Avertir le modérateur

qualité

  • Le Top des vins du Sud-Ouest

    Pin it!

    Particulièrement à Cahors ou à Madiran, mais aussi dans l’ensemble de ce grand vignoble, les millésimes 2008, 2006, 2005, 2004, 2003 et 2001 sont des réussites, le 2007 se goûte bien. Lesvins ont une réelle typicité, un potentiel de garde (beaux 1999, 1995 ou 1990) où les cépages et lessols ont leur influence et une véritable présence historique.

    Quelques rapports qualité-Prix-plaisir exceptionnels, en rouges, en blancs secs et en liquoreux(millésimes 2004, 2000, 1995 ou 1990). Pas fana des “microcuvées” (en Bergerac, à Cahors, àMonbazillac...), pas typées et à des Prix incautionnables, les meilleurs Vignerons s’attachant ici à élever des vins racés.

     

    Château CROZE de PYS

    Château CROZE de PYS

    (CAHORS)
    Scea des Domaines Roches

    46700 Vire-sur-Lot
    Téléphone :05 65 21 30 13
    Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
    Site : www.chateaucrozedepys.com

    Une famille de vignerons depuis 1773. Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (qualité, environnement, Vigneron, Indépendant). Bien apprécié leur Cahors Prestige 2006, de robe pourpre, aux notes de cassis et de poivre, de bouche chaleureuse, alliant puissance et finesse, un vin bien charnu, aux tanins soyeux. Beau 2005, typé, puissant en bouche, charpenté, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et bien persistants, qui poursuit son évolution.

    Château de VIELLA

    Château de VIELLA

    (MADIRAN)
    M.Bortolussi
    Route de Maumusson
    32400 Viella
    Téléphone :05 62 69 75 81
    Télécopie : 05 62 69 79 18
    Email : contact@chateauviella.fr
    Site : www.chateauviella.com

    Un vignoble de 25 ha. Le Madiran cuvée Prestige 2007, pur Tannat, issu d'un sol d'argile à galets (vignes de 25 ans en moyenne), élevé en fûts neufs durant 12 mois, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse. Le 2006 est d'un beau rouge profond, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs surmûris, tout en finesse tannique, ample et structuré. Excellent Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux 2007, vendanges manuelles à la mi-novembre de raisins surmûris et très concentrés, élevage sur lies en barriques 7 mois, très fruité au nez comme en bouche, onctueux, un vin où dominent les fruits confits, de bouche suave et délicatement boisée.

    Domaine du PIALENTOUGAILLAC Domaine du PIALENTOU

    Domaine du PIALENTOU

    (GAILLAC)
    Jean et Kai Gervais

    81600 Brens
    Téléphone :05 63 57 17 99
    Télécopie : 05 63 57 20 51
    Email : domainepialentou@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainepialentou
    Site : www.domainedepialentou.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est situé sur les terrasses de la rive gauche du Tarn, à deux pas de la charmante cité Renaissance de Gaillac. Après un important programme de modernisation et avoir obtenu la certification Qualenvi des Vignerons Indépendants en 2002, le domaine a demandé en 2007 sa reconversion en bio. Beau Gaillac Les Gentilles Pierres rouge 2006 (Syrah, Merlot, Cabernet-Sauvignon et Braucol), de couleur bien soutenue, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez subtil dominé par les petits fruits noirs bien mûrs (cassis, cerise noire), développant une bouche harmonieuse. Le 2005 est puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et des arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d'une jolie finale (le 2004 est parfait en ce moment). Excellent Gaillac Les Gentilles Pierres blanc sec 2007 (Sauvignon prédominant et Mauzac), de robe brillante, au nez de pomme et de tilleul, avec une bouche qui s'impose tout en finesse, des nuances de noix fraîche et une finale suave très agréable. À la suite, le Gaillac Nuances de Cocagne rouge 2005, parfumé, aux senteurs de griotte et d'épices, aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche ample, à déboucher sur un rôti. Le Nuances de Cocagne blanc 2007 (50% Sauvignon et 50% Mauzac), issu d'une macération pelliculaire, est un vin de belle robe, au nez de noisette. Très séduisant et vif, Nuances de Cocagne rosé 2007, issu d'une saignée des Syrah et Duras (et une pointe de Merlot ), parfumé, avec des connotations de rose et de bruyère, très agréable, rond et frais, un vin à déguster sur une terrine de lapin.
    Entrez le nom d'un château, d'une appellation, d'un vin ou d'un pays :
    Custom Search Control
    Web

    Château PLAISANCE

    Château PLAISANCE

    (FRONTON)
    Eurl de Plaisance Louis et Marc Penavayre
    Place de la Mairie
    31340 Vacquiers
    Téléphone :05 61 84 97 41
    Télécopie : 05 61 84 11 26
    Email : chateau-plaisance@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.coateauplaisance
    Site : www.chateau-plaisance.fr

