Avertir le modérateur

vins

  • LES CINQ CHINON DE REFERENCE

    Pin it!

    Le LOGIS de la BOUCHARDIERE

    Le LOGIS de la BOUCHARDIERE 

    (CHINON)
    Serge et Bruno Sourdais
    La Bouchardière
    37500 Cravant-Les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 04 27 
    Télécopie : 02 47 93 38 52 
    Email : info@sergeetbrunosourdais.com 
    Site : www.sergeetbrunosourdais.com 

    Un vignoble de 50 ha réparti pour les 3/4 en coteaux et 1/4 en plateaux, planté en Cabernet franc, avec un âge moyen des vignes de 30 ans, les plus vieilles atteignant 80 ans, plantées sur des sols à dominante argilo-siliceuse sur les plateaux et les coteaux, et des sols de sable et de graviers en plaine. 
    Remarquable Chinon cuvée Les Clos 2015, Cabernet franc sur sol argilo-silicieux, très pauvre avec beaucoup de silex et de l'argile rouge en sous sol, dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, mêle finesse et concentration, bien charnu, d’une belle longueur en bouche, aux tanins équilibrés. Le Chinon cuvée Les Cornuelles 2015, issu de très vieilles vignes de 50 à 100 ans sur sol argilo-calcaire, coteaux très pentus, exposition plein sud, est un vin qui allie structure et charme, au nez complexe (cassis, fumé...), très bien charpenté, de robe soutenue et brillante, très riche, de bouche intense, de très bonne évolution comme en atteste ce 2012, aux arômes riches de cassis et d’épices, est un vin qui séduit par l’intensité du fruit, sa structure et sa longueur. 
    Goûtez le Le Chinon Le Chêne Vert 2015, un hectare seulement pour ce superbe Clos sur une pente à 20%, un sol assez exceptionnel car peu courant dans la région, sorte de falun appelé “millarge”, fort bien élevé 12 mois en barriques d’un vin, aux tanins bien fermes mais savoureux, au nez où dominent le cassis mûr et les sous-bois, est riche en couleur comme en matière. Le Chinon Le Logis de La Bouchardière 2015, de robe grenat, riche et persistant en bouche, bien charnu comme il se doit, aux notes de fruits frais et d’humus, un vin de très bonne charpente, de très bonne garde, et le Chinon roséCabernet francsaignée avec macération à froid des jus entre 24 et 48 h, de jolie teinte saumonée, toute en gourmandise.

    Domaine des BOUQUERRIES

    Domaine des BOUQUERRIES 

    (CHINON)
    Guillaume et Jérôme Sourdais
    4, Les Bouquerries
    37500 Cravant-Les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 10 50 
    Télécopie : 02 47 93 41 94 
    Email : gaecdesbouquerries@wanadoo.fr 
    Site : www.domainedesbouquerries.com 

    Depuis 1935, la famille Sourdais exploite le domaine des Bouquerries. C’est aujourd’hui au tour de Guillaume et Jérôme de pérenniser le développement de ce domaine de 29 ha. Les vignes sont enherbées et les contre-bourgeons éliminés afin de maîtriser les rendements.
    Voilà un très beau Chinon cuvée Confidence 2014, coloré, alliant rondeur et charpente, est bien typé également, avec des tanins souples et très équilibrés, de bouche puissante et souple à la fois, que l’on vous conseille avec une palette de porc aux lentilles ou un poulet à la crème.
    Leur Chinon cuvée Royale 2015, issu de très vieilles vignes de plus de 50 ans, très bien élevé 10 à 12 mois en fûts de chêne, de robe brillante, avec des notes de framboise et de violette, aux tanins fermes et mûrs à la fois, un vin dense et persistant. prometteur. Le Chinon Tradition 2015 fleure les framboises et les sous-bois, associant richesse et fondu en bouche. Quant au Chinon blanc 2015, c’est un joli vin minéral et très fin, qui sent le chèvrefeuille en finale. Séduisant Chinon rosé 2015, avec cette finale poivrée très élégante et ce Chinon blanc Coteaux de Sonnay 2014, Chenin sur solargilo-calcaire, élevé 12 mois en fûts de chêne, avec ces notes de fleurs et de noisette spécifiques, marqué son terroir.
     
     

    Domaine DOZON

    Domaine DOZON 

    (CHINON)
    Eric Santier
    Le Rouilly
    37500 Ligré
    Téléphone :02 47 93 17 67 
    Télécopie : 02 47 93 95 93 
    Email : domainedozon@gmail.com 
    Site : www.domaine-dozon.fr 

    L’ensemble des 14 ha du domaine se situe au lieu-dit du Saut au Loup à Ligré, sur la rive gauche de la Vienne, en AOC Chinon. Réparti sur deux types de sols, argilo-siliceux en haut de coteaux, argilo-calcaires en bas de coteaux, le vignoble d’un seul tenant est exposé sud, sud-est. 
    “Propriété de la famille Dozon pendant 5 générations, j'ai repris le domaine en septembre 2013. Le vignoble : il s'agit de Cabernet Franc (97 % de la surface) et de Chenin (3 %). L’ensemble du vignoble se situe sur un plateau et coteau d’une altitude de 110 à 80 m, exposé sud / sud-est, sur principalement des formations géologiques du Sénonien et du Turonien Supérieur. On trouve des sols argilo-siliceux et du tuffeau jaune, avec pour certaines parcelles des sables et limons en surface. ” 
    Remarquable Chinon rouge Clos du Saut-au- Loup 2014, 100% Cabernet Francvignes 40 ans, riche et soyeux à la fois, avec une bouche puissante, parfumée et persistante, aux nuances de mûre en finale, d’excellente évolution.

    Domaine GOURONCHINON Domaine GOURON

    Domaine GOURON 

    (CHINON)
    Laurent et Stéphane Gouron
    2, La Croix-de-Bois
    37500 Cravant-les-Coteaux
    Téléphone :02 47 93 15 33 
    Télécopie : 02 47 93 96 73 
    Email : info@domaine-gouron.com 
    Site : www.vinsdusiecle.com/gouron 
    Site : www.domaine-gouron.com 

    Au sommet, incontestablement. Fondé en 1946 par René Gouron, le domaine se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 1980. Désormais, ce sont les petits-enfants Laurent et Stéphane qui vinifient et commercialisent ensemble les vins provenant des 30 ha de la propriété. Le domaine est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaires et argilo-siliceuses, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruitée en plaine et corsée sur les coteaux. Toute l’année un travail important est effectué à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de l’environnement. Les vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. 
    Laurent Gouron basera ses ventes en 2017 pour les rouges avec la Cuvée du Domaine 2015 puis 2016, la Cuvée du Terroir 2011, la Cuvée Vieilles Vignes2011, la Cuvée Croix Boissée 2010, et la Cuvée Croix Boissée blanc 2014, puis 2015. Il nous dit que, “malgré une petite récolte (60% en moins), 2016 est un beau millésime grâce à la météo clémente de Septembre, le vin a acquis une belle maturité.”
    Voilà un superbe Chinon cuvée Terroir rouge 2011, généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, de charpente solide et fine à la fois, de bonne garde. Le Chinon rouge cuvée Vieilles Vignes 2010, complexe, intense et charmeur, bien typé, est riche en couleurcorsé, bien charpenté, qui sent bon les fruits cuits et les sous-bois, de bouche puissante, une réussite certaine. 
    On poursuit avec ce Chinon rouge La Croix Boissée 2009, charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nezcomplexe où dominent le mûre, la griotte et le poivre, qui poursuit sa belle évolution. Le Chinon rouge 2015 est corsé, très parfumé, un vin qui sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche pleine.
    Remarquable Chinon La Croix Boissée blanc 2014, pur Chenin, vinifié en barriques sans levures exogènes à température ambiante, de bouche vive comme leur Chinon rosé, flatteur, franc et souple à la fois.

    Domaine de NOIRÉ

    Domaine de NOIRÉ 

    (CHINON)
    Odile et Jean-Max Manceau
    160, rue de L'Olive
    37500 Chinon
    Téléphone :02 47 93 44 89 
    Email : domaine.de.noire@orange.fr 
    Site : www.domainedenoire.com 

    Un vignoble de 15 ha racheté en 2001, par Jean-Max et Odile Manceau. Forts de 30 ans d'expérience, ils s'attachent à redonner ses lettres de noblesses à ce terroir réputé. L'encépagement est composé exclusivement de Cabernet francdont certaines vignes ont plus de 50 ans. Le Domaine a obtenu le label Agriculture biologique en 2014, après 3 années de conversion.
    Remarquable Le Chinon rouge cuvée Caractère 2011, Cabernet franc, élevé 13 mois en barriques de chêne (25% neuves, 25% un vin, 25% deux vins et 25% en cuves), très typé, de couleur grenat, concentré aromatiquement, ample, au fruité persistant (griotte, pivoine, poivre), dense et harmonieux.
    Leur Chinon rouge cuvée Élégance 2012, de couleur pourpre, aux tanins savoureux, est très parfumé (mûre, épices…), et associe puissance et finesseau palais, où se marient des notes fruitées et de sous-bois. Le 2011, présenté dans une belle bouteille en verre antique lourde légèrement tronconique, est une belle réussite, de robe grenat, charpenté, de bouche persistante, au nez de fruits noirs et de poivre, avec des tanins souples et amples. Beau 2010, puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, d'une bien jolie finale. 
    Côté œnotourisme : embarquez sur la gabare de Julien Ayrault au port de Chinon et partez pour une promenade gourmande à la découverte des vins du domaine, une dégustation commentée et admirer les vues sur la forteresse de Chinon et les rives de Vienne. Et les Apéros-Concerts de l’été (blues, jazz, rock, chansons) !

  • QUATRE VINS DE PROVENCE INCONTOURNABLES

    Pin it!
    DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES
    BANDOL

    Mme Férec Jouve

    Une propriété dotée d'un superbe terroir. La vendange est manuelle, non égrappée, foulée souplement avant d'être mise en cuves de fermentation pendant 15 à 21 jours sous contrôle des température. Puis le vin est élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Cela donne ce grand vin rouge au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, de garde.
    Le Bandol blanc issu des cépages Clairette et Ugni ...

    www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles

     

    LA BASTIDE BLANCHE
    BANDOL

    Michel Bronzo

    La restructuration du Domaine par la famille Bronzo remonte au début des années 1970. L'encépagement constitué pour plus de la moitié de Mourvèdre ce qui confère au vin ces arômes si profonds. Le vignoble de 28 hectares est planté tout en coteaux sur des parcelles aménagées en restanques pour une partie, sur des sols très profonds graveleux et caillouteux de type argilo-calcaire. Les méthodes de culture restent très traditionnelles avec des labours fréquents, une fertilisation organique et ...

    www.vinsdusiecle.com/bastideblanche

     

    DOMAINE DE TOASC
    BELLET

    Bernard Nicoletti

    Propriété de 12 ha, dont 7 ha de vignes et 2 ha d’oliviers. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes et permettent une culture raisonnée. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var du quaternaire sont constitués du “poudingue”, agglomérat d'argile, sable et ...

    www.vinsdusiecle.com/domainedetoasc

     

    CHATEAU DE FONTCREUSE
    CASSIS

    Jean-François Brando

    Le Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances, ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ». La propriété s’étend sur 34 hectares dont 31 hectares sont plantés, 16 hectares pour le vin Blanc de ...

    www.vinsdusiecle.com/chateaudefontcreuse
  • DES CÔTES DE PROVENCE COMME ON LES AIME

    Pin it!

     

    Château La FONT du BROCCÔTES DE PROVENCE Château La FONT du BROC

    Château La FONT du BROC 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Sylvain Massa - Maître de chai : Dominique Royal
    Chemin de la Font du Broc
    83460 Les-Arcs-sur-Argens
    Téléphone :04 94 47 48 20 
    Email : info@chateau-fontdubroc.com 
    Site : www.chateau-fontdubroc.com 

    Ce Château est né de la rencontre en 1994, de Sylvain Massa et d’un coin oublié de Provence, un domaine surgit de terre à l’aube du XXIe siècle. La cave cistercienne, située à 20m de profondeur, a été créée en 1998. Le domaine exploite également une oliveraie, et Sylvain Massa s’adonne à son autre passion : l’élevage de chevaux lusitaniens de sport, racés et majestueux, qui ajoutent une touche sauvage à l’atmosphère élégante du Château
    Dominique Royal, maître de chai, nous informe “que seront vendus cette année les blancs et rosés 2016, et les 2012 et 2013 en rouges. Il considère que le millésime 2016 est un très grand millésime avec une quantité supérieure de 15% par rapport à l'année précédente. Les rosés et les blancs sont fraisaromatiques, les rouges ont eu une belle maturité, des tanins souples, sont bien colorés et charnus, ils seront mis en bouteilles dans deux ans.” Deux nouveautés en 2017 : Frisson blanc, un vin de table légèrement sucré et pétillant, 100% Rolle, et le Côtes de Provence Réserve blanc 2016, pur Rolle aussi. Acquisition d'un deuxième domaine, le Château Les Preyres (8 ha).
    Vous allez aimer ce remarquable Côtes-de-Provence rouge Réserve 2013 (40% Syrah, 30% Mourvèdre et 30% Cabernet-Sauvignon), vendange triée et intégralement égrappée, placée en demi-muids après foulage, élevage de 10 à 18 mois en fûts de chêne, dominé par la fraise des bois mûre et l’humus, mêlant finesse et concentration, bien charnu, d’une belle longueur en bouche, aux tanins savoureux, que l’on peut prévoir avec une poêlée de porc aux poivrons et au fenouil ou un poulet aux épices.
    Le Côtes-de-Provence rouge 2013, Syrah, Cabernet-Sauvignon et Mourvèdre, ample au nez comme en bouche, de belle charpente, de couleur pourpre, où dominent les épices et les pruneaux, est un vin corsé et fin à la fois. Excellent Côtes-de-Provence blanc 2016, Rolle, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, de robe brillante, un vin délicat et parfumé, comme le Côtes-de-Provence rosé 2016, GrenacheSyrahMourvèdre et Cinsault, de teinte pastel, très distingué, de bouche délicate, complexe et persistante, où dominent la pêche et le coing.
     

    Domaine du JAS D'ESCLANSCÔTES DE PROVENCE Domaine du JAS D'ESCLANS

    Domaine du JAS D'ESCLANS 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Matthieu et Gwenaëlle De Wulf
    Route de Callas
    83920 La Motte
    Téléphone :04 98 10 29 29 
    Télécopie : 04 98 10 29 28 
    Email : contact@jasdesclans.fr 
    Site : www.jasdesclans.fr 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine (Cru Classé depuis 1955), mentionné dans les archives au XIIIe siècle, figure sur les cartes de Cassini de 1740. Le mot jas est synonyme de mas et de bergerie. Le domaine était une bergerie de transhumance dont il reste des bâtiments. “Ce 2016 est une année rêvée pour nous dans les trois couleurs, nous dit Matthieu de Wulf. Nous avons connu une sécheresse terrible, pensions faire une toute petite récolte mais, en fait, les grappes étaient très belles et chargées. Nous avons obtenu de très beaux jus pour un rendement normal. On retrouve beaucoup de fraîcheur dans les rosés et les blancs, une belle acidité, nous avons un demi degré de moins d’alcool que les années précédentes, les Vins sont donc plus faciles à boire.
    Le 2016 au Jas d’Esclans est un millésime très réussi, les Vins sont très délicats et frais. Parfois en Provence, les acidités posent problèmes, mais cette fois, nous avons de bonnes acidités, c’est assez rare, donc cela mérite d’être signalé. La qualité du millésime s’explique aussi par une bonne conjonction entre le climat et la nature des sols, c’est Dame nature qui a bien fait les choses ! Nous n’avons eu ni gel, ni grêle. Nous avons la chance d’avoir un bon terroir clément.
    En rouge, nous avons une belle lignée avec les trois derniers de millésimes. Le 2016 sera plus sur la finesse par rapport aux précédents. blancs et rosés2016 sont à la vente. Ce sont de très beaux Vins, les couleurs sont un peu plus soutenues et évoluées, notamment les rosés un peu plus saumonés tout en restant assez pâles. C’est cette belle acidité naturelle qui est formidable, les Vins seront très agréables à déguster dans leur jeunesse.
    Dans le blanc 2016, on retrouve les arômes habituels avec, toutefois, une petite note de fruits exotiques, d’ananas, qui accompagne à merveille les notes fraîches et vives de citron. Notre rosé 2016 a des notes caractéristiques et savoureuses d’abricot, un nez bonbon anglais, qui évoluent en bouche sur les fruits rouges. 
    Les rouges 2014 et 2015 sont très ressemblants, on retrouve les notes épicées et poivrées, de garrigue, surtout d’ailleurs dans la cuvée Coup de Foudre, et pour la cuvée Jas d’Esclans qui n’est pas élevée en barriques. On est séduit par des arômes puissants de fruits rouges et noirs croquants, et même compotés, qui s’expriment particulièrement bien. 
    Nous avons racheté dix hectares de vendanges à notre voisin, c’est un vin que nous avons suivi, récolté et vinifié, il sera vendu exclusivement à la propriété. Nous vendons la moitié de nos Vins à la propriété, 35% chez les cavistes et restaurateurs et 15% à l’export, nous sommes en rupture de stocks tous les ans, il y a une forte demande de l’export que nous ne pouvons malheureusement pas honorer. Le Domaine du Jas d’Esclans est en Bio depuis toujours mais la certification date de fin 1989. Nous sommes un des plus anciens vignobles Bio de Provence. Depuis quelques années, la clientèle est sensibilisée, l’image qualitative des Vins Bio a énormément progressée. Aujourd’hui, l’image Bio est associée à qualité.” 
    Tout cela explique ce formidable Côtes-de-Provence rosé cuvée du Loup 2015, issu de saignée, toujours au sommet de son appellation grâce à une fraîcheur d’une grande élégance, couplée à une persistance d’arômes vraiment exceptionnelle (rose, agrumes, lis...), un grand vin, ample, séducteur, très fin, très persistant.
    Le Côtes-de-Provence blanc cuvée du Loup 2015, issu des Clairette et Rolle, une cuvée élevée en barriques, de bouche intense où dominent les agrumes et les fruits secs, un grand vin suave, tout en persistance aromatique, d’une belle finale. Le Côtes-de-Provence rouge cuvée Coup de Foudre2012, de couleur intense, au nez persistant et subtil à la fois, aux senteurs de petits fruits mûrs (myrtille, griotte) et de truffe, aux tanins riches, est un vin de garde. Le Côtes-de-Provence rouge cuvée du Loup 2013, 75% Syrah et 25% Cabernet, élevé en barriques, fleurant bon les fruits mûrs et la réglisse, qui allie finesse et structure, de bouche soyeuse et puissante à la fois, est à ouvrir, notamment, sur des magrets de canard rôtis et fricassée de champignons des bois ou un collier d'agneau en navarin.
    On continue avec le Côtes-de-Provence rouge cuvée Jas d’Esclans 2014, 50% Grenache, 25% Cabernet et 25% Syrah, coloré, aux tanins mûrs, au nezcomplexe (pruneau, fraise des bois), charpentécharnu, d’une belle finale, tout en bouche, commence à se goûter parfaitement. Le Côtes-de-Provencerosé cuvée Jas d’Esclans 2015, 50% Grenache, 40% Cinsault et 10% Syrah, est de belle teinte, tout en bouche, fruitée, aux notes de framboise et de rose. 
    Dans la lignée, le Côtes-de-Provence rosé Cœur de Loup 2015, 80% Grenache et 20% Syrah, au fruité délicat, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, est un vin très agréable, sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à la rondeur. Très joli Côtes-de-Provence blanc cuvée Jas d’Esclans 2015, d’une grande complexité aromatique avec des nuances de citron et de pêche, sec et suave à la fois.

    Château MAÏMECÔTES DE PROVENCE Château MAÏME

    Château MAÏME 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Famille Sibran-Garcia
    Route Nationale 7
    83460 Les Arcs-sur-Argens
    Téléphone :04 94 47 41 66 
    Télécopie : 04 94 47 42 08 
    Email : maime.terre@wanadoo.fr 
    Site : www.chateau-maime.com 

    Au sommet. La propriété est riche en vestiges archéologiques et souvenirs religieux. Son nom “Maïme” signifie Maxime en Provençal, et provient de la Chapelle qui se trouve sur la propriété, construite en milieu du Moyen-Âge. 
    Une nouvelle page s’écrit depuis quelques années avec l’arrivée de la famille Sibran-Garcia, conquise par la beauté des lieux et son authenticité. Aux 18 ha répartis entre micaschiste en partie haute et argilo-sablonneux en partie basse, s’ajoutent 18 autres ha de grès sablonneux avec de nombreux galets qui assurent un excellent drainage et une bonne restitution nocturne de la chaleur emmagasinée dans la journée. Un enherbement maîtrisé, pour une meilleure aération des sols et une concurrence hydrique des vignes est pratiqué un rang sur deux avec labour de l’autre rang. Les traitements phytosanitaires s’effectuent de façon raisonnée, non systématique. La taille, étudiée, donne un rendement mesuré afin d’obtenir la concentration des meilleurs raisins.
    “Le 2016 est vraiment très réussi, et bien meilleur que le 2015, surtout le rosé, nous dit Jean-Louis Sibran. Vente en 2017, les rosés et blancs 2016, les rouges cuvées Raphael 2015 et Véronique 2013. A noter que les étiquettes ont changé. Sortie en 2017 d’une cuvée rosé Haut de Gamme, millésime 2016. Divers travaux sont prévus dans la cave et la salle de réception”.
    Remarquable Côtes-de-Provence cuvée Véronique rouge 2012, 40% Syrah, 30% Grenache, 25% Cabernet-Sauvignon, 5% Mourvèdre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, d’une finale complexe, de garde. Beau Côtes-de-Provence rouge cuvée Raphaëlle 2014, 90% Syrah et 10% Grenache, de robe pourpre, de bouche puissante, avec des nuances très présents de framboise, de sous-bois et d’épices, généreux. 
    Le Côtes-de-Provence rosé 2015, aux nuances de fleurs et d’épices, associe richesse et souplesse, un vin d’un très bel équilibre, comme le blanc 2015, tout en finesse aromatique, où se mêlent des notes d’amande, de poire et de chèvrefeuille, un vin ample, charmeur.

    Château MONTAUDCÔTES DE PROVENCE Château MONTAUD

    Château MONTAUD 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Frédéric Ravel
    348, route des Maures
    83390 Pierrefeu-du-Var
    Téléphone :04 94 28 20 30 
    Télécopie : 04 94 28 26 26 
    Email : contact@chateau-montaud.eu 
    Site : www.vignoblesravel.com 

    Niché au pied du massif des Maures, le Château Montaud et ses deux mille ans d’histoire, est depuis 1951 la propriété de la famille Ravel. Installé sur de longues terrasses baignées de soleil, le vignoble abrite divers cépages provençaux. La viticulture y est traditionnelle, le travail de la terre, privilégié, ceci afin de conserver la fraîcheur des sols maigres obligeant la vigne à s’enraciner en profondeur.  
    Savoureux Côtes-de-Provence Château Montaud blanc 2016, 50% Rolle, 40% Sémillon, 10% Ugni Blanc, élégant, aux notes caractéristiques de pomme, de narcisse et de noisette, est un vin ferme et suave en bouche, tout en harmonie, d’une jolie finesse, tout en distinction et richesse à la fois, très charmeur. Le Côtes-de-Provence Château Montaud rouge 2013, 40% Grenache, 30% Syrah, 20% Cabernet-Sauvignon et 10% Mourvèdre, est un vin de couleur profonde et intense, aux notes de cassis, de pruneet d’épices, aux tanins savoureux, de bouche soyeuse et dense.
    Excellent Côtes-de-Provence Château Montaud rosé 2016, de belle teinte, tout en finesse, de bouche suave, aux notes d’abricot frais, que l’on peut déboucher, notamment, avec des brochettes de pointe d'asperges grillées ou des calamars farcis. 
    Goûtez le Côtes-de-Provence Château L’Oasis rosé 2016, de bouche friande dominée par l’abricot et les fleurs fraîches, de robe légère, associant nervosité et suavité, l’IGP vin de Pays du Var Le Chevalier de Rascasse blancChardonnay, aux senteurs de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, avec des connotations de pomme, et le Chevalier de Rascasse rosé Tibourenc (vin de Pays des Maures), qui sent l’abricot et la noix, de jolie bouche franche et fraîche.
     

    Château de POURCIEUX

    Château de POURCIEUX 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Michel d'Espagnet

    83470 Pourcieux
    Téléphone :04 94 59 78 90 
    Télécopie : 04 94 59 32 46 
    Email : chateau@pourcieux.com 
    Site : www.chateau-de-pourcieux.com 

    Le Château appartient depuis son origine à la famille du Marquis d'Espagnet dont plusieurs membres occupèrent la charge de Conseiller au Parlement de Provence. Depuis 1986, Michel d'Espagnet perpétue la tradition familiale et assure les destinées du domaine, venant de planter 2 ha supplémentaires de Rolle.
    Le vignoble, d'une superficie actuelle de 28 ha, est composé de 5 cépages différents dont les trois principaux sont : Syrahà petits grains pour 47%, Grenache noir pour 33% et Cinsault pour 6%, puis les cépages secondaires, le Cabernet-Sauvignon et le Rolle. Vignoble cultivé et entretenu de façon traditionnelle, les vignes sont labourées 4 à 5 fois par an. La fumure est apportée après récolte. Elle se compose uniquement de matières organiques et en aucun cas d'engrais chimiques. 
    Parfait sur les gibiers, ce Côtes-de-Provence rouge 2011, riche en couleur comme en charpente, tout en finessed’arômes (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typétannique, associant structure et finesse. Superbe cuvéeGrand Millésime rouge 2003, 95% de Syrah d’une seule parcelle, âgée de plus de trente ans, complétée de Grenache et de Cabernet-Sauvignon, argilo-calcaire, caillouteux, exposé sud en coteau et restanques..., le tout donnant ce grand vinaux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, capiteux, où s'harmonisent au palais des connotations de cassis, d’humus et de poivre, médaille d'Argent Paris 2006.
    Le Côtes-de-Provence rosé 2015, tout en arômes, est un vin rondéquilibré, qui sent la groseille, les agrumes et la noix, de très jolie teinte, séducteur comme le blanc 2015, où se mêlent des notes d’amande, de poire et de chèvrefeuille, un vinample, de bouche élégante.

    Château RASQUECÔTES DE PROVENCE Château RASQUE

    Château RASQUE 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Gérard, Monique et Sophie Biancone
    Route de Draguignan
    83460 Taradeau
    Téléphone :04 94 99 52 20 
    Télécopie : 04 94 99 52 21 
    Email : accueil@chateaurasque.com 
    Site : www.chateau-rasque.com 

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Dès 1983, en effet, les bulls libèrent les espaces nécessaires à l’établissement de ce vignoble. C’est ainsi que les enfants de Gérard et Monique, Pascale, Fabio, Sophie, Alexandra et Enzo ont vu naître au fil des ans, le façonnage de ces terres, naître les premières vignes, comprendre l’effort et venir partager avec eux le plaisir de la récompense d’une belle vendange. 
    ”Nous ne proposons que des Vins authentiques qui correspondent à notre famille, disent-ils. Toutes nos terres sont travaillées en Bio, les seuls produits que nous nous autorisons étant le soufre et le cuivre. Cela nous permet de laisser s’exprimer le terroir, sans aucun produit chimique.”
    “La vendange 2016 a été un peu différente car la maturité n’était pas homogène, nous explique Sophie Biancone, nous nous sommes adaptés à ramasser les lots les plus mûrs, cela a bousculé un peu nos habitudes mais le résultat est formidable. Très bonne quantité et très belle qualité malgré la sécheresse. Heureusement il a plu vers mi-septembre ce qui a permis de regonfler un peu les baies. Nous proposons le rosé 2016, d’une très belle couleur pâle, en bouche, c’est un cocktail de fruits, en passant de la pêche à la fraise avec des notes exotiques, un vrai délice ! C’est un vin à la fois aromatique et très élégant. Le blanc 2016 est tout aussi réussi ! On est séduit par des arômes assez exubérants de pamplemousse et de poire, il y a beaucoup de fraîcheur et de finesse, c’est un vin très aromatique et très élégant à la fois. C’est notre terroir qui veut cela, c’est le style Rasque. Ce millésime 2016 donne des Vins bien équilibrés, avec du peps, de la fraîcheur, du fruit, bref, tous les atouts pour que le vin plaise. 
    Le rouge est très prometteur aussi, il passera en foudre cette année pour continuer son élevage, les Syrahs étaient superbes, bien mûrs, nous les avons récoltés à 13,5°. Ce sont des Vins à la belle couleur soutenue, bien concentrés avec des notes épicées bien caractéristiques. Franchement, ce millésime2016 est très réussi.
    Nous avons vendangé les 7 ha que nous venons d’acquérir sur Taradeau, les raisins récoltés ont été à la hauteur de nos attentes d’un point de vue qualitatif. Cela va nous permettre de répondre plus facilement à une demande croissante de nos Vins. Notre commercialisation qui couvre majoritairement la région PACA devient de plus en plus nationale avec notamment des commandes de Paris et Lyon.”
    Envoûtant Côtes-de-Provence rosé cuvée Alexandra 2015 (50% Grenache sur sol argilo-calcaire, très caillouteux et 50% Cinsault sur sol argilo-calcaire). “Après avoir vendangé à la main tous nos raisins, notre récolte est conduite au pressoir pneumatique lui assurant un foulage léger. Après 4 à 6 heures de macération pour obtenir la couleur désirée et avant pressurage, le premier jus appelé “jus de saignée” sera isolé pour assurer la production de la Cuvée Alexandra. Le jus de presse étant destiné à la production de la Cuvée Château. Chaque cépage étant vinifié séparément, ce n’est qu’après leur fermentation alcoolique que l’assemblage Grenache-Cinsault vient parfaire les cuvées.” Le vin est vraiment splendide, de robe brillante, aux nuances de pêche, de lis et d’épices, avec cette bouche fraîche, longue, exubérante. 
    Le Côtes-de-Provence rouge Pièce Noble 2012, dense, de robe grenat, typé, aux arômes complexes où dominent les fruits rouges mûrs (prune, groseille) et les sous-bois, aux tanins fermes mais soyeux, de bouche corsée et épicée, parfait, par exemple, avec un navarin d'agneau ou une poule au pot farcie. Le Côtes-de-Provence Blanc De Blancs 2015, 100% Rolle sur sol argilo-calcaire très caillouteux, macération à froid, fermentation à bassetempérature, est savoureux, typérond et chaleureux avec des arômes délicats d’agrumes et de fleur d’acacia.
    Formidable Côtes-de-Provence rouge Clos Madame 2012, 80% de Syrah et 20% de Grenache (pigeage manuel sur cuve ouverte en bois de chêne, vieillissement de 12 mois en foudres de chêne), de bouche puissante et dense, de couleur intense, racé, aux tanins riches et soyeux à la fois, aux connotations de cassis et de poivre, de belle garde. Le 2009 délivre des arômes d'épices et de fruits cuits, un vin puissant, riche et volumineux en bouche.
    On s’en doute, le Côtes-de-Provence blanc Madame 2015, de belle robe jaune d’or soutenu, riche au nez, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de noix, de citron et de pêche, de bouche puissante et d’une longue finale, comme ce très séduisant rosé 2015, qui est d’un beau rose très pâle, légèrement épicé, de robe soutenue et brillante, associant nervosité et suavité, de belle finale persistante. 
    Dans la lignée, la cuvée Héritage 2011 (85% Syrah et 15% Grenache, vieillissement de 10 à 12 mois dans des barriques neuves), de robe pourpresoutenu, avec ces notes d’humus, de cuir et de fruits surmûris. Superbes chambres d’hôtes sur place.

    Famille SUMEIRE - Vignerons en ProvenceCÔTES DE PROVENCE Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence

    Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence 

    (CÔTES DE PROVENCE)
    Famille Sumeire
    Château Coussin - 1 048, chemin de Coussin
    13530 Trets
    Téléphone :04 42 61 20 00 
    Télécopie : 04 42 61 20 01 
    Email : sumeire@sumeire.com 
    Site : www.sumeire.com 

    Les vignobles s’étendent sur 300 ha, avec un âge moyen de 30 ans. Les vignes sont cultivées selon les règles de l’agriculture raisonnée, labourage et travail à l’ancienne, en respectant la charte “Nutrition Méditerranéenne en Provence”. Le cahier des charges privilégie au niveau de chaque terroir les méthodes prophylactiques, l'autodéfense de la plante, la phytotechnie et le potentiel au sol. Ceci dans un but de respecter à la fois l'environnement et la santé des utilisateurs et des consommateurs. Dans de nombreuses zones cultivées selon NMP, on arrive à ne plus réaliser de traitements insecticides. Les vins collectionnent les récompenses.
    Exceptionnel Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rosé César à Sumeire 2016, 50% Grenache et 50% Syrah, sélection parcellaire des meilleures vignes de Château l'Afrique, dont l’étiquette reproduit un détail de l’œuvre conçue et signée par le sculpteur César, dédicacée à la famille Sumeire en 1987, et reproduite sur les coffrets d’emballages, un vin qui dégage un nez de pêche, de rose et d’épices, onctueux et frais à la fois, d’un grand charme.
    Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rouge César à Sumeire 2015, Syrah 70 % Cabernet-Sauvignon 20%, Grenache 10 %, terroir argilo-calcaire formé d'alluvions anciennes et caillouteuses, est marqué par des nuances de fumé et de prunecuite, de bouche puissante.
    Provenant du vignoble de Cuers, le Côtes-de-Provence Château d’Afrique rouge 2015, Syrah 70% Cabernet-Sauvignon 15% Grenache 15%, de robe profonde, au nez de cassis et de poivre, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, typé et intense, poursuit son évolution. On continue avec le Côtes-de-Provence Château d’Afrique blanc 2016, 82% Rolle, 18% Ugni Blanc et Clairettemacération pelliculaire, qui sent l’amande, de bouche chaleureuse et vive avec une finale fondue et savoureuse. Le Côtes-de-Provence Château d’Afrique rosé 2016, Grenache 60%, Syrah 40%, de roberosée pâle, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits de la passion, dégage une longue finale parfumée. 
    Beau Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Coussin rosé 2016, Grenache 70%, Cinsault 20% et Syrah 10%, aux arômes d’aubépine et de pêche, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, très charmeur comme le blanc 2016, Rolle 50% Ugni Blanc 50%, de couleur très pâle, d’une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’agrumes et de bruyère, très harmonieux.
    Il y a aussi ce Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rouge 2011, Syrah 80%, Grenache 20%, terroir composé d'éboulis et d'argilesgréseuses du crétacé supérieur, ainsi que de colluvions des massifs environnants, un vin de bouche dense et complexe, de belle matière, à prévoir sur une cuisine relevée. Le Château Maupague rosé 2016 est marqué par son Grenache très majoritaire (80%, Cinsault, 10%, Syrah 10%), un joli vin de teinte pâle, de bouche légère et dominée par les petits fruits rouges frais.

     

     

  • L'ATOUT DU RESVÉRATROL DANS LE RAISIN

    Pin it!
      Envoyer

     



    Les bienfaits du resvératrol : présent surtout dans le vin rouge

     

     

     

    Le resvératrol a été identifié dans la pellicule du raisin en 1977 par les anglais Langcake et Pryce mais il a fallu attendre 1992, pour que E.H. Siemann et L.L. Creasy du Department of Fruit and Vegetable Science, Cornell University, Ithaca l’identifient dans le vin.

     

     

    Resveratrol -"res" : la chose du vérâtre - est une hormone végétale qui se trouve dans la peau et les pépins du raisin. C’est un moyen de défense de la plante contre le stress environnemental, contre les micro-organismes (telle une attaque parasitaire comme le Mildiou ou le Botrytis ).