    La valeur sûre de l'appellation. Un vignoble de 30 ha de vignes où la Négrette, prédominante (60%) apporte une typicité certaine (le reste en Syrah, Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, et Gamay). En reconversion en viticulture biologique depuis le millésime 2008, certification par Qualité France. La famille cultive la vigne sur Vacquiers depuis plusieurs générations. En 1991, l'association de Louis Penavayre et de son fils Marc, donne un nouvel élan au domaine, les surfaces passant de 7 à 16 ha, et au fil des ans jusqu'à 30 ha. Le domaine se recentre au début des années 2000 sur un travail de la vigne au plus proche du terroir, sans engrais ni désherbants, en privilégiant les produits naturels. Les vins ne sont ni collés, ni filtrés. Ils sont aujourd'hui de très beaux ambassadeurs du cépage Négrette, qui depuis près de deux mille ans fait leur charme et leur originalité incomparable. Le Fronton 2006 (élevage de 12 à 18 mois et trois soutirages), très coloré et parfumé, volumineux et ample, d'une belle matière en bouche, aux notes prononcées de cassis et de cuir, allie distinction et richesse, et demande une cuisine relevée. Le 2005, d'un beau rouge profond, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs surmûris, est tout en finesse tannique, ample et structuré. Le Fronton rouge Thibault de Plaisance 2006, médaille d'Or au Concours général agricole Paris 2008 ainsi qu'à la Fête du Vin de Fronton, est marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement boisées, de bouche riche et suave, aux tanins fondus. Savoureux Fronton Tot Çò Que Cal (Tout ce qu'il faut) 2006, Négrette majoritaire avec 20% de Syrah, très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse aromatique, un vin de bouche parfumée (griotte, humus...), avec des tanins ronds et puissants à la fois.

    Château La RESSAUDIE

    Château La RESSAUDIE

    (HAUT-MONTRAVEL)
    Jean et Évelyne Rebeyrolle

    33220 Port-Sainte-Foy
    Téléphone :05 53 24 71 48
    Télécopie : 05 53 58 52 29
    Email : vinlaressaudie@aol.com
    Site : www.laressaudie.com

    Un savoureux Haut-Montravel Moelleux 2006, 80% Sémillon et 20% Sauvignon (sol argilo-sableux et roche mère calcaire), issu de vendange surmûrie, typé, avec des arômes de tilleul et de fruits confits, d'une grande finesse, un vin riche, avec une finale persistante et puissante. Le 2005 est superbe, onctueux et d'une belle finale, aux nuances de pain brioché, le tout à des prix fort sages.

    Les VIGNERONS de BUZET

    Les VIGNERONS de BUZET

    (BUZET)
    M.Bidegaray
    BP 17
    47160 Buzet-sur-Baïse
    Téléphone :05 53 84 74 30
    Télécopie : 05 53 84 74 24
    Email : buzet@vignerons-buzet.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/buzet
    Site : www.vignerons-buzet.fr

    Cette cave exemplaire et dynamique est toujours au sommet dans le Classement. Leur Château de Gueyze 2005, est parfumé, aux notes de pruneau et d'épices (poivre), aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche dense et persistante, à déboucher sur un rôti de porc. Beau Baron d'Ardeuil Vieilles Vignes 2005, d'un beau rouge profond, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs surmûris, tout en finesse tannique, ample et structuré. Le Château de Padère est bien parfumé, aux senteurs de griotte et d'épices, aux tanins équilibrés et mûrs, de bouche ample, à déboucher sur un rôti. Excellent Domaine de Brazalem 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, de bonne garde. Goûtez aussi le Buzet Grande Réserve, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s'entremêlent des nuances de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, et le Buzet rouge Le Lys.

    Cru LAMOUROUX

    Cru LAMOUROUX

    (JURANÇON)
    Richard, Monique et Pierre-Yves Ziemek-Chigé
    La Chapelle-de-Rousse
    64110 Jurançon
    Téléphone :05 59 21 74 41
    Télécopie : 05 59 21 74 41
    Email : chige.jean@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/crulamouroux
    Site : www.crulamouroux.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Superbe Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2003, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant 1 année en vieux fûts de chêne, d'une robe aux reflets or brillant, au nez complexe où s'entremêlent des nuances de petits fruits cuits et de fleurs blanches, une cuvée toute en suavité, de grande évolution, à déboucher sur une volaille ou une sole dieppoise. Il y a aussi le Jurançon cuvée Nathalie, “nous vendangeons la cuvée Nathalie très tardivement, précise Monique Ziemek-Chigé, en 2008, nous avons vendangé du 1er novembre au 15 décembre.” Le 2003 (pur Petit Manseng), a une belle couleur dorée aux reflets cuivrés, aux arômes de fruits et de fleurs, avec des notes de pain brioché, associant charme et puissance, de très belle évolution comme en atteste ce 2001, d'une belle couleur jaune d'or, élégant, avec des nuances de miel d'acacia, d'orange mûre et de fleurs blanches, gras et typé. Il y a également leur Jurançon Tradition 2004, un vin puissant où s'entremêlent des nuances de miel, de fruits confits et de brioche, avec cette finale suave et très aromatique.