     

    Le resvératrol se trouve surtout dans le vin rouge avec une concentration de 1mg par verre selon les cépages bien entendu. Cette forte concentration dans le vin s'explique par la fermentation du moût  (peau et pépins) dans une cuve à l’abri de l’oxygène évitant ainsi toute oxydation de la molécule. Ce qui explique qu'il soit abondant dans le vin rouge et moindre dans les rosés , quasi- absent dans les vins blancs qui sont pressurisés et fermentés en leur absence. Le cépage et donc le vin le plus riche en resvératrol est le Pinot noir (Bourgogne),  vient ensuite le Merlot, le Grenache et le Mourvèdre. Le cépage de Pinot noir contient le plus de resvératrol, avec une concentration pouvant aller jusqu’à 11,9 mg par litre. C’est ainsi qu’est né le “french paroadox” un engouement subit des anglo-saxons pour le vin rouge.

     

    Le raisin sur pieds et le jus de raisin en contient bien sûr, mais il est faiblement assimilable du fait qu'il se trouve dans la peau et les pépins. Le jus de raisin en contient, - tout comme le jus de canneberges- mais 10 fois moins que  dans le vin rouge !

     

    Le jus de raisin même s'il contient moins de resvératrol est intéressant pour la santé surtout pour les femmes enceintes ou les enfants pour qui l'alcool est contre-indiquée. Il contient des taux élevés d'anthocyanidines, acides phénoliques et autres polyphénols qui possèdent de belles qualités chimio-préventives et anti-oxydantes.

     

    Le jus de raisin, le vin blanc et rouge contiennent des quantités importantes de picéide - dérivé du resvératrol - et les chercheurs pensent qu'il est possible que la dégradation du glucose contenu dans la molécule par les enzymes de la flore intestinale permette la libération de grande quantité de resvératrol.

     

      

    La médecine chinoise utilise le resvératrol, depuis des millénaires, en poudre obtenue par broyage de la renoué du Japon - faux bambou ou polygonum cuspidatum- pour traiter les maladies du cœur, du foie et des vaisseaux sanguins. Elle utilise aussi les racines de certaines variétés de veratrum pour soigner l'hypertension. En Inde, la médecine ayurvédique utilise l'extrait de vigne - darakchasava - pour augmenter la force du cœur.

     

     

     

    Selon l'OMS, le resvératrol pourrait réduire à lui seul de 40% le risque cardio-vasculaire ! La diminution de la mortalité des pays méditerranéens qui consomment modérément du vin, pourrait être également liée à leur consommation augmentée de fruits et légumes , d'huile d'olives et un apport modéré de viande. La conclusion pour un effet protecteur, serait de coupler le verre de vin aux dix fruits et légumes par jour, à l’augmentation des omégas 3 et diminution les oméga 9, à la diminution du sucre ... Adopter le régime méditerranéen, en somme..

     

    L’action anti-thrombotique du vin est en grande partie attribuée au resvératrol. En effet, ce polyphénol est digne d’un médicament de type aspirine puisqu’il possède une action anti-aggrégante sur les plaquettes. Il diminue la viscosité sanguine, diminuant ainsi les risques de formation de caillot (la thrombose) susceptible de boucher une artère. On trouve des onguents à base de vigne rouge pour soulager le gonflement et les douleurs des jambes “lourdes”, varices, tendinites...)

     

     

    Le resvératrol est capable de piéger les radicaux libres qui sont largement impliqués dans le processus de cancérogenèse. En 1996, les chercheurs ont établis qu'il avait une action sur les trois étapes de la cancérisation ( initiation, promotion et progression ). Les récents résultats sont à la mesure des attentes ! oui, le resvératrol possède bien ces qualités - comme la curcumine. Mais restons prudent en ce domaine qui soulève encore bien des polémiques.

     

    Des recherches sur animaux ayant des cancers induits - sein, œsophage, colon, mélanome, leucémie.. - ont montrés son efficacité à des concentration sanguine de 0,1 à 0,2 micromoles - quantité susceptible d'être atteinte par l'alimentation. Pour l’humain, ces recherches en sont à leurs balbutiements. Des études ont montré qu' un verre par jour de vin rouge diminue de 40% le risque de cancer de la prostate, alors qu'une consommation similaire de bière augmenterait faiblement le risque..

     

     

     

    Le resvératrol a un effet bénéfique sur la longévité, freine le vieillissement. C’est dû à l'activation d'une protéine de la famille des sirtuines, qui augmenterait la vie des cellules en leur donnant le temps nécessaire pour réparer les dommages de l'ADN** .

     

    Le resvératrol est donc un polyphénol que l'on trouve dans notre alimentation principalement dans le raisin (surtout vin rouge), le chocolat noir (seconde source alimentaire de ce polyphénol après le vin), les baies rouges (myrtilles, canneberges), l'arachide (cacahuètes non grillées), la rhubarbe, les mûres, la grenade, le sorgho ... issus de l'Agriculture Biologique (AB). En effet, les traitements de l'agriculture ( pesticides et anti-fongiques) empêchent pratiquement la synthétisation du resvératrol et d’ailleurs de la plupart des autres polyphénols).

    Donc il est conseillé de consommer du vin qui a fermenté en contact avec les peaux. De consommer les raisins issus de l’agriculture bio sans oublier de manger la peau. En septembre, faites une cure de jus de raisin, manger du raisin  vous “attaquerez” l’hiver en pleine forme.

     

    VOIR AUSSI

    Les graisses cachées

    La diététique japonaise

     

  • L'ENCYCLOPEDIE MONDIALE DU VIN : M, COMME MUDGEE, MOSCATO, MONTEREY, MONTRACHET...

    Pin it!

     

     

    MACABEO
    Cépage espagnol (Catalogne) utilisé pour les vins mousseux. On le trouve en Provence, dans la Vallée du Rhône, et dans les vins blancs de la Rioja.

    MACÉRATION
    Phase fondamentale de la vinification des vins (surtout rouges), au cours de laquelle le jus de raisin entre en contact avec la peau et les pépins. Plus la macération est longue, plus le vin est intense et possède un potentiel d’évolution.

    MACÉRATION CARBONIQUE
    Méthode de vinification qui consiste à éviter le foulage de la grappe. La fermentation se produit alors à l’intérieur de la peau de raisin. Elle permet d’obtenir des vins bouquetés et consommables rapidement. Très adaptée à la méthode beaujolaise et au Gamay, elle est souvent devenue trop à la mode dans d’autres régions.

    MÂCHE (LA)
    Un vin qui a de la mâche est très tannique, mais sans réelle agressivité. Caractéristique des vins marqués par leur terroir et leur cépage, des vins “chauds” (sud de la France, Espagne, Grèce…).

    MÂCHÉ
    Se dit principalement d’un vin déséquilibré. Le transport dans de mauvaises conditions en est souvent responsable.

    MACONNAIS (LE)
    Une grande région, qui s’étend du nord de Tournus au sud de Mâcon, sur des terrains argilo-calcaires et marneux également. C’est le fief des vins de Mâcon, blancs et rouges, dont certains peuvent être surprenants, et c’est aussi (surtout) celle du Pouilly-Fuissé.

    MADAGASCAR
    L’île est productrice de rhum.

    MADÈRE
    Avec le Porto, c’est l’autre grande spécialité du Portugal. Le Madère est un vin à part entière, riche d’histoire, qui a plus de 500 ans d’existence. On l’appelait d’ailleurs au XVe siècle le “vin de la route vers l’Inde”, lorsqu’il était chargé à bord des caravelles portugaises qui partaient en Orient. Il existe en réalité cinq types de Madère dépendant, pour la plupart, des cépages d’où ils proviennent, dont la couleur peut varier du jaune paille (rainwater) au doré (malmsey).

    – Le vin Sercial est sec, léger, d’une couleur claire et délicatement parfumé.

    – Le Malvazia est très doux, corsé, de couleur foncée qui tourne à l’ambre avec l’âge et d’un bouquet accentué.

    – Le Verdelho et le Bual sont des types intermédiaires entre les deux premiers, le Verdelho se rapprochant davantage du Sercial et le Bual, plus doux, au nez intense, du Malvazia. On trouve également quelques très vieux vins sous la désignation de Solera.

    Le raisin est récolté et pressé sur les coteaux escarpés du vignoble. On descend ensuite le moût jusqu’aux caves dans de petis barils de bois ou dans des outres de peau de chèvre. Il est alors versé dans des cuves spéciales dites estufas où il fermente à une température soigneusement maintenue de 50°C.

    Cette fermentation donne naissance d’abord au vinho claro, ensuite au vinho trasfudado qui, selon les années, peut être mis immédiatement en bouteilles. Il s’appelle alors Vintage et prend sa place dans des soleras. Dans ces rangées superposées de fûts, il est graduellement mélangé à des vins qui sont plus âgés.

    MADÉRISÉ
    Vin (surtout blanc et rosé) tendant à l’oxydation, dont le goût de “madère” est très caractéristique. Certains cépages, notamment la Clairette, en sont souvent responsables.

    MADIRAN
    Produit dans le Béarn, près de Pau, dans le sud-ouest de la France, c’est le vin authentique par excellence. Charnu, rustique et corsé, un vin à la belle rugosité de son terroir qui fait merveille sur les gibiers. Mis en bouteilles après 18 ou 24 mois de vieillissement, il faut encore le laisser en cave pour profiter de sa générosité. Là aussi, attention aux “cuvées spéciales” et à la démence de certains prix…

    MADURO
    Mûr, en portugais.

    MAGNUM
    C’est le contenant idéal (1,5 l) pour l’évolution des grands vins rouges.

    MAIGRE
    Se dit d’un vin qui manque de chair, avec une légère prédominance de l’acidité.

    MAILLE
    Passage d’environ 1,20 m, qui permet de travailler dans le chai entre les rangs des barriques gerbées.

    MAIPO
    Chili. La vallée de Maipo est une des principales régions du centre du pays, où l’on découvre des rouges étonnants, charpentés et intenses, souvent issus des cépages Cabernet-Sauvignon, Merlot et Petit Verdot, qui semblent fort bien s’adapter ici.

    MAÎTRE DE CHAI
    Ou caviste. Celui qui dirige les vinifications et l’élevage des vins, dans une propriété.

     

    MALADIE DE LA BOUTEILLE
    Peut affecter le vin après sa mise en bouteilles. Elle disparaît toute seule.

    MALADIES DE LA VIGNE
    Occasionnées par des insectes (phylloxéra, cochylis, araignée rouge…) et des moisissures (mildiou, black-rot, oïdium), prévenues par le sulfatage de cuivre ou le soufrage.

    MALAGA
    Des vins et des vignobles intéressants situés au nord-est de Jerez.

    MALBEC
    Dénommé aussi Cot ou Auxerrois, c’est le raisin classique des vins rustiques (dans le bon sens) du sud-ouest de la France, notamment à Cahors ou dans les Premières-Côtes-de-Bordeaux. Il donne des vins riches, colorés et tanniques, d’évolution relativement lente.

    MALMESBURY
    Importante ville de la province du Cap, en Afrique du Sud, au centre des vignobles de vins rouges du secteur de Swartland.

    MALOLACTIQUE
    Voir Fermentation malolactique.

    MALT
    Orge.

    MALTE
    L’île est belle et les Maltais cultivent la vigne depuis longtemps, surtout pour les raisins de table, et élèvent plusieurs vins puissants comme le Muscat, un bon vin de dessert, et quelques rouges riches en alcool, de couleur soutenue, très agréables sur une cuisine un peu épicée..

    MALVASIA DI BOSA
    Issu des raisins Malvasia et Seberu, cet excellent vin doux  de dessert est produit en Sardaigne.

    MALVOISIE
    Originaire de Grèce, il apporte structure aromatique, moelleux et densité aux vins blancs. Il est  important dans le Porto, dans La Rioja, en Navarre ou en Catalogne (voir ces pays).

    MALVOISIE DE NUZ
    Un vin de dessert italien superbe, que l’on savoure dans le Val d’Aoste, confidentiellement.

    MANCHA (LA)
    Le pays de Don Quichotte, austère, est aussi un véritable océan de vignes : tous les villages que vous traverserez (Manzanares, Tomelloso…) ne vivent que par le vin. Mancha provient de l’arabe manxa ( “terres arides”) et ces sols où courent les vignes à la recherche de fraîcheur produisent des rendements qui feraient pâlir d’envie la plupart des vignerons. Le climat est toujours rude ici, continental, semi-aride, et les “petites” années sont un concept pratiquement inconnu des viticulteurs de la Mancha.

    MANDEMENT
    Important secteur viticole suisse, où les vignes s’étendent jusqu’à la frontière française. La commune de Satigny est d’ailleurs la plus importante commune viticole de Suisse, et les autres villages sont typiquement vignerons, entourés d’une impressionnante mer de vignes symétriquement ordonnées, plantées sur des sols de moraine et de molasse. On y goûte les vins blancs les plus vigoureux.

    MANGANÈSE
    Oligo-élément résidant surtout dans les pépins des raisins.

    MANSENG
    Le Gros Manseng et le Petit Manseng, cultivés dans le sud-ouest de la France, donnent le légendaire Jurançon moelleux.

    MANTINIA
    En Grèce, dans le Péloponnèse, le vignoble de Mantinia produit un blanc modeste qui sert à l’élaboration des mousseux.

    MANZANILLA
    Catégorie de Xérès (voir ce mot).

    MARATHASSA/AFAMES
    Secteur viticole chypriote, au sud-ouest de l’île, où l’on produit d’assez bons vins rouges.

    MARC
    Résidu de raisin pressé, constitué des peaux et des pépins, éventuellement des rafles. On obtient des eaux-de-vie en le distillant. Les meilleures proviennent de Bourgogne, d’Alsace, du Jura et d’Italie (la fameuse grappa).

    MARCHES (LES)
    Avec dix DOC, une production qui atteint le million d’hectolitres, dont près du quart en DOC, cette région est à mon avis l’un des grands secteurs très méconnus de l’Italie, avec un potentiel qualitatif qui pourrait en surprendre plus d’un. D’excellents cépages, comme les Sangiovese et Montepulciano pour les rouges, et les Malvasia et Trebbiano (remarquables ici) pour les blancs, auxquels s’associent les Bianchello et le Verdicchio, donnent des vins remarquables.

    MARCOTTAGE
    Méthode traditionnelle de multiplication de la vigne consistant à faire développer des racines sur un sarment sans qu’il soit séparé de la plante mère.

    MARÉCHAL FOCH
    Cépage rouge du Canada, près du Niagara.

    MARÉOTIQUE
    Célèbre vin de l’Égypte antique.

    MARGARET RIVER
    Australie. Appellation située au sud de la ville de Perth, sur la zone côtière de Busselton. C’est d’ici que venaient les meilleurs vins blancs australiens.

    MARGAUX
    Le “style” Margaux est délicat à cerner, tant les vins peuvent être différents les uns les autres, même s’il est indéniable que ce sous-sol de graves spécifique apporte cette finesse caractéristique, cette suavité alliée à une charpente très élégante.

    MARNE
    1/. Argile calcaire qui retarde la maturation du raisin et en augmente l’acidité (Bourgogne, Alsace…).

    2/. Région d’appellation Champagne (ce n’est pas la meilleure).

    MAROC
    Qui ne connaît le fameux “Gris de Boulaouane”, ce vin rosé fruité et frais, symbole des bons vins du pays. Les vins bénéficient ici d’une hiérarchie d’appellations d’origine garantie (AOG), semblable à celle de la France, et sont surtout produits autour des villes côtières de Safi, El Jadida et Rabat, s’étalant vers l’intèrieur des terrers près de Marrakech, de Meknès et de Fès.

    MARIA GOMES
    Le principal raisin blanc de Bairrada.

    MARSALA
    Vin renommé d’Italie, le Marsala est produit dans la province de Trapani avec des raisins de Catarratto, Grillo et Inzolia.

    Historiquement, vers 1770, les commerçants anglais avaient des contacts très intenses avec la Sicile ; l’un d’eux, John Woodhouse, de Liverpool, avait probablement dans ses projets de trouver un vin capable de soutenir la comparaison avec les vins portugais et espagnols déjà assez connus en Angleterre. En 1773, son navire, l’“Elizabeth”, embarqua une cinquantaine de fûts (les pipes, de 412 litres chacune) destinés au marché anglais. Woodhouse, de peur que le produit ne s’altérât pendant le long voyage, ajouta de l’eau-de-vie de vin pour le fortifier, composant ainsi la formule définitive du Marsala, dont la fabrication requiert l’adjonction d’alcool de vin au moût en fermentation. L’amiral Nelson le qualifia de “vin digne de la table de tous les gentilhommes”, et au mois de mars 1800, il en commanda 500 pipes pour sa propre flotte méditerranéenne.

    Dès 1931, le territoire de production du Marsala fut délimité, puis la réglementation  renouvelée en 1984 et 1986. Son élaboration consiste à ajouter de l’alcool de vin au moût en fermentation. Selon ses caractéristiques de production, de degré d’alcool et de durée du vieillissement, la loi distingue les types suivants : le Marsala Fin, avec un élevage d’un an minimum; le Marsala Supérieur (minimum de deux ans); le Marsala Réserve Supérieure (minimum de quatre ans); et le Marsala vierge et/ou Solera, c’est-à-dire très vieux et/ou de Réserve, qui demande un élevage de dix ans minimum. Le vieillissement est toujours fait dans du bois de valeur, le rouvre, et sa couleur passe de l’ambre clair à l’or et au rouge rubis intense. Goûtez-le à l’apéritif comme sur les desserts, voire sur un fromage bleu.

    MARSANNAY-LA-CÔTE
    Au sud de Dijon, une petite appellation où l’on produit surtout un rosé de Pinot noir, sec et fruité, très agréable.

    MARSANNE
    Excellent cépage s’il est cultivé comme il le mérite, qui donne des vins riches, pleins et gras; l’un des deux cépages (avec Roussane) qui sert à produire les rares vins blancs de Châteauneuf-du-Pape et ceux d’Hermitage.

    MASCARA
    Algérie. La région est célèbre pour ses Coteaux de Mascara, dans le département d’Oran, des rouges riches en alcool et en couleur, puissants, de bonne  bouche.

    MASH
    Nom de la céréale qui macére dans de l’eau chaude lors de l’élaboration du whisky.

    MATARO
    Cépage noir de Californie, synonyme du Mourvèdre.

    MATHUSALEM
    Grande bouteille qui contient l’équivalent de six litres.

    MAURY
    En Roussillon, dans la vallée de l’Agly, au pied des ruines de la citadelle cathare de Quéribus, le vignoble de Maury est un des schistes brûlés par le soleil, les ceps de Grenache noir produisent un vin rouge qui, après quelques années de vieillissement devient vigoureux et acquiert une robe ambre foncée très caractéristique.

    MAUZAC
    Bon raisin, très typé, avec une bonne acidité naturelle (Gaillac). Il convient d’ailleurs très bien aux vins “perlants”.

    MAVRO
    Noir, en grec. S’emploie pour les vins rouges denses et vigoureux.

    MAVRODAPHNE
    1/. Vieux cépage rouge grec.

    2/. Le Mavodaphne de Patras, issu du Mavrodaphne, qui lui confère un bouquet très original. Le vin est liquoreux, très doux, velouté et corsé à la fois, très parfumé, qui demande à vieillir en barriques pour atteindre sa plénitude. La maison Archaia Clauss en produit un remarquable, comme la plupart de ses autres vins d’ailleurs, avec notamment leur Santa-Helena, un très joli blanc parfumé et persistant, et le très fameux Château Clauss, un rouge intense, régulièrement très réussi.

    MAVRON
    Cépage rouge de Chypre.

    MAVRUD
    Bon cépage rouge bulgare qui donne des vins corsés, parfumés et puissants.

    MAZUELO
    Cépage classique espagnol, qui donne des vins puissants, bien équilibrés en tanins.

    MÉCHER
    Action d’assainir un fût en faisant brûler une mèche à l’intèrieur.

    MÉDÉA
    Région d’Algérie du département d’Alger, près de Blida. Les meilleurs vins sont rouges.

    MÉDICINAL
    De tout temps, le vin a été médicinal, souvent chaud, sucré et additionné d’épices.

    MÉDOC
    Le vignoble s’étend du nord au sud sur quelque 80 kilomètres. Protégé de l’océan Atlantique par une importante forêt de pins, bordé par le vaste estuaire de la Gironde, le Médoc jouit d’un micro-climat relativement chaud et humide, très propice à la culture de la vigne.

    MEKNÈS-FÈS
    Principale zone viticole du Maroc pour les vins rouges (voir ce pays).

    MELON DE BOURGOGNE
    Cépage du Muscadet.

    MENDOCINO
    Important secteur viticole de Californie. La région englobe cinq appellations (AVA) : Anderson Valley, Cole Ranch, Mc Dowell Valley, Mendocino et Potter Valley. Mendocino produit des vins de Zinfandel très agréables, et quelques blancs de Riesling, de Gewurztraminer et Fumé blanc tout à fait remarquables.

    MENDOZA
    La plus importante province d’Argentine, située à quelque 1 000 km à l’ouest de Buenos Aires.

    MENETOU-SALON
    Tout près des vignobles de Sancerre, des blancs, rouges et rosés. Une appellation très abordable.

    MENTRIDA
    Ce vignoble espagnol, difficile à cataloguer, se situe juste entre les deux grandes parties de la Castille, la Castilla la Lora (ou Vieille Castille) et la Castilla la Neuva, dénommée aussi la Castilla la Mancha, dans une région que vous traverserez en allant de Madrid à Tolède. Quelques bons vins rouges et surtout rosés.

    MERCAPTAN (ODEUR DE)
    Cette odeur d’ail ou d’œuf pourri est caractéristique dans les vins mal équilibrés en alcool et en soufre. Elle est due à une mauvaise combinaison entre l’hydrogène et le SO2.

    MERCUREY
    Au sud de la Bourgogne, des rouges solidement constitués, bien bouquetés, fins et fermes à la fois, de bonne évolution. Quelques blanc parfumés et élégants, de bonne bouche

    MERLOT BLANC
    Cépage de la Gironde, de plus en plus remplacé par le Sauvignon ou le Sémillon.

    MERLOT NOIR
    Fragile, c’est la référence incontestable de la région libournaise (Pomerol…), où il atteint les sommets. Il produit un vin coloré, très aromatique, savoureux, intense au nez comme en bouche, de belle évolution.

    MERRAIN
    Terme désignant le bois de chêne fendu en planches dans le fil du bois.

    MERTOLA
    Petite localité du sud du Portugal, au centre des vignobles de l’Alentejo.

    MESCAL (OU MEZCAL)
    Eau-de-vie mexicaine élaborée à partir du fruit de l’agave.

    MÉSOCARPE
    Partie charnue d’un fruit qui se trouve entre la peau et le tissu qui entoure les graines.

    MESSE (VIN DE)
    Vin pur, principalement blanc (pour ne pas tacher), utilisé par le prêtre.

    METSOVO
    Le plus montagneux des vignobles grecs, situé sur les pentes sud-est du massif du Pinde, est planté de Cabernet-Sauvignon, que l’on a du mal à “rapprocher” du cépage bordelais, tant il en diffère. Est-ce le clone ou le terroir, ce vin rouge est corsé, très parfumé, et ma foi assez réussi.

    MEXATA
    Eau-de-vie grecque.

    MEURSAULT
    L’appellation est certainement l’une des plus connues dans le monde entier. Il y a pourtant de tout à Meursault, et il s’agit de savoir choisir. Une certitude : les terroirs et l’exposition expliquent beaucoup de choses. Certains Premiers Crus comme Aux Perrières, Le Poruzot, Les Bouchottes, Les Caillerets, Les Genevrières ou Les Charmes, provenant de propriétaires hors pair, sont alors exceptionnels, envoûtants, riches, moelleux, très typés, puissamment mais subtilement bouquetés (fleurs blanches et fruits secs), d’excellente évolution. Avec eux, nous entrons dans la  catégorie des plus grands vins du monde.

    MICA
    Sol assez maigre, à base de poudre de granit, idéal pour la vigne, que l’on trouve surtout dans les grands crus de la vallée du Rhône (Condrieu).

    MICHELSBERG
    Allemagne. Michelsberg est un excellent Grosslage où j’ai dégusté à plusieurs reprises plusieurs vins de Riesling remarquables provenant tout particulièrement des vignobles de coteaux ensoleillés des communes de Piesport (les plus séducteurs, tout en rondeur) et Dhron.

    MICORFLORE
    Ensemble des micro-organismes présents dans le moût ou le vin.

    MILAWA
    Australie, région de Victoria. Le secteur de Milawa est producteur de rouges et de vins de dessert.

    MILDIOU
    Maladie de la vigne causée par un champignon microscopique. Apparition sur les feuilles d’un duvet de couleur grisâtre.

    MILLERANDAGE
    Maladie de la vigne qui se manifeste au moment de la floraison et se concrétise par un amaigrissement des grains de raisin ou par leur insuffisance sur les grappes.

    MILLÉSIME
    Année de la vendange.

    MINCE
    Se dit d’un vin lorsqu’une notion de déséquilibre apparaît, en même temps qu’un manque de structure et de caractère.

    MINÉRAL
    Dans la dégustation, le terme s’emploie pour des vins très marqués par leur terroir, comme le Pouilly-Fumé par exemple, qui possède ce goût de “pierre à fusil” caractéristique.

    MINERVOIS
    Si les rosés et les blancs sont agréables, se sont encore les rouges qui méritent l’attention. Selon leur terroir, ils sont de trois sortes : légers sur les sols des vallées, à boire dans l’année, souples et fruités s’ils sont issus de macération carbonique (ceux-là sont bons), et charpentés, fins et solides quand ils proviennent des zones montagneuses et sont vieillis en fûts.

    MISE EN BOUTEILLES AU CHÂTEAU
    Mention obligatoire sur l’étiquette, qui, en France, indique l’authenticité du vin, c’est-à-dire le nom de son producteur.

    MISE EN BOUTEILLES A LA PROPRIÉTÉ
    Attention à ne pas confondre avec les deux précédentes mentions. La mise en bouteilles à la propriété est surtout utilisée par les caves coopératives.

    MISSION
    Cépage noir de bas de gamme de Californie, certainement implanté par les Franciscains, ce qui expliquerait son nom.

    MISTELLE
    Boisson obtenue en ajoutant de l’alcool au jus de raisin avant la fermentation, ce qui procure une quantité particulièrement riche de sucres naturels. Les plus connues en France sont le Pineau des Charentes et  le Floc de Gascogne, ma préférence allant nettement au premier.

    MITTELRHEIN
    Belle région allemande très touristique où la magie des légendes et les châteaux les plus baroques côtoient les falaises abruptes et les vignobles les plus escarpés, plantés fièrement dans ce cadre enchanteur.

    MOELLEUX
    Se dit d’un vin blanc doux et finement fruité.

    MOLASSE
    Grès tendre et friable, souvent calcaire, que l’on trouve dans les régions du Bordelais.

    MOLDAVIE
    Roumanie. La province, située au nord-ouest du pays,  produit autour des villes de Iasi et Focsani, des vins blancs et rouges fort honorables, et surtout un étonnant vin doux de dessert.

    MOLISE
    C’est la frontière naturelle entre les Abruzzes et la Campanie, entre les régions du centre et celles du sud de l’Italie.

    MONASTRELL
    Cépage espagnol que l’on exploite surtout dans les régions du Penadés et de Valdepenas.

    MONBAZILLAC
    Provenant de raisins atteints de pourriture noble récoltés eux aussi en tries successives, les vins liquoreux de Monbazillac possèdent généralement un bel arôme de fleurs et sont assez riches en alcool. Certains sont ronds et soyeux. Il faut les laisser vieillir (10 à 15 ans) et les boire assez frais.

    MONÇAO
    Petite ville du Portugal connue pour ses vins de Vinho Verde. On peut les goûter dans les caves de la ville, comme la coopérative Adega ou la maison Vinhos.

    MONDEUSE
    Le raisin classique savoyard, fin et fruité, léger, qui donne un vin très aromatique. On le trouve également en Suisse.

    MONOPOLE
    La mention indique que le vin appartient à un seul propriétaire. Exemple : La Grad’Rue, monopole de François Lamarche.

    MONTECARLO
    Excellent vin blanc de Toscane, produit dans la région du Chianti, qui associe rondeur et       vivacité en bouche.

    MONTEPULCIANO
    Un petit village italien où les connaisseurs aiment trouver l’un des plus grands vins du pays. Voir Vino Nobile di Montepulciano.

    MONTEPULCIANO D’ABRUZZO
    Italie. J’apprécie régulièrement ces rouges très colorés, découverts dans le village de l’Aquila, sur les charcuteries corsées du pays. Des vins typés, intenses au nez comme en bouche, un peu durs certes (il faut les rafraîchir un peu, s’ils sont trop chauds), mais savoureux, gras et persistants.

    MONTEREY
    Comté du secteur de la Côte Centrale, en        Californie. Le Comté possède aussi sa propre appellation (AVA) du même nom.

    MONTEREY RIESLING
    Cépage blanc du Comté de Monterey, synonyme du Sylvaner.

    MONTHÉLIE
    D’excellents rouges de Bourgogne, notamment ceux qui proviennent de climats contigus aux vins de Vougeot (Cas-Rougeot, Champs-Fulliot, La Taupine…).

    MONTILLA-MORILES
    Une DO espagnole méridionale récente et de bons vins découverts sur place, semblables à leurs voisins de Xérès, issus de sols gris clair riches en chaux.

    MONTLOUIS
    Une jolie appellation de 300 hectares, des vins blancs secs et doux, issus du Chenin, dont certains sont réellement remarquables, bénéficiant d’un très bon rapport qualité-prix.

    MONTRACHET
    Le Montrachet est un vin sensuel, racé, sec et séveux à la fois, d’une très grande élégance, alliant finesse et fermeté en bouche, d’une longue persistance aromatique où s’entremêlent des  notes d’amande, de rose et d’aubépine, de pain grillé et de fougères. C’est un vin qui ne peut se comprendre que lorsque l’on a la chance de le découvrir à sa maturité, au bout d’une bonne dizaine d’années, au moins. Certains Premiers Crus comme La Garenne, Les Pucelles, En Caillerets, Morgeot ou La Romanée peuvent être également exceptionnels. Les rouges de Chassagne peuvent surprendre, bouquetés et souples en bouche.

    MONTRAVEL, HAUT-MONTRAVEL ET CÔTES-DE-MONTRAVEL
    Provenant du Périgord, dans le sud-ouest de la France, des vins qui vont du sec au demi-doux, finement bouquetés, dont certains          deviennent de superbes bouteilles, notamment en moelleux.

    MORAINE GLACIAIRE
    Sol rocheux déposé, comme son nom l’indique, par un glacier, et formé principalement d’ardoise, de schiste et de calcaire. Ce sol est classique des vignobles de montagne comme ceux de Suisse et du nord-est de l’Italie (voir ces pays).

    MORDANT (LE)
    Désigne une vive acidité au palais, le vin devient agressif dans le bon sens du terme.

    MOREY-SAINT-DENIS
    Certainement l’appellation communale la moins connue de la Côte-de-Nuits. Cinq grands crus : Clos-de-Tart, Clos-Saint-Denis, Clos-de-la-Roche, Clos-des-Lambrays et une partie de Bonnes-Mares, et des Premiers Crus qui peuvent être superbes (Les Millandes, Les Ruchots, Monts-Luisants surtout). Des vins colorés, souples, alliant puissance et distinction, de bonne évolution, à dominante aromatique importante, avec ces notes caractéristiques de pruneau, de mûre et d’épices.

    MORGON
    C’est l’un des meilleurs crus du Beaujolais. Les vins sont denses, corsés et s’améliorent généralement en bouteilles. Ce sont les mi-côtes qui donnent les vins les plus soutenus, surtout si leurs vinifications sont traditionnelles et faites à partir de vieilles vignes. C’est le contraire du Beaujolais courant. Robuste et gai, c’est un vin qui vieillit bien.

    MORIO-MUSKAT
    Croisement Sylvaner et Pinot blanc (Allemagne).

    MOSCATE DE SETUBAL
    Exploité au nord de Lisbonne, au Portugal, c’est un excellent vin muté, de forte teneur en alcool, très parfumé, puissant au nez comme en bouche, intense et persistant, avec ces connotations caractéristiques de fruits cuits, d’épices et de noix.

    MOSCATEL
    Raisin à vin doux, qui donne un vin riche en arômes comme en alcool, au goût très typique.

    MOSCATO
    Signifie Muscat, en italien.

    MOSCATO DI CAGLIARI
    Surprenant vin rouge de dessert de Sardaigne.

    MOSCATO NATURALE D’ASTI
    En Italie, dans la région du Piémont, ce vin blanc est légèrement “frizzante”, et onctueux en bouche.

    MOSCATO DI TRANI
    Bon vin blanc onctueux de la région des Pouilles, en Italie.

    MOSCHOFILERO
    Cépage blanc grec qui produit notamment le Mantinia.

    MOSELLE
    L’homogénéité et le style des vins blancs de cette importante région vinicole allemande est incontestable. Comme il sait aussi l’être, dans une moindre mesure, dans la région du Rheingau (voir ce mot), le Riesling est roi ici, à Trier ou à Piesport, à Beilstein, à Bernkastel-Kues, s’exprimant parfaitement dans ces terroirs calcaires, et donnant des vins splendides de fraîcheur aromatique, très élégants, à la fois complexes et subtils, certainement sans égal dans le monde dans certains millésimes et sous toutes les formes, du Kabinett à l’Auslese ou au Trockenbeerenauslese.

    MOSKONFYT
    Jus de raisin concentré d’Afrique du Sud.

    MOSTGEWICHT
    Densité du moût, en allemand.

    MOSTO
    Moût, en italien et espagnol.

    MOU
    Peu d’acidité et degré alcoolique assez élevé. Si l’alcool est plus faible, le vin devient “plat”.

    MOUILLER
    Additionner  de l’eau à du vin.

    MOULIN-A-VENT
    Plantés sur les communes de Romanèche-Thorins et les alentours de Chénas, les vins sont issus de sols de granit rose en décomposition. Ils sont amples, puissants, parfumés, et de bonne garde.

    MOULIS
    Un point fort : l’homogénéité de l’appellation. La plus petite appellation communale du médoc, longtemps délaissée par les professionnels (pas de crus classé en 1855).

    MOURISCO SEMENTE
    Raisin surtout cultivé à Porto.

    MOURVÈDRE
    Excellent cépage des grands vins de la vallée du Rhône (Châteauneuf-du-Pape, Gigondas…) et de Bandol. Riche, puissant, très parfumé, il s’associe parfaitement au Cinsault et au Grenache. On le trouve en Espagne.

    MOUSSE
    Elle est formée par le gaz carbonique qui se libère plus ou moins vite sous forme de petites bulles. Plus la mousse est fine et persistante, meilleur est le vin.

    MOUSSEUX
    Vin dont le gaz carbonique est le produit d’une fermentation, naturelle ou non. Voir méthode champenoise.

    MOÛT
    Jus de raisin frais, non encore fermenté. certains (mauvais) vins de table sont faits en faisant simplement macérer le moût dans de l’eau.

    MUDGEE
    Zone viticole de la Nouvelle-Galles du Sud (voir Australie), où les meilleurs vins sont les blancs issus des Traminer, Chardonnay et Sémillon.

    MÜLLER-THURGAU
    C’est le Riesling-Sylvaner, créé en 1890 par le professeur suisse du canton de Thurgovie Hermann Müller. Ce jeune botaniste, nommé à la station d’essai prussienne de Geisenheim, devait obtenir une variété à maturité précoce, peu exigeante en matière de sol, situation et climat, bref un cépage productif à floraison vigoureuse. Il trouva la solution dans le croisement Riesling et Sylvaner, qui aujourd’hui porte justement son nom, Müller-Thurgau, dans le monde entier.

    MULTANER
    Modeste cépage blanc allemand issu d’un croisement Riesling et Sylvaner.

    MURFALTAR
    Secteur viticole de Roumanie, près de Constanta, sur la mer Noire, où les vins les plus intéressants sont les blancs issus du Muscat Ottonel et du Riesling.

    MUSCADÉ
    S’applique à un vin blanc très parfumé, parfois trop, rappelant l’odeur du raisin.