    Domaine de LAVAUR

    Domaine de LAVAUR

    (CAHORS)
    Claude et Yves Delpech

    46700 Soturac
    Téléphone :05 65 36 56 30
    Télécopie : 05 65 36 57 67
    Email : domaine.de.lavaur@orange.fr

    Un vignoble de 15 ha de vignes (terroir argilo-calcaire en 2e et 3e terrasse, sol plus léger de graves en 1ère terrasse). Soucieux du respect de la nature, Claude et Yves Delpech travaillent les sols, et utilisent des produits qui préservent l'écosystème. L'encépagement est constitué de 90% de Malbec et 10% de Merlot. Beau Cahors Prestige 2006, élevé en fûts de chêne, d'une belle concentration, aux notes de griotte mûre et d'épices, un vin qui allie harmonie et richesse, de garde. Le 2005, aux arômes de fruits rouges avec des senteurs fumées subtiles, corsé et très équilibré, ample et tannique, est un vin de garde qui se marie parfaitement avec les viandes rouges et les fromages puissants. Dégusté cette année, cet étonnant Cahors Réserve 1973, à maturité certes mais d'une palette d'arômes complexe où prédominent les fruits cuits et une note de réglisse, de bouche subtile et présente.

    Domaine des BOUSCAILLOUS

    Domaine des BOUSCAILLOUS

    (GAILLAC)
    Annie Caussé
    Le Village
    81170 Noailles
    Téléphone :05 63 56 85 34
    Télécopie : 05 63 56 85 56
    Email : chateau.bouscaillous@orange.fr
    Site : www.chateaubouscaillous.fr

    Au sommet. Annie Caussé est charmante et passionnée, et son domaine appartient à la famille depuis le XIXe siècle. Le vignoble est constitué de 36 ha de vignes. Grâce à la diversité géographique, certains cépages sont situés sur les premières côtes sablonneuses de Montels, et d'autres sont sur des terres argilo-calcaires du pays cordais. On tient à conserver ici les cépages Len de l'El et le Mauzac, qui restent le patrimoine de leur domaine avec des vignes centenaires. Beau Gaillac blanc doux cuvée Réservée 2006 (cépages Loin de l'Œil et Sauvignon, élevage en barriques de quelques mois), très séduisant avec sa robe jaune doré et brillante, son nez de pomme caramélisée et sa bouche toute en onctuosité avec des senteurs légèrement briochées. Le Gaillac rouge 2007 (Duras, Syrah et Merlot), très bien élevé en fûts de chêne, aux nuances de cerise noire et de poivre, de belle charpente, est un vin bien charnu et bien typé. À la suite, cet excellent blanc sec Fraîcheur Perlée 2008 (soutirage et conservation au froid pour préserver le gaz carbonique), un vin corsé, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les fruits frais et les fleurs fraîches, tout en bouche, très séduisant.

    Domaine PICHARDMADIRAN Domaine PICHARD

    Domaine PICHARD

    (MADIRAN)
    Jean Sentille et Rod Cork

    65700 Soublecause
    Téléphone :05 62 96 35 73
    Télécopie : 05 62 96 96 72
    Email : pichard65@orange.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainepichard

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine au sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l'exposition plein sud à mi-coteau permet d'obtenir des Vins de très grande qualité. Beau Madiran 2006, très bien élevé en barriques, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Le 2005, de robe soutenue, de bonne base tannique, riche, aux connotations caractéristiques de pruneau et de violette, est tout en bouche, gras, bien corsé, avec ces nuances de fruits macérés et d'humus bien séduisantes, un vin qui poursuit sa belle évolution. Remarquable 2004, dense, délicat, racé, avec de la matière, de belle couleur soutenue et aux arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d'une jolie finale. La cuvée Tradition est plus ronde, bien corsée, un vin souple qui permet d'attendre l'évolution du grand vin. Remarquable 2004, puissant, fin, élégant, avec de la matière, aux arômes de petits fruits rouges intenses (cassis, cerise), d'une jolie finale. À la suite, il y a par exemple ce superbe 2000. Un millésime de couleur très soutenue, très équilibré, au nez complexe avec des notes de cerise mûre et d'humus, de bouche ample et intense, chaleureuse avec ces nuances de confiture de cassis et de poivre, un vin non encore à maturité, qui poursuit sa très belle évolution. Exceptionnel millésime 1990, où l'on retrouve toute la spécificité de ce que doit être un Madiran digne de ce nom, avec une palette aromatique d'une grande complexité où les épices prédominent en finale. Le vin est de belle robe grenat profond, au nez de fruits cuits et des notes de torréfaction, avec des tanins mûrs, d'une évolution qui ferait pâlir de jalousie un bon nombre de Vins “modernes”, surconcentrés et surcotés... Goûtez aussi le Pacherenc-du-Vic-Bilh, mêlant richesse aromatique et persistance, avec des notes de noisette et d'abricot, un vin tout en nuances, tout en charme. Le rapport qualité-prix-typicité est vraiment exceptionnel, ce qui n'est pas rien.
    Millésimes, la référence
    Millesimes
    EDITION ANNUELLE
    LES 1000 VINS QUI COMPTENT


    Classements 2010
    : les