    MUSCADELLE
    Cépage que l’on trouve encore en petite proportion dans les vignobles du sud-ouest de la France (Gaillac, Montravel, Bergerac, Bordeaux). Il peut apporter un “plus” certain aux cépages Sauvignon et Sémillon.

    MUSCADET
    L’histoire du vignoble nantais fait intervenir les mêmes acteurs que tous les vignobles de vins fins de l’ouest de la France. Les Romains d’abord qui l’implantèrent pour leur consommation personnelle le long de la vallée de la Loire ; les moines ensuite qui lui donnèrent au Moyen Age une extension considérable; les négociants hollandais enfin qui y puisèrent au XVIIe siècle la source de leur prospérité. Mais le véritable “départ” du Muscadet date du XVIIIe siècle, quand à la suite de gelées catastrophiques fut implanté dans la région un cépage bourguignon, appelé alors le Melon de Bourgogne, et qui fut rapidement rebaptisé Muscadet.Considéré comme un bon vin régional jusqu’au début du XXe siècle, le Muscadet profita dans les années 20 du succès touristique naissant de la Bretagne et de ses plages. Du Croisic au Pouliguen en passant par La Baule, tout un peuple de baigneurs se prit d’engouement pour ce vin “de vacances”, et l’imposa très rapidement à Paris, puis dans le reste de la France, en Suisse, en Belgique et en Angleterre.Un succès foudroyant, moins sensible pour le Gros-Plant dont la consommation devait rester plus locale. Une évolution encore accentuée par le dynamisme des producteurs de Muscadet, qui s’attachèrent à marquer la personnalité de leur vin en le déclarant de plus en plus à partir de 1925 sous l’appellation Muscadet Grand Cru de Sèvre-et-Maine. En 1936, les deux appellations d’origine contrôlée Muscadet de Sèvre-et-Maine et Muscadet des Coteaux de Loire furent définies par décret. Le décret définissant l’appellation d’origine contrôlée Muscadet fut promulgué l’année suivante, parachevant la réglementation d’AOC du Muscadet (50 hl/ha).

    MUSCAT
    Il existe de très nombreuses variétés de ce raisin, qui a le don d’insuffler à son vin un goût extrêmement typé, reconnaissable immédiatement. La plupart des pays viticoles en produisent, mais les meilleurs se trouvent en France, en Italie, en Grèce, en Hongrie, en Roumanie et en Afrique du Sud.

    MUSCAT D’ALSACE
    Vin blanc sec, frais et fruité, au goût musqué, exhalant parfaitement la saveur de son raisin. Charmant à boire à l’apéritif. Bonnes étapes dans les villages de Bennwihr, Ribeauvillé, Gueberschwihr et Mittelwihr.

    MUSCAT DE BEAUMES-DE-VENISE
    Bon vin blanc qui fait partie des Vins Doux Naturels (Vallée du Rhône).

    MUSCAT OTTONEL
    Cépage blanc d’Europe de l’est, notamment de Roumanie et de Hongrie, qui produit des vins de qualité.

    MUSCAT A PETITS GRAINS
    Cépage classique de l’Alsace et des vins de Muscat de Beaumes-de-Venise.

    MUSCAT DE RIVESALTES
    Produit à base des cépages Muscat d’Alexandrie et Muscat à petits grains, c’est un vin plein de finesse, de feu, de fruité, à l’arôme racé, dont l’origine remonte à l’époque où le Roussillon était province espagnole.

    MUSCAT DE RHODES
    Dans le Dodécanèse, en Grèce, le Muscat de Rhodes est l’un des plus beaux vins de liqueur qui soient, intense, riche, doux et doré, issu d’un assemblage de cépages muscats (Muscat blanc et Muscat de Trani) cultivés dans une toute petite région délimitée, au sud de l’île.

    MUSELETAGE
    Opération qui consiste à placer un muselet sur le goulot des bouteilles de mousseux.

    MUSIGNY
    Bourgogne. Musigny est l’autre appellation Grand Cru de la commune de Chambolle-Musigny. De très grands crus dont l’existence remonte au moins au XIe siècle, tout à fait différents, où la délicatesse s’allie à une finesse et à une subtilité d’arômes envoûtants, à dominante de mûres et de roses sauvages, de vanille et de framboise, de très belle évolution.

    MUSKAT-OTTONEL
    C’est la star mondiale de l’Autriche. Le Muskat-Ottonel (du nom du cépage) est issu de raisins surmatures, atteints tout naturellement de la fameuse pourriture noble que vous connaissez à Sauternes. Un vin où la race s’associe à la typicité, l’originalité à la saveur, la liqueur à la persistance aromatique.

    MUSTIMÈTRE
    Ou saccharomètre. Instrument de mesure qui
    indique le poids en grammes du litre de moût, sa densité, dans lequel on le plonge.

    MUTAGE
    Opération qui consiste à stopper la fermentation du moût en introduisant de l’alcool éthylique. Les Vins Doux Naturels (Roussillon…) reçoivent de l’alcool pratiquement pur (90°).

    MUTÉNIE
    Province du sud de la Roumanie, entourant Bucarest, renommée à juste titre pour ses blancs botrytisés, souvent exceptionnels.

    MYRTE
    Il suffit de se promener dans le maquis corse pour découvrir l’odeur prenante du myrte, dont on tire une liqueur puissante et persistante, élaborée à partir des petites baies de cet arbrisseau macérées dans l’alcool.

  • SUD-OUEST : LES VINS QU'IL NE FAUT PAS LOUPER

    Pin it!

     

    Château BARRÉJATMADIRAN Château BARRÉJAT

    Château BARRÉJAT

    (MADIRAN)
    Denis Capmartin

    32400 Maumusson
    Téléphone :05 62 69 74 92
    Télécopie : 05 62 69 77 54
    Email : deniscapmartin@laposte.net
    Site : www.chateaubarrejat.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vignoble de 40 ha totalement enherbé depuis 1960 et travaillé de façon traditionnelle avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et Vendange En Vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum.
    Très rare : les vignes de 80 ans en moyenne, ceci expliquant cela. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales depuis 1996, année de construction d’une réception de vendange et d’un nouveau chai souterrain à barriques. “Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains, précise-t-on. Le terme Tannat vient de la langue d’Oc : tan “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.”
    Denis Capmartin met en vente cette année tous les Madirans 2015. “Le millésime 2016 est excellent, en effet, tout y est réuni : matière, concentration, suavité, puissance, équilibre, harmonie, rondeur des tanins, fruité… en bref, la réunion de la qualité et de la quantité. Ce millésime 2016 est vraiment superbe, sa qualité exceptionnelle donnera au printemps une nouvelle cuvée de rosé en barriques qui marquera cette belle année.
    Nous renouvelons également notre cuverie avec une forme pyramidale.”
    En attendant, il y a ce superbe Madiran Rouge Extrême 2013, aux notes de fruits cuits (griotte, fraise des bois), de bouche dense, corsé, structuré, aux tanins amples, puissants et savoureux, de robe grenat foncé, un vin bien typé. Le 2012, de couleur intense, au nez puissant marqué par des notes de fruits très mûrs (groseille, griotte) et de truffe, d’un grand équilibre, de garde. Le 2011 est charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, un vin tout en harmonie, gras et corsé. Exceptionnel 2010, de couleurpourpre, au bouquet développé avec des nuances fruitées et giboyeuses, de bouche dense qui développe des connotations de prune cuite et de cuir, un vin complet, aux tanins harmonieux, et d’excellente garde. 
    Le Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2014, corsé, est un vin de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, très rond, bien charnu, très parfumé, à prévoir avec une garbure ou des magrets de canards à l'échalote.
    Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh doux 2012, pur Petit Manseng, élevé en fûts de chêne, au nez envoûtant et persistant, est marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh mœlleux cuvée Passion 2013 développe une bouche puissante et harmonieuse, un vin corsé, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits jaunes, les épices et le miel. Il y a encore son Pacherenc-du-Vic-Bilh sec 2015, avec des arômes de fougère et de fruits, à un prix défiant toute concurrence.

    Cru du PARADIS

    Cru du PARADIS

    (MADIRAN)
    Jacques Maumus

    65700 Saint-Lanne
    Téléphone :05 62 31 98 23
    Télécopie : 05 62 31 93 23
    Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr
    Site : www.madiran-cruduparadis.fr

    Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C’est l’un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d’amour et de passion qui se transmettent ici. Le vignoble de 27 ha s'étale sur les communes de Saint-Lanne et Madiran, sur des sols argilo-calcaires et gravettes avec une exposition sud-sud- ouest pour la majeure partie des parcelles.

    On est bien au sommet avec ce Madiran 2012, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche, bien classique comme on les aime. La cuvée Paradilys 2013,souple, sent bon la groseille et les sous-bois,aux notes de cassis et de pruneau, un vin tout en rondeur.
    Le Madiran Réserve Royale 2009 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, provenant de vieilles vignes à dominante de Tannat, macération longue), est un grand vin de couleur pourpre, généreux, corsé, aux tanins savoureux et riches à la fois, avec cette bouche charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la réglisse, qui pousuit son évolution.
    Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux Réserve Royale 2012, 100% Petit Manseng, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finessearomatique (brioche, pêche cuite).

    Domaine PICHARDMADIRAN Domaine PICHARD

    Domaine PICHARD

    (MADIRAN)
    Jean Sentilles et Rod Cork

    65700 Soublecause
    Téléphone :05 62 96 35 73
    Télécopie : 05 62 96 96 72
    Email : pichard65@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard
    Site : www.domainepichard.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine où l’exposition plein sud à mi-coteau (au sol maigre, silico-argileux, très caillouteux) permet d’obtenir des Vins de très grande qualité. Le sol est composé de gros galets de l’Adour, liés avec de l’argile, qui assurent un drainage optimal des vignes en cas de pluie et restituent la chaleur accumulée durant la journée pour aider à la maturation du raisin.

    Voici donc un remarquable Madiran cuvée Aimé 2012, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin typé et complet, idéal sur un poulet fermier au foie gras ou un ragoût de fèves aux gésiers confites. Le 2011, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges (fraise, griotte), de violette et de sous-bois, légèrement poivré, est structuré, d’excellente évolution. Le 2010 dégage des senteurs persistantes d’humus et de pruneau, mêlant finesse et complexité, de garde. 
    Le Madiran cuvée Pichard 2014, 100% Tannat. nez harmonieux de réglisse et de tabac froid sur un fond minéral. Très belle concentration. Les tanins encore marqués, devraient montrer dans le temps leur puissance phénoménale. Belle finale tout en finesse et d’une grande complexité. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, très aromatique.

    Château PÉROUDIER

    Château PÉROUDIER

    (MONBAZILLAC)
    Famille Loisy
    Lieu-dit Le Péroudier
    24240 Monbazillac
    Téléphone :05 53 58 30 04 et 06 07 21 83 97
    Email : contact@chateauperoudier.fr
    Site : www.chateauperoudier.com

    Une propriété de 50 ha dans la famille depuis plusieurs siècles.
    Vous allez aimer ce superbe Monbazillac cuvée Louise Élisa 2011, une cuvée en mémoire de la grand-mère fondatrice du domaine qui n'est élaborée que dans les grandes années, d’une très grande intensité au nez comme en bouche, ample et très onctueux, d’une grande complexité au palais (brioche, abricot confit), tout en longueur, de garde comme en atteste ce 2006, typé et fruité, aux connotations subtiles de miel et de rose, de bouche profonde, très fin, qui mêle ampleur et distinction.
    Le Bergerac sec cuvée Louise Élisa 2012, 100% Sauvignon gris, fermenté et élevé en barriques, de jolie robe, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, est un vin où la structure s’allie à l’élégance.
    Le Bergerac cuvée Louise Élisa rouge 2011, 12 mois en fûts de chêne, dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, très équilibré, avec des notes de sous-bois et de cerise mûre. Le Bergerac rouge cuvée Péroudier 2012, typé, coloré, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, est un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, dense, avec des tanins mûrs, tout en bouche. Excellent Bergerac blanc sec Fût de Chêne 2012, de belle teinte, au nez subtil de lis, franc et gourmand, rond et parfumé au palais, de bouche fine comme ce Côtes-de-Bergerac blanc moelleux 2012, riche en arômes de fleurs dense, vraiment charmeur sur une Fourme d’Ambert ou des poires pochées.

    Château VIEUX TOURON

    Château VIEUX TOURON

    (MONBAZILLAC)
    Liliane Gagnard
    Vieux Touron
    24240 Monbazillac
    Téléphone :05 53 58 21 16
    Télécopie : 05 53 61 21 17
    Email : lg@vieuxtouron.com
    Site : www.vieuxtouron.com

    Liliane Gagnard, œnologue de l’université de Bordeaux, s’installe sur la propriété familiale en 1982. Elle exploite 10 ha de vignes plantées sur sol argilo-calcaire avec silice pour les parcelles de la côte. Pour l’histoire, précise-t-elle, “c’est en 1852, qu’en dot pour son mariage, l’aïeule Marie reçut cette métairie qui faisait partie du Château de Pécany. Sa superficie à l’époque n’était pas entièrement plantée de vignes. Les plantations nouvelles eurent lieu avec ma grand-mère Amélie. Puis après le partage entre les enfants, chacun agrandit son bien, créant son exploitation. Mon père marié à la fille de la maison, dès 1952 commercialisa en bouteilles. Après avoir obtenu mon diplôme d’œnologue de l’université de Bordeaux en 1969, j’ai à mon tour, travaillé sur l’exploitation familiale. En 1982, je trouvais à créer autour du Vieux Touron mon exploitation.”
    Son Monbazillac 2011, élevé en barriques, est très équilibré, typé, avec ces saveurs de coing et de pain brioché, suave comme il se doit, solide et gras, tout en bouche, de garde. Le 2010, superbe, allie finesse et suavité, au nez complexe, très parfumé (pêche, rose, brioche), très onctueux, un vin qu’il faut prévoir sur des coquilles Saint-Jacques à la béchamel ou un gratin de clémentines. Le Bergerac rouge 2011 (50% Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, 50% Merlot), associe couleur et structure, avec des notes caractéristiques de cerise et d’humus, aux tanins mûrs et denses.
    Séduisant Bergerac rosé, gourmand, de belle teinte, très flatteur comme le Bergerac blanc sec (Sémillon, Muscadelle et Sauvignon), de robe jaune citron, aux notes d’agrumes et de noisette. Chambres d’hôtes sur place.

    Domaine du GRAND JAURE

    Domaine du GRAND JAURE

    (PÉCHARMANT)
    Bertrand et Bernadette Baudry
    16, chemin de Jaure
    24100 Lembras
    Téléphone :05 53 57 35 65
    Télécopie : 05 53 57 10 13
    Email : domaine.du.grand.jaure@wanadoo.fr
    Site : www.domainedugrandjaure.com

    Ce domaine appartient à la même famille depuis 1920. C’est aujourd’hui Bertrand et sa sœur Bernadette, 4e génération qui dirigent le domaine.
    “Exposé au sud et sud-ouest sur les coteaux de Lembras où le soleil est très généreux, le vignoble d’une superficie de 16 ha environ est implanté sur un terroir graveleux siliceux pour les vins rouges, avec un faible pourcentage d’argile en surface qui génère une contrainte hydrique très favorable pour la production de grands vins. Dans le sol, on trouve de l’argile ferrugineuse appelée tran, particularité des terroirs de Pécharmant. Les blancs sont plantés sur des sols sablo-caillouteux, très favorable à la production de vin blanc aromatique tel que le Rosette.”
    Tout cela explique ce remarquable Pécharmant cuvée Terroir 2014, au nez de prune, de sous-bois et d’épices, persistant, de bouche riche, tout en arômes, un vin charnu et souple à la fois. Le Pécharmant cuvée Mémoire 2012, coloré, très parfumé avec des notes de mûre et de griotte, allie finesse et structure, aux tanins soyeux et très équilibrés, ample et riche, bien charnu, à savourer sur un gigot à l'ail et au Monbazillac ou un salmis de palombes.
    La Rosette Domaine du Grand Jaure blanc 2015, de bouche intense où l’on retrouve l’acacia et les agrumes, charmeur et persistant, est un vin parfait sur des crustacés.

     

     

    Les VIGNERONS de BUZETBUZET Les VIGNERONS de BUZET

    Les VIGNERONS de BUZET

    (BUZET)
    Directeur : Pierre Philippe
    5, avenue des Côtes-de-Buzet
    47160 Buzet-sur-Baïse
    Téléphone :05 53 84 74 30
    Télécopie : 05 53 84 74 24
    Email : buzet@vignerons-buzet.fr
    Site : www.vignerons-buzet.fr

    Deux mille ans d’histoire ont sculpté ce terroir afin qu’un jour de 1953, les vignerons des Buzet décident de s’unir pour redonner à leur vin la place qui devait être la sienne. Vingt ans plus tard, ils obtiennent l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et s’affichent depuis sur toutes les bonnes tables d’Europe.
    Quelque 94% de l’Appellation Buzet, 1870 ha, offrent 10 millions de bouteilles aux amateurs gourmands. Un chai d’élevage hébergeant plus de 2 000 barriques instillant mille saveurs à ce grand vin que 120 000 visiteurs viennent chaque année goûter à la cave et dans les chais (1ère entreprise française agroalimetaire à avoir été évaluée ISO 26000).
    Leur Buzet rouge Château de Gueyze 2012, avec ce nez complexe de groseille et d’humus, est un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, très classique, charpenté, alliant structure et velouté, d’excellente garde. Le Buzet rouge La Tuque de Gueyze 2014 est tout en bouche, rond, charmeur, aux tanins mûrs. “Pour ce millésime 2014, raconte David Bidegaray, après un été anormalement frais et humide, nous avons eu un mois de septembre et un début d’octobre particulièrement ensoleillés et chauds. Cela a permis de modifier radicalement une vendange qui s’annonçait compliquée en termes de maturité et d’état sanitaire. Résultat : autant en rosé et blanc, qu’en rouge, les vins sont aromatiques, équilibrés et flatteurs. Pour les rouges de Buzet, les structures tanniques sont assez “soft” mais suffisantes avec un enrobage assez étonnant sur des vins si jeunes. Dans l’ensemble, millésime de bon niveau.”
    Remarquable Buzet Oniric 2014, avec une étiquette superbe, pur Cabernet-Sauvignon, d’un beau rouge vif, ample et tannique, bien typé, au nez subtil, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de fumé et d’épices, de bouche pleine. Le Buzet Château de Padère rouge 2014 est charnu, associant structure et finesse, de robe intense, au nez de framboise et des notes de cannelle. Leur Buzet Domaine de la Chapellanie rouge 2015 est de couleur bien soutenue, très parfumé, aux tanins souples. Le Baron d’Ardeuil Vieilles Vignes 2014, aux tanins souples, bien élevé, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr et l’humus.
    Leur Buzet blanc Château Loustalet 2015, 65% Sémillon, 25% Sauvignon et 10% Muscadelle, classique, aux senteurs d’agrumes, très bien vinifié comme le Buzet Baron d’Ardeuil blanc 2015, Sémillon 55% et Sauvignon 45%, sols de graves et argilo-calcaires, aux senteurs persistantes (reinette, citron...), un vin fin, très persistant, alliant puissance et élégance, et cette cuvée Sans Sulfites Ajoutés Buzet blanc 2015, de robe jaune clair, nerveux et franc.
     

    Château BOVILA

    Château BOVILA

    (CAHORS)
    Pascal et Olivier Pieron
    Scea P.-O. Pieron - Rouffiac
    46700 Duravel
    Téléphone :05 65 36 54 27
    Télécopie : 05 65 36 44 14
    Email : vignoblespieron@orange.fr
    Site : www.chateau-de-rouffiac.com

    Le château surplombe la vallée du Lot, sur un terroir argilo-calcaire blanc type champenois et de marnes du tertiaire lacustre d’une superficie de 12 ha. Les vignes, plantées à plus de 250 m d’altitude, bénéficient d’une exposition sud-ouest sur les crêtes et plateaux du Quercy.
    Exceptionnel Cahors Prieuré de Bovila 2012, 100% Malbec, toujours, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, qui doit son nom au prieuré de Bovila cité au XIVe siècle comme propriété du prieur de Catus puis des clarisses de Cahors, typé, classique, ferme et épicé, de couleur pro- fonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), un vin gras, charnu, au nez subtil où se devinent la prune et les épices, de très bonne évolution.
    Le Château de Bovila vin Noir du Diable 2011, 100% Malbec, élevé en fûts de chêne neufs durant 18 mois, de très belle robe d’un grenat profond, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique, est un vin de garde qui se marie parfaitement avec un jambonneau aux lentilles ou un rôti de veau farci aux truffes. Remarquable Cahors les 4 Clochers 2013, pur Malbec, nouvelle cuvée qui est le reflet du patrimoine historique local car elle s’inspire de la présence de quatre églises au sein de la commune de Fargues, appelée “commune aux quatre clochers”. Le vin possède sa propre spécificité, charnu, aux tanins biens fermes, au nez complexe dominé par la cerise et le musc.
    Le Cahors Malbec 2014, sol argilo-calcaire, vinification traditionnelle (sans filtration ni collage systématique), élevage en cuves béton durant 12 mois), a des tanins enrobés, un vin harmonieux, dominé par le cassis et les sous-bois, à déboucher avec des bouchées aux cèpes, voire un carré de porc au miel.

    Château La CAMINADE

    Château La CAMINADE

    (CAHORS)
    Dominique et Richard Ressès

    46140 Parnac
    Téléphone :05 65 30 73 05
    Télécopie : 05 65 20 17 04
    Email : resses@wanadoo.fr
    Site : www.chateau-caminade.com

    “En 1895, précise-t-on, notre arrière grand-père Antonin Ressès hérite du domaine. Ce lieu est chargé d’histoire puisqu’il appartint jusqu’à la Révolution Française au clergé. Ces moines savaient choisir les meilleurs terroirs. En 1973, au lendemain de l’officialisation de l’Appellation Cahors Contrôlée, notre grand-père Marcel et notre père Léonce décident de commercialiser toute leur production en bouteille. Le domaine s’impose comme l’une des références de l’Appellation, un succès attesté par de nombreuses médailles et récompenses. Aujourd’hui, les deux frères (Dominique et Richard), 4e génération, sont à la tête de ce domaine de 35 ha.”
    Remarquable Cahors La Commandery 2012, 97% Cot et 3% Tannat, très bien élevé durant 12 mois en fûts de chêne dont 18% de neufs, un vin tout en nuances d’arômes délicatement épicées, où dominent la mûre et le cassis, très riche au nez comme en bouche, de robe intense, parfait avec des mets puissants comme une fricassée de lapin ou un lièvre à la royale.
    Le Cahors Esprit 2011 (très belle étiquette), avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices au palais, aux tanins puissants mais très fins, est un vin complet. Leur Cahors La Caminade 2015, Malbec, Merlot, fleure bon les fruits mûrs et les épices, de bouche ample, un vin prometteur, encore bien jeune.

    Clos la COUTALE

    Clos la COUTALE

    (CAHORS)
    Philippe et Valmy Bernède

    46700 Viré-sur-Lot
    Téléphone :05 65 36 51 47
    Télécopie : 05 65 24 63 73
    Email : info@coutale.com
    Site : www.coutale.com

    Étalé sur les terrasses alluviales des méandres de la vallée du Lot, le vignoble de 80 ha est planté sur un sol particulièrement propice à la culture de la vigne : graves et silices argilo-calcaires. L'exposition Sud-Ouest et la topographie du terrain protègent des grands froids du Causse. Un micro-climat qui génère une remarquable précocité de la vigne. Le Malbec est le cépage de base à 80%. Son grain rond, sa pellicule épaisse, riche en matière colorante et en tanin confèrent du caractère à ce vin de garde. Le Merlot à 20% arrondit la dureté de jeunesse du Cahors et affirme son bouquet.
    Coup de cœur pour ce Cahors 2015, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche, très parfumé (mûre, épices…), un vin typé, aux tanins harmonieux, qui s’adapte très bien sur des foies de poulet au raisin frais ou une épaule d'agneau braisée aux haricots. n
     

    Château CROZE de PYSCAHORS Château CROZE de PYS

    Château CROZE de PYS

    (CAHORS)
    Scea des Domaines Roche - François Drougard

    46700 Viré-sur-Lot
    Téléphone :05 65 21 30 13
    Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
    Site : www.chateaucrozedepys.com

    “En 1773, Joseph Roche cultivait des vignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit “Causse de Cahors”. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabares de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup de vignerons, ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Emest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant aux parasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois, Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable, l'Auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Œnologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.”
    Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant).
    “Le terroir se caractérise par une association d'alluvions anciennes et modernes : les alluvions anciennes de la vallée ont été arrachées par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainants et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.”
    François Drougard nous indique qu'il met en vente cette année, les rouges 2014, les rosés et blancs 2016.
    “Le millésime 2016, précise-t-il, est magnifique, équivalent aux 2010 et 2011, avec une intensité de fruits rarement atteinte, une belle couleur ; et ce qui ne gâche rien, un volume cohérent. Il y a deux nouvelles cuvées en 2016, l'une produite sur la parcelle de la Brande, en Tannat, la seconde sur le terroir Haut Pellissien, proche de Luzech. Rachat également du Domaine de Camp d'Auriol.”
    Dense et typé, ce Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, 12 mois en fûts de chêne neufs, est un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, charnu, tout en bouche. 
    Le Cahors Prestige 2014 de couleur profonde, a des tanins riches et savoureux à la fois, gras, avec des senteurs de fruits cuits, et se marie avec des palombes confites au fumet ou un tajine de bœuf aux pois chiches. Le Cahors Tradition est un vin corsé et fin à la fois, avec des notes intenses de fruits surmûris, de très bonne bouche.
    Goûtez leur nouvelle cuvée L’Ephémère rouge, à base de 100% Merlot, “ce vin est le résultat du travail effectué sur 1/2 ha sur un seul cépage défini qui changera chaque année (d'où son nom), ainsi le vin ne sera jamais le même…”

    Château GAUTOUL CAHORS Château GAUTOUL

    Château GAUTOUL

    (CAHORS)
    Propriétaire : Éric Swenden - Copropriétaire : Comte Aimery de Padirac
    Lieu-dit Meaux
    46700 Puy-L’Évêque
    Téléphone :05 65 30 84 17
    Télécopie : 05 65 30 85 17
    Email : chateau.gautoul@wanadoo.fr
    Site : www.chateaugautoul.fr

    Une magnifique chartreuse du plus pur style XVIIe siècle en parfait état de conservation et ayant gardé son authenticité, qui offre une vue imprenable sur le village de Puy-l'Evêque et sur le Lot. Son vignoble de 30 ha exposé plein sud est conduit en culture raisonnée.
    Le terroir argilo-calcaire permet une parfaite maturité de l'Auxerrois et du Tannat, cépages typiques de l'appellation, adoucis par le Merlot. Eric Swenden, ex-Président du Groupe Vandemoortele et de la fédération de l'industrie alimentaire en Belgique, a racheté le Château Gautoul en 1998. Les sols sont d’une diversité rare, principalement sédimentaires, nivelés par les alluvions des terrasses d’anciens cours d’eau. L’exploitation rassemble des sols avec pas moins de 5 caractéristiques majeures de granulométrie : limoneux, caillouteux, calcaire, argileux, siliceux.
    Pour Thierry Mèze, régisseur, le 2016 fait partie des grands millésimes, l'un des trois premiers qu'il ait connus durant les 16 années passées au domaine, il a tout ce que l'on souhaite trouver dans un vin.”
    En vente cette année : les 2010, 2011, 2012, 2013 , 2014, et la Cuvée Prestige 2012 et 2014. La Cuvée “Secret Treasure” (actuellement 2012 et 2014) est produite les meilleures années et est élevée en barriques neuves. Côté travaux, un hangar agricole verra le jour courant 2017.
    Superbe Cahors Cuvée Prestige 2014, élevé en fûts de chêne, savoureux, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de fort belle couleur, associant fruit et structure en finale. Le Cahors 2014 est un un vin savoureux et subtil, qui développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre.
    Complexe, puissante, la Cuvée Treasure 2012, aux senteurs de fruits cuits et d’humus, aux tanins denses, est un vin de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, à déboucher sur sur une cuisse de canard confite, par exemple, ou un dindonneau rôti farci.

    Domaine de LAVAURCAHORS Domaine de LAVAUR

    Domaine de LAVAUR

    (CAHORS)
    Yves et Séverine Delpech

    46700 Soturac
    Téléphone :05 65 36 56 30 et 06 15 16 56 07
    Email : domaine.de.lavaur@orange.fr
    Site : www.domainedelavaur.fr

    Au sommet. La restructuration du vignoble du domaine de Lavaur s'est opérée en même temps que la renaissance de l'appellation Cahors dans les années 1960-1970. Quatre générations plus tard, Séverine et Yves perpétuent avec passion la tradition familiale. Le vignoble s’étend sur 15 ha de vignes plantées en terrasses sur un sol caillouteux de rocailles argilo-calcaires. L’encépagement est constitué principalement de Malbec. Soucieux du respect de la nature, Yves Delpech travaille les sols en utilisant des produits qui préservent l’écosystème. Le Malbec en cépage unique, concourt à l’élaboration d’un grand vin avec toutes les qualités requises pour un Cahors : couleur rouge grenat intense, reflets noirs, riche en tanins, nez complexe, aptitude au vieillissement… Nous essayons de lui donner de la rondeur et de la finesse de par une vinification et un élevage adaptés.
    Selon Yves Delpech, ses vins, “principalement composés de rouges et d'un peu de rosés, ont connu une belle année 2016, les vins sont parfaits, riches, concentrés, belle maturation , qualité et quantité sont au rendez-vous.”
    En vente en 2017 : les Cahors Tradition 2014, 2010, 2008, les Prestige 2014, 2012, 2011, 2008, ces deux cuvées 100% Malbec, et un Rosé 2015, 100% Malbec, également.
    Superbe Cahors Prestige 2012 (étiquette noir et or), 100% Malbec, sol argilo-calcaire, issu de la 3e terrasse, élevage 1 an en fûts de chêne français, un beau vin typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, bien charnu comme il le faut. Le 2011, qui dégage des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, riche, aux tanins amples et bien présents, poursuit une évolution prometteuse, comme le 2008, au bouquet développé aux nuances fruitées et giboyeuses, est un vin complet, avec des tanins harmonieux, de bouche fine mais mature, d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, à savourer sur des gésiers de volailles confits ou un foie de veau poêlé.
    Leur Cahors Tradition 2014 (étiquette pastel Domaine sur fond brun), de robe grenat, où dominent la griotte et les épices, mêle charpente et souplesse.
    Gîtes sur place, idéalement situés pour partir à la découverte des charmes de la région (Rocamadour, Cahors, Gouffre de Padirac, Villages de Saint Cirq Lapopie, Montcuq...).

    Château de MERCUÈS

    Château de MERCUÈS

    (CAHORS)
    Georges Vigouroux SAS
    Route de Toulouse - BP 159
    46003 Cahors
    Téléphone :05 65 20 80 80
    Télécopie : 05 65 20 80 81
    Email : vigouroux@g-vigouroux.fr
    Site : www.g-vigouroux.fr

    Une propriété de 35 ha et un majestueux château du XIIIe siècle, construit au Moyen-Âge par les Comtes-Evêques de Cahors.
    Georges Vigouroux est l’une des grandes figures de la région et poursuivit son aventure vigneronne avec l'acquisition du château de Mercuès dans les années 1980. Il s'employa à restructurer le vignoble sur les croupes graveleuses environnantes, sur les communes de Caillac et de Mercuès et à replanter en cépage Malbec les parcelles acquises sur ce terroir argilo-calcaire idéal à la culture de la vigne. Parallèlement au vignoble qui s'étend sur 32 ha, il entreprit la construction d'un monumental chai de vinification et de vieillissement souterrain sous les jardins du château... Aujourd'hui Bertrand-Gabriel Vigouroux, vigneron et œnologue de formation, poursuit l'oeuvre de son père. Mercuès est également un hôtel exceptionnel, et un restaurant incontournable.
    Très beau Cahors 2012, très parfumé avec des notes de mûre et de griotte, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux et très équilibrés, ample et riche, bien charnu, de garde.

    Château NOZIÈRES

    Château NOZIÈRES

    (CAHORS)
    Famille Maradenne Guitard
    Bru
    46700 Viré-sur-Lot
    Téléphone :05 65 36 52 73
    Télécopie : 05 65 36 50 62
    Email : chateaunozieres@wanadoo.fr
    Site : www.chateaunozieres.com

    La famille Maradenne Guitard exploite un vignoble d'une cinquantaine d'hectares, réparties sur les terrasses ensoleillées de la commune de Viré-sur-Lot, qui figurent parmi les plus beaux terroirs du vignoble de Cahors.
    “Sur une mosaïque de parcelles, nous cultivons notre cépage ancestral et identitaire le Malbec, encore appelé Côt ou Auxerrois, qui donne la typicité de nos vins de Cahors. Notre objectif reste de comprendre au mieux nos terroirs pour que le Malbec puisse exprimer pleinement son potentiel. Nous proposons des vins d'artisans, élaborés avec le plus grand soin, de la culture de la vigne au conditionnement, en passant par les vinifications et l'élevage des vins.” Les vins collectionnent les récompenses.
    C’est bien, et l’on retrouve cette passion dans ce Cahors cuvée Ambroise de l'Her 2014, 90% de Malbec et 10% Merlot (sols argilo-siliceux, élevage en barriques de 1 et 2 vins 12 mois), complexe et harmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, c’est un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins denses. 
    Le Cahors Château Nozières 2014 (80% Cot, 20% Merlot sur sol argilo-calcaire, élevage en cuves inox), qui sent le pruneau confit, un vin gras, épicé, de couleur soutenue, alliant structure et bouquet, est puissant au nez comme en bouche, corsé comme il se doit. Goûtez l’excellent Cahors cuvée Signature 2014, pur Malbec, qui sent la mûre et la réglisse, harmonieux et persistant, un vin complet, avec une bouche dominée par le cassis et les sous-bois, et cet étonnant blanc sec Clin d’Oeil, 50% de Sauvignon et 50% de Chardonnay, avec ce nez fleuri, d’une très belle persistance d’arômes en bouche, aux nuances de pêche et de citron au palais, un vin ample et vif.

    Château PAILLAS

    Château PAILLAS

    (CAHORS)
    Famille Lescombes
    Scea de Saint-Robert
    46700 Floressas
    Téléphone :05 65 36 58 28
    Télécopie : 05 65 24 61 30
    Email : info@paillas.com
    Site : www.paillas.com

    Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s’étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Côt, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne d’âge de 36 ans. Formé au Jurassique (il y a 150 millions d’années), le sol du vignoble s’est dégradé en surface sur une très faible épaisseur au fil des millénaires pour devenir de la pierraille calcaire peu friable enrobée d’argile parfois recouvert de “terres rouges” venant du massif central, très riches en fer. Puis grâce à son micro-climat : le Château Paillas, par sa position sur le plateau, bénéficie des effets du vent (qui concentre les raisins), et évite les brouillards matinaux de la vallée. En légère pente au sud, les vignes profitent au maximum de l’ensoleillement ce qui permet un affinement de la maturité. Après 18 mois, toutes les cuves sont assemblées en une seule cuvée avant la mise en bouteilles.
    Beau Cahors 2012, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, à ouvrir sur une pintade limousine ou des rognons sauce madère.
    Pour la (très) bonne bouche, ce Cahors La Source 2009 (Malbec et Merlot), redégusté cette année, un vin avec des arômes de cerise noire et d’humus, est de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés mais puissants, parfait avec, notamment, une tourte de mouton ou des magrets de canard grillé.

    Domaine de POUYPARDIN

    Domaine de POUYPARDIN

    (CÔTES DE GASCOGNE)
    Stéphane Picarelli
    Béguin
    32100 Condom
    Téléphone :05 62 68 34 77 et 06 73 67 31 22
    Site : www.pouypardin-vin-gers.com

    Vignoble de 6,5 ha. Exclusion de toute aromatisation et de toute correction du vin. Les rares insecticides mis en œuvre sont dorénavant tous homologués en Agriculture Biologique. “Parce qu'il n'existe pas de grands vins sans grands raisins, explique-t-il, nous apportons tous nos soins à l'obtention d'un raisin de qualité irréprochable. Nos vignes sont donc cultivées en petits rendements et atteignent leur idéale maturité. Les vendanges soigneuses et traditionnelles demeurent entièrement manuelles : les grappes et les raisins sont triés à la parcelle même, et les fruits intacts, récoltés en cagettes ventilées de faible hauteur, rejoignent le chai dans des conditions optimales. Egrappés, puis légèrement foulés, les raisins sont ensuite encuvés, sans pompage, par simple gravité. Des fermentations douces et des cuvées élevées au domaine pour un vin de haute lignée.”
    Son IGP Gers blanc sec Messire Géraud 2012, de robe claire et brillante, au nez de rose, est de bouche friande. L’IGP Gers rouge Montée de Pouypardin 2012, 100% Merlot, élevé 18 mois en barriques (pas de barriques neuves), est harmonieux, avec ces nuances se définissant par des arômes de framboise et de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés. L’IGP Gers rouge Geraldus 2012, un pur Syrah, 25 hl/ha, est riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche, comme le rouge Les Lionceaux 2013, Fer Servadou, Cot et Merlot, élevé en barriques durant 12 mois, au nez persistant (griotte, violette), tout en bouche, aux tanins denses. Très joli Côtes de Gascogne rosé des Vents, de robe délicate, qui sent la fraise des bois, mêlant nervosité et rondeur en finale.

    Château BOURGUET

    Château BOURGUET

    (GAILLAC)
    Jean et Jérôme Borderie
    Les Bourguets
    81170 Vindrac-Alayrac
    Téléphone :05 63 56 15 23
    Télécopie : 05 63 56 15 23
    Email : chateaubourguet@orange.fr
    Site : www.chateaubourguet.fr

    Au sommet. Vignoble de 21,50 ha, cultivé depuis quatre générations avec la même passion, et situé sur les terres les plus au nord de l’aire Gaillac, grâce à la cité médiévale de Cordes-sur-ciel. Terrain argilo-calcaire très caillouteux (âge moyen des vignes de 40 ans).
    Une référence avec leur Gaillac rouge 2014, 60% Braucol, 25% Syrah et 15% Cabernet-Sauvignon, très parfumé avec ses notes de framboise, de cassis et de griotte, riche en couleur, alliant finesse et structure, un vin dense et séveux, de bouche soyeuse et poivrée, parfait sur un boudin aux pommes ou une fondue ariègeoise. Beau 2012, d’un rouge profond avec des arômes intenses de fruits rouges, un vin souple, de belle base tannique, bien corsé. 
    Remarquable Gaillac blanc doux 2015, 100% Loin de l’Œil, qui a une belle couleur dorée, aux arômes de fruits et de fleurs, avec des notes de pain grillé, mêlant charme et puissance, à prévoir par exemple, sur un soufflé de tomates fraîches ou un foie gras à la confiture d'oignons.
    Le Gaillac rosé 2015, 60% Braucol, 20% Duras et 20% Syrah, est un vin de belle teinte lumineuse, souple et friand à la fois, au nez très expressif.
    Tout en charme et vivacité, le Gaillac blanc sec 2015, 40% Sauvignon, 35% Muscadelle et 25% Mauzac, est de belle couleur jaune pâle, avec un nezfrais de fleurs blanches et d’agrumes, très séduisant et tout en bouche.
    Jolie Méthode Ancestrale Bulles d’Alayrac, une cuvée à la fois vineuse et fine, fruitée, d’une jolie ampleur en bouche.

    Domaine de LABARTHE

    Domaine de LABARTHE

    (GAILLAC)
    Jean Albert et Fils

    81150 Castanet
    Téléphone :05 63 56 80 14
    Télécopie : 05 63 56 84 81
    Email : labarthe@vinlabarthe.com
    Site : www.vinlabarthe.com

    Dans la même famille depuis 1550. Domaine de 68 ha exposés au sud sur des coteaux argilo-calcaires très caillouteux. Le sol est engazonné, afin d’éviter le ravinement et l’emploi de désherbants résiduels. Culture biologique.
    Beau Gaillac rouge cuvée Guillaume 2014, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges (fraise, griotte), de violette et de sous-bois, légèrement poivré, bien structuré, que l’on vous conseille sur une selle d'agneau aux petits légumes glacés ou une estouffade de joue de bœuf. 
    Très joli Gaillac blanc sec Premières Côtes 2014, fin et puissant à la fois, de robe jaune clair, au nez de noisette et de pomme mûre, suave en finale. Le Gaillac blanc doux Vendanges Tardives Les Grains d’Or 2012, d’une onctuosité raffinée, tout en arômes (pain d’épices, pomme mûre), est subtil et complexe, persistant.
    Le Gaillac blanc Héritage 2013, médaille de Bronze à Paris, est un vin séduisant par son nez de fruits frais (pomme), de musc et de fleurs, tout en finesse, charmeur, de bouche franche mais riche, très équilibrée. Goûtez le Gaillac Méthode Ancestrale Gaillacoise, ample et dense, avec des connotations de fleurs blanches et de noisette, et le savoureux IGP Prunelart 2011 (Le Prunelart, cépage rouge presque oublié, cultivé à Gaillac voilà 400 ans. Olivier de Serres, pionnier de l’Agriculture Raisonnée, affirmait au XVIe siècle qu’il donnait “l’un des meilleurs vins du Royaume”), mêlant structure et charnu, des arômes de griotte et de fumé, aux tanins équilibrés, corsé mais de bouche fondue, où s’entremêlent des notes de cannelle et de fruits mûrs.

  • EN MEDOC, IL S'AGIT DE SAVOIR FRAPPER A LA BONNE PORTE

    Pin it!

    Il y a de tout, en effet, dans cette presqu'île du Médoc :

    - des vins qui atteignent des prix incautionnables (pas dans mon Guide),

    - des propriétaires hautains et frimeurs (pas ma tasse de thé, non plus), des vins insipides, aseptisés par des vinifications standardisées...

    - et de vrais grands vins racés, élevés par des vignerons ou des maîtres de chai talentueux et passionnés, chacun dans une large gamme de prix, du plus grand des grands vins (Latour, dont le prix, certes, n'est pas à la portée de tous, mais on a aussi l'extraordinaire Les Forts de latour, plus abordable, qui, à lui seul, est bien supérieur à d'autres crus surcotés et médiatiques) à un bon nombre d'autres crus dont le prix oscille entre seulement 15 et 30 €, qui signent alors un rapport qualité)-prix vraiment exceptionnel. Vous les trouverez dans les "Deuxièmes Grands Vins Classés", dans les trois premiers échelons de cette hiérarchie.

    En Premiers Grands Vins, on sent que c'est vraiment à Pauillac que cela se passe, où dominent Grand-Puy Lacoste et Batailley, deux très grands Pauillac, très typés, différents, et c’est parfait comme cela, Latour confirmant son statut Hors-Classe, aux côtés de Mouton-Rothschild, Pichon Comtesse et Clerc-Milon, formidables.

    Au sommet encore, en Saint-Estèphe, avec des vins très différents (les terroirs expliquent cela), du plus dense au plus souple : MontroseTronquoy-Lalande, Haut-Marbuzet et Clauzet, ces deux-là avec un rapport qualité-prix-plaisir à un bien haut niveau, par rapport à d’autres crus plus connus (et c’est bien ce qui compte : vendre cher n’est pas “le” gage de qualité).

    En Margaux : Lascombes et Cantenac-Brown !

     

    Puis, dans une palette exceptionnelle et à des prix particulièrement attractifs, toutes appellations du Médoc confondues, les valeurs sûres sont toujours La Galiane, Fourcas-Dupré, Saint-Hilaire, La Mouline, Mayne-Lalande, Desmirail, Fonbadet, Fontesteau, Cartujac, Plantier Rose, Bourdieu, Hourtin-Ducasse, Panigon, David, Saint-Estèphe, Le Meynieu, Coudot, Layauga-DuboscqDevise d'Ardilley, Chalet de Germignan, Bois Carré, Pontac-Gadet, Hennebelle...

     

    Quelques déceptions cette année, la plupart étant mis entre parenthèses et placés en "Troisièmes", en position d'attente, pour lesquels les prochaines dégustations de mon Guide (elles commencent en Mai) seront décisives.

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    LATOUR (Hors Classe)
    MOUTON-ROTHSCHILD
     
    GRAND-PUY-LACOSTE
    MONTROSE
    PICHON-COMTESSE
     
    CLERC-MILON
    LASCOMBES
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    (LAFITE-ROTHSCHILD)
    (MARGAUX)
     
    BATAILLEY
     
    CANTENAC-BROWN
    CLAUZET
    HAUT-MARBUZET
    TRONQUOY-LALANDE

     



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    BRANE-CANTENAC
    (LYNCH-BAGES)
    BEAU SITE
    (CALON-SÉGUR)
    FONBADET
    LA GALIANE
    HAUT-BATAILLEY
     
    DAVID
    LAMOTHE-BERGERON*
    SAINT-HILAIRE*
    COUDOT
    FONTESTEAU*
    HENNEBELLE
    HOURTIN DUCASSE*
    LE MEYNIEU*
    LES MOINES
     
    CASTERA
    LAGORCE BERNADAS
    LAMOTHE-CISSAC
    BOIS CARRÉ*
    GRAVES DE LOIRAC
     
    CAMBON LA PELOUSE
    CISSAC
    CLEMENT PICHON
    HAUT BARRAIL
    LA CROIX
    (LAFON ROCHET)
    RAUX
    ROSE BRANA
    TEMPLE DE TOURTEYRON
    TOUR DU HAUT MOULIN
    TOURTERAN
    ESTEAU
    FOURCAS-HOSTEN*
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    BRIDANE
    CARONNE-SAINTE-GEMME
    CÔME
    (COS LABORY)
    LA MOULINE
    (LÉOVILLE-BARTON)
    MAYNE LALANDE
    ROLLAN DE BY
    VILLEGEORGE
    DESMIRAIL
    FOURCAS-DUPRÉ
     

    DEVISE D'ARDILLEY
    LAYAUGA DUBOSCQ
    MARQUIS DE TERME
    LE BOURDIEU*
    PANIGON
    PLANTIER ROSE
    SAINT-ESTEPHE
    TOUR-DU-ROC

     

    LOUSTEAUNEUF*
    MONGRAVEY
    CROIX du TRALE*
    DOYAC*
    HOURBANON*
    PETIT BOCQ
    REYNATS

    SAINT-AHON

    SOULEY-SAINTE-CROIX

     
    LUSSAN*
    SAINT CHRISTOLY
    LES MARCEAUX



    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A
    Priorité à la puissance
    AGASSAC
    (GORRE)
    (LAMARQUE)
    CHANTEMERLE
    DOMEYNE
    TOUR SIEUJAN
     
    BEYZAC
    HAUT COTEAU
    PONTAC-LYNCH
    TOUR MARCILLANET
     
    SIORAC
    LABADIE
    CATEGORIE B
    Priorité à l'élégance
    GRANINS-GRAND-POUJEAUX
    LAGRANGE
    (MAUCAILLOU)
    MOULIN ROUGE
    (POUJEAUX)
    (TOUR DE BY)
    VITICULTEURS FORT MEDOC
    DONISSAN
     
    ESCOT
    FAUGEROUX
    LARRIVAUX
    LE TEMPLE
     
    (SIGOGNAC)
    SÉRILHAN

     

  • LES BANDOL FORMIDABLES

    Pin it!

    La BASTIDE BLANCHEBANDOL La BASTIDE BLANCHE

    La BASTIDE BLANCHE

    (BANDOL)
    Michel et Louis Bronzo
    367, route des Oratoires
    83330 Sainte-Anne-du-Castellet
    Téléphone :04 94 32 63 20 et 04 42 08 84 80
    Télécopie : 04 94 32 74 34
    Email : contact@bastide-blanche.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/bastideblanche

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Michel Bronzo élève l’un des plus grands crus de la région, où la sagesse des prix s’allie à une structure et à une typicité hors-pair. Tous les Vins sont en Bio depuis 2012. Les fils, Julien et Nicolas, commencent à épauler Michel Bronzo dans la gestion du domaine.
    “Pour mémoire, nous dit Stéphane Bourret, Directeur, le millésime 2015, la vendange était parfaitement saine avec une période de vendange clémente (sans pluie) et assez fraîche. Cela nous a permis d’attendre des maturités optimales pour chacun des cépages. Les blancs et les rosés sont aromatiques vifs et très typé Bandol avec des notes d’épices caractéristiques du domaine et de l’appellation…Comme prévu, après quelques mois de bouteilles, ces Vins révèlent toute la personnalité du terroir bandolais. Comme annoncé l’année dernière, les rouges sont dans la veine des 2010, avec une belle acidité et des tanins très élégants. Encore en élevage aujourd’hui, ils affirment quand même un vrai potentiel. Il n’y a pas l’ostentation de certains millésimes, mais la finesse des arômes (très fruits et floraux) et des tanins relèvent totalement la finesse de ce millésime.
    Millésime 2016 : Inversement à 2015, nous n’avons pas eu un hiver humide, bien au contraire. Le printemps a été sec et chaud mais avec des amplitudes thermiques entre nuits et jours assez importantes. L’été a été aussi très sec mais pas caniculaire, et sans amplitudes thermiques. C’est une année qui d’un point de vue climatologique est marquée par un déficit hydrique important avec un cumul de précipitations entre la fin des vendanges 2015 et le début des vendanges 2016 quasiment deux fois inférieurs aux cumuls habituels ! Malgré cela, la végétation n’a pas vraiment souffert ! Nous avons eu un développement végétatif normal, sans effeuillage dû à la sécheresse ni apparition de carences. La seule chose notable est que, si la végétation s’est développée normalement sans stress, la pousse végétative a été moins importante que de coutume. Évidemment, la saison fut sans réelle pression phytosanitaire, nous permettant de diminuer nettement les traitements. La vendange était parfaite d’un point de vue état sanitaire. Les vendanges furent donc“ faciles” et les maturités optimales.
    Les rosés sont vraiment très aromatiques, vifs et typé, dans la veine des rosés 2015. Et comme le millésime précédent, tout le potentiel de ces rosés se révèlera après quelques mois de bouteilles.
    Pour les blancs, je pense que le stress hydrique (bien que non visible sur la végétation) s’est fait ressentir sur les raisins. Les clairettes sont un peu moins aromatiques que d’habitude, au tout le moins pour l’instant assez fermées aromatiquement. Les Ugni Blanc étaient là aussi moins aromatiques mais tout aussi acides que les années précédentes. Et la qualité de la vendange nous a permis d’attendre une maturité optimale. L’’équilibre général de ces Vins est très joli, avec de belles acidités et de beaux amers qui tendent le vin. Ces blancs méritent encore plus que d’habitude, d’attendre un an pour commencer à s’exprimer.
    Pour les rouges, je pense que nous sommes un peu dans la veine des 2007 : puissant, solaire, sur le fruit noirs, mais avec de très belles acidités. Les raisins avaient des peaux très épaisses et les extractions se sont faites finalement assez lentement. Mais l’état parfait de la vendange et la maturité phénolique optimale, nous ont permis de prolonger les macérations sans aucun souci. Ces Vins présentent des couleurs vraiment très profondes et des nez complexes, intenses présentant toute la gamme aromatique que le mourvèdre peut nous offrir (fruits frais, épices, floral….). En bouche les tanins sont très présents mais enrobés, et les acidités marquantes permettent de garder une belle fraîcheur à des Vins pourtant relativement chauds en alcool. Nous sommes en présence d’un très grand millésime sur Bandol.”
    On patiente avec cet exceptionnel Bandol rouge cuvée Fontanieu 2012, marqué par son mourvèdre planté sur un sol argilo-calcaire (rendements de 30 hl/ha, vignes de 35 ans), non filtré, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit une fort belle évolution, à déboucher avec des magrets de canard rôtis et fricassée de champignons des bois ou un collier d'agneau en navarin. Tout aussi superbe, le Bastide Blanche Bandol rouge cuvée Estagnol 2010, dans la lignée du grand 2009, concentré, avec des senteurs de groseille et d’épices, d’une belle persistance, aux tanins puissants, aux nuances de cassis et de cannelle en finale, de bouche charnue, de garde, bien sûr.
    La Bastide Blanche Bandol rouge 2013, aux arômes de myrtille et d’épices, avec des tanins souples et bien présents à la fois, est un vin riche en couleur, classique, mêlant ampleur et structure, de très bonne évolution. Le 2012 est de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin riche et typé, de très bonne garde, qui s’adapte à un agneau à la provençale ou une estouffade de bœuf.
    La Bastide Blanche rosé 2015, avec cette bouche friande dominée par l’abricot et les fleurs fraîches, de robe vive, est un bien joli vin associant nervosité et suavité, de belle finale avec cette nuance finement épicée, toujours à la tête de son appellation, comme ce blanc cuvée Estagnol 2012, un très joli vin qui dégage de subtils arômes d’amande, de pomme reinette et de tilleul, tout en harmonie, ample, d’une finale ample et florales.
     

    Domaines BUNANBANDOL Domaines BUNAN

    Domaines BUNAN

    (BANDOL)
    Pierre et Paul Bunan

    83740 La Cadière-d’Azur
    Téléphone :04 94 98 58 98
    Télécopie : 04 94 98 60 05
    Email : bunan@bunan.com
    Site : www.bunan.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. En Bio depuis le millésime 2011. Les domaines Bunan sont le fruit d’une aventure familiale qui commence en 1961 avec Pierre et Paul Bunan. Deux frères passionnés qui ont transmis leur amour de la terre à leurs enfants. Aujourd’hui Francoise, Laurent, Claire et Philippe élaborent des Vins biologiques.
    Laurent Bunan vend en 2017 les blancs et rosés 2016, et, en rouge, le Moulin des Costes 2013, La Rouvière 2013, Charriage 2013. Pour lui, “le 2016 est magnifique, fruité, concentré, mais la quantité n'a pas suivi (- 20 % de la récolte habituelle).” A noter, le rachat en Avril 2016 du Château la Margillière en coteaux varois (24 ha), une propriété également en Bio. Une nouvelle cave de stockage pour les barriques est prévue en Juillet 2017.
    Très savoureux Bandol Moulin des Costes rouge 2013, avec ce nez de fruits mûrs (prune, cassis), de bouche à la fois puissante et ronde, aux taninsfermes et enrobés, est parfait sur une daube. Leur Bandol Château La Rouvière rouge 2013, généreux et ferme, à dominante de prune, de framboise et de cannelle, est un vin coloré, avec des tanins soyeux et riches, charnu, qui mêle puissance et distinction et poursuit une excellente évolution. Le Bandol Charriage Moulin des Costes rouge 2013, au nez dense avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, de bouche pleine, commence à peine à s’ouvrir.
    Tout en charme, le Bandol Château La Rouvière blanc 2015, de robe pâle, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes de fruits mûrs et de bruyère. Le Bandol Moulin des Costes blanc 2015, à dominante de fruits secs (abricot) et de citronnelle, est élégant et suave, d’une belle persistance. On se fait tout autant plaisir avec ce Bandol rosé, d’une couleur très délicate, charmeur, au nez subtil où dominent la myrtille, la fraise et la rose, d’une belle longueur.

    Domaine La CHRÉTIENNE

    Domaine La CHRÉTIENNE

    (BANDOL)
    Thierry Simon
    713, chemin de la Barbarie
    83270 Saint-Cyr-sur-Mer
    Téléphone :06 11 54 88 62
    Télécopie : 04 94 26 18 77
    Email : simon@lachretienne.fr
    Site : www.lachretienne.fr

    “Le domaine est une exploitation de 14 ha qui produit des vins de France et des Bandol, rouges, blancs, et rosés, précise Thierry Simon. Ma philosophie demeure intacte : la rigueur à la vigne et à la terre, l’authenticité, la convivialité et le partage de ma passion avec les clients. Mes vins sont issus exclusivement de raisins produits sur l’exploitation et mis en bouteilles à la propriété. Les raisins sont vendangés et triés manuellement sur la vigne, ils ne sont pas égrappés. Toutes ces attentions quotidiennes n’ont qu’un but : l’expression du terroir.”
    Beau Bandol rouge La Lecque 2013, 90% Mourvèdre et 10% Carignan, élevé 18 mois en cuves tronconiques et demi-muids, classique, de robe pourpre intense, parfumé (petits fruits rouges à noyau frais, cannelle, humus...), un vin de bouche pleine, aux nuances subtilement épicées, de garde.
    Le Bandol rosé cuvée Embruns (60% Grenache, 20% Mourvèdre, 10% Cinsault, 10% Carignan), aux senteurs caractéristiques de rose et de fruits secs, allie rondeur et fraîcheur aromatique, complexe et savoureux comme le Bandol blanc La Lecque 2015, 80% Clairette et 20% Ungi blanc, élevé en cuves Inox, un vin de jolie teinte, très parfumé avec des nuances de pêche blanche et de bruyère, ample, vraiment réussi.
    Goûtez l’IGP L’Indomptable rouge, Carignan majoritaire avec 10% de Grenache, élevage 6 mois en demi-muids, vin ni collé, ni filtré, au nez intense avec des notes de réglisse et de pruneaux à l’eau-de-vie.

    Domaine LAFRAN-VEYROLLESBANDOL Domaine LAFRAN-VEYROLLES

    Domaine LAFRAN-VEYROLLES

    (BANDOL)
    Scea Férec-Jouve
    2 115, route de L'Argile
    83740 La Cadière-d'Azur
    Téléphone :04 94 90 13 37 et 04 94 98 72 59
    Télécopie : 04 94 90 11 18
    Email : lafranveyrolles@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/lafranveyrolles

    Cette propriétaire charmante dirige son petit domaine (10 ha) sur sol argilo-calcaire, créé par des dépôts santoniens d’origine marine, qui conviennent parfaitement aux cépages Cinsault, Grenache, Clairette et Mourvèdre. Aucun désherbage chimique. Pendant les périodes de grande sécheresse, ce sol conserve grâce à l'argile, l'humidité qui n’existe plus ailleurs et qui le sauve. La taille est faite en gobelet traditionnel. Les fumures sont naturelles pour préserver la qualité et sont pratiquées en alternance tous les deux ans. Le désherbage est mécanique. Aucun produit chimique n'est utilisé. La vendange verte est rigoureuse pour ne laisser qu'un minimum de grappes. L'écimage est opéré tardivement et réduit au minimum pour laisser toute la nourriture et le confort aux grappes de raisin. Seuls, du soufre et du cuivre fortifient les souches. La vendange se fait à la main et est recueillie en petits bacs pour éviter tout écrasement et toute oxydation.
    Pour Claude-Marie Jouve-Férec, “les ventes en 2017 se feront au profit des rouges 2012 et 2013, des rosés et blancs 2015. Elle nous dit que le 2016 est parfait dans les trois couleurs, particulièrement les rouges, ce que confirme son maître de chai, Jean-Marie Castell, pour lequel, les blancs sont aromatiques, floraux ; quant aux rouges, qui ont bénéficié d'une belle maturité, il considère ce millésime comme l'un des plus beaux depuis une trentaine d'année.”
    Continuation de plantations en rouges et un peu en blancs.
    Superbe Bandol rouge Cuvée Spéciale 2013, issu d'une vendange non égrappée (95% Mourvèdre et 5% Grenache), foulée souplement, avant d'être mis en cuves de fermentation 4 à 7 semaines, sous contrôle de température, puis élevé en foudres de chêne durant 18 à 24 mois, un vin puissant et charpenté, de belle teinte grenat, alliant couleur et matière, au nez à dominante de fruits et d’humus, de fort belle évolution. Savoureux 2012, de robepourpre intense, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d’épices et de réglisse, aux tanins denses et souples, très bien équilibré en bouche, où l’on retrouve des connotations de kirsch et de fumé en finale, de très bonne garde. Le Bandol rouge 2013, parfumé (cassis, épices), puissant et persistant, aux tanins harmonieux, est d’une jolie finale.
    On poursuit avec ce remarquable Bandol rosé rosé 2015, marqué par ses 65% Mourvèdre (et 20% Grenache, 15% Cinsault), un vin distingué, gras, avec une pointe d’acidité qui parfait son équilibre, intense au nez comme en bouche, particulièrement charmeur, tout en persistance d’arômes, parfait aussi bien sur des papillotes de merlu qu’avec des pêches pochées à la verveine.
    Beau Bandol blanc 2015, tout en séduction, de robe limpide et brillante, au nez d’amande, de lis, de musc et de pêche blanche, de bouche souple avec une pointe de vivacité très séduisante, que l’on peut prévoir, par exemple, sur une morue sautée aux pommes de terre ou des tartelettes aux fruits de mer.
     

    Domaine de L'OLIVETTE

    Domaine de L'OLIVETTE

    (BANDOL)
    Jean-Luc Dumoutier
    Chemin de L'Olivette - La Brûlat
    83330 Le Castellet
    Téléphone :04 94 98 58 85
    Télécopie : 04 94 32 68 43
    Email : contact@domaine-olivette.com
    Site : www.domaine-olivette.com

    Domaine de 55 ha dans la même famille depuis le XVIIIe siècle. Ce propriétaire s’attache à laisser s’exprimer le terroir selon les millésimes et pratique des vendanges manuelles. “Au fil des années, notre famille a bien su préserver la typicité de ses vins. Le rendement est maintenu très faible : 36 hl/ha. En parallèle, elle a aussi su faire évoluer son équipement pour créer des expressions de plus en plus belles de son terroir. Une installation de contrôle des températures côtoie des foudres de chêne; une informatisation des données du cycle de production vient relayer le savoir-faire et la maîtrise humaine.”
    Très beau Bandol rouge cuvée Spéciale 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de prune, de fraise et de fumé, un grand vin typé, puissant, de belle intensité. Le Bandol Tradition 2011 (Mourvèdre, Grenache et Carignan), de caractère vif, frais et fleuri, finement bouqueté, d’une jolie finale, est une nouvelle fois très charmeur, très agréable. Le Bandol cuvée Spéciale blanc 2014 (Clairette et Rolle, éraflage total, suivi d’une macération pelliculaire à froid), de robe limpide et brillante, qui sent les fruits et les épices, suave et gras, est à la fois distingué et ample. Le Bandol rosé (Grenache et Mourvèdre), est un joli vin où la suavité vient épauler une finale aromatique dominée par des nuances d’agrumes frais.

    Château PRADEAUXBANDOL Château PRADEAUX

    Château PRADEAUX

    (BANDOL)
    Les Héritiers du Comte Portalis
    676, chemin des Pradeaux
    83270 Saint-Cyr-sur-Mer
    Téléphone :04 94 32 10 21
    Télécopie : 04 94 32 16 02
    Email : etienne@chateaupradeaux.com
    Site : www.chateau-pradeaux.com

    Le château est entré dans la famille Portalis en 1752, et compte 25 ha dont 20 plantés en vigne. Depuis 1983, c’est Cyrille Portalis qui a pris la relève de sa tante Arlette, et qui assure la vinification et la culture.
    “Le 2016 est un beau millésime, nous précise Étienne Portalis, la qualité est bien présente mais pas la quantité (23% de moins que la moyenne, dû au manque d'eau ), de ce fait , les rouges sont plus tanniques, les rosés, eux, fort aromatiques. En 2017, sont en ventes les rouges 2012 et les rosés2016, et la cuvée “Le Lys” 2012. Continuation de plantation des cépages de Bandol.”
    Superbe Bandol 2011, en effet, Mourvèdre majoritaire avec 10% de Grenache, vignes de 35 ans en moyenne, vendanges manuelles, rendements de 20 hl/ha, vinification traditionnelle et vieillissement en foudre de chêne durant 44 mois pour un assouplissement des tanins du Mourvèdre et de sa rafle...
    Le Bandol rouge Le Lys 2012, élevé en foudres de chêne 50 mois (il n’y a pas d’utilisation de bois neuf ni de barriques afin de garder les caractéristiques du millésime), est vraiment remarquable, un vin dense, racé, au nez intense et complexe (mûre, cannelle, cuir), de couleur profonde, de bouche étoffée, qu’il faut associer sur des mets épicés, comme, par exemple, un gigôt d'agneau rôti farci aux olives et aubergines ou une pintade à la pâte d'olives, purée de pois chiches.
    Son Bandol rosé 2015, de bouche persistante, associe richesse aromatique et finesse, aux connotations de rose, de noisette et de coing, un grand vin tout en charme, très typé, de teinte soutenue, remarquable.

    Domaine de TERREBRUNE

    Domaine de TERREBRUNE

    (BANDOL)
    Famille Delille
    724, chemin de la Tourelle
    83190 Ollioules
    Téléphone :04 94 74 01 30
    Email : domaine@terrebrune.fr
    Site : www.terrebrune.fr

    Le domaine (30 ha) étale un vignoble en restanques (ou terrasses) sur les contreforts du massif calcaire du Gros Cerveau. Créé par Georges Delille en 1963, la propriété est un site enchanteur avec une petite bastide au milieu de quelques vignes abandonnées, d'oliviers séculaires et de fleurs cultivées. Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, il fallut attendre plus de 10 ans pour reconstituer un vignoble. La cave fut construite en 1975, suivant les meilleurs principes œnologiques en respectant la noblesse du raisin et du vin, pour permettre la vinification par gravité et l'élevage des vins dans les meilleures conditions. En 1980, c'est la commercialisation des premières bouteilles. C'est également l'année où son fils Reynald intégra le domaine après ses études d'œnologie. Le domaine s'est enrichi d'un label "Vin issu de l'Agriculture Biologique" certifiée par Qualité France.
    Superbe Bandol rouge Terroir du Trias 2012, Mourvèdre 85%, Grenache 10% et Cinsault 5%, 25 ans de moyenne d'âge des vignes, égrappage total, cuvaison 15 à 21 jours en cuve fermée, macération par remontages, élevage en foudre de chêne de 50 à 60 hl pendant 18 mois), avec ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches, aux nuances de fruits mûrs et de cuir au palais, de très bonne évolution.
    Le Bandol rosé 2015, 60% Mourvèdre, 20% Grenache et 20% Cinsault, de bouche ample, florale, de jolie teinte, est tout en fruité et distinction, arômes de fruits, de fleurs, avec cette finale poivrée très élégante. Le Bandol blanc, au nez fleuri, suave et puissant, avec des nuances de pêche et de tilleul, de robe jaune clair, est très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes.

  • ALSACE : LE TOP DES VIGNERONS QUE L'ON AIME

    Pin it!

    Des villages fleuris, des winstubs, des collines ondulées, des crus les uns plus typés que les autres... tout ici concorde à une grande convivialité du vin, où chaque vigneron s’emploie à faire ressortir la typicité de son Riesling ici, de son Gewurztraminer là... Ici, la force des terroirs et la main de l’homme sont toujours en osmose. On ne peut pas confondre un vin d’Alsace avec un autre cru. Les Crémants sont désormais les meilleurs de France, vifs, floraux, de mousse crémeuse et fine, à des prix particulièrement doux.

     

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom 

     

    Prix d’Honneur

    Les références de leur appellation, que je connais généralement depuis longtemps, un bon nombre étant retenus depuis le 1er Guide (ou patiquement), ce qui -en soi- mérite un véritable “coup de chapeau”, tant il est difficile de se maintenir au plus haut niveau, chacun dans sa gamme, naturellement, et dans son style. Ils associent le talent et la passion, sans se faire avoir par les modes... tout ce que l’on aime. Certains et rares vignerons peuvent également y accéder très rapidement lorsque le “coup de cœur” est immédiat.
     
    Georges Klein
    Pierre Reinhart
     De grandes valeurs sûres, dans toute la gamme, dans le Guide depuis longtemps ou qui sont de grands coups de cœur des derniers millésimes. Ils sont également garants d’une régularité qualitative exemplaire et d’un attachement réel au terroir. Du grand art encore, chacun possédant son originalité. Pour quelques-uns, s’ils confirment cette excellence, ils atteindront le Prix d’Honneur.
     
    Armand Gilg

     

    Satisfecits 

     

    Les grandes satisfactions de ces derniers millésimes et/ou ceux dont les vins m’ont particulièrement séduits cette année, qui se distinguent vraiment dans les dégustations et dont le talent se confirme. Ils peuvent prétendre au Prix d’Excellence. C’est déjà, en soi, une belle garantie qualitative d’être dans cette catégorie.

    Famille Heyberger

     

  • EN ROUGES, ROSES ET BLANCS, LES GRANDS VINS DE PROVENCE ET... LES AUTRES

    Pin it!

    76-2.jpgLes appellations qui comptent : Bellet, Bandol, Cassis, Coteaux-d’Aix-en-Provence et Côtes-de-Provence74-2.jpg

     

    Les appellations qui commencent à compter : Baux-de-Provence, Coteaux Varois-en-Provence

     

    Celles qui ont encore du travail : Côtes-de-Provence Sainte-Victoire, Igp Méditerrannée

     

    Celle dont on n’entend pas parler : Igp du Var

     

     Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE
     

    Actualité du vignoble

    Tout savoir sur le vignoble

    525.jpg


    Vignerons sélectionnés

    2024.jpg

    CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
     

    LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE


    Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
    BUNAN (b) (r)
    FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
    LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
    L'OLIVETTE (Bl) (r)
    PRADEAUX (r)
    TERREBRUNE (Bl) (r)
    La CHRÉTIENNE (r)
    VANNIÈRES (r)
    COTES-DE-PROVENCE

    JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
    POURCIEUX (Bl) (r)
    RASQUE (Bl) (r)
    SUMEIRE (r)
    FONT DU BROC
    MAIME (Bl) (r)
    MONTAUD (Bl) (r)
    RIOTOR (r)
    TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)
    VAUCOULEURS (Bl) (r)
    BERNE (bl)
    CLOS DES ROSES (r)
    DRAGON (Bl) (r)
    JACOURETTE (r)
    ROUËT
    SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
    BERTRANDS
    JASSON (r)
    La JEANNETTE
    MESCLANCES
    SAINTE-LUCIE (r)
    TOURNELS
    COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
    CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
    LOOU (CV) (Bl) (r)
    THUERRY (CV)
    TRIANS (CV) (Bl) (r)
    BEAUPRÉ (r)
    La GRAND'VIGNE (CV)
    LAFOUX (CV) (b) (r)
    PIGOUDET (C. Aix) (r)
    ROSE DES VENTS (CV)
    SAINT JEAN LE VIEUX (CV)
    VALLONS FONTFRESQUE (CV) (b) (r)
    BARBEBELLE (C. Aix) (r)
    FONTAINEBLEAU (CV) (b)
    OLLIÈRES (CV)
    CORSE, BELLET, DIVERS

    A RONCA (Corse) (b) (r)
    GENTILE (Corse) (b) (r)
    MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
    PERALDI (Corse) (Bl) (r)
    TOASC (Bellet) (Bl) (r)
    TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)
    ALIVU (Corse)
    ANGLADE (IGP)
    CULOMBU (Corse)
    TEDDI (Corse)



    DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    CANADEL*
    DUPUY DE LÔME*
    SAINT-LOUIS (Ca)
    COTES-DE-PROVENCE

    DIABLES (r)
    LEOUBE*
    (PEYRASSOL*)
    REAL MARTIN*
    SANGLIERE*
    VALENTINES
    VALCOLOMBE (Bl) (r)
    COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
    CHABERTS (CV)*
    VAL DE CAIRE
    CORSE, BELLET, DIVERS

    PERO LONGO (C)*
    VINCELINES (Bellet)
    GRANAJOLO

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    COTES-DE-PROVENCE

    CARTERON SAINT-TROPEZ
    (SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
    COTEAUX AIX, BAUX, COTEAUX VAROIS
    (DALMERAN)
    CORSE, BELLET, DIVERS

    Choississez une région pour voir un autre classement : 
    ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
    BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

    BORDEAUX

    BOURGOGNE

    VAL DE LOIRE

    CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
    SUD-OUEST-PERIGORD
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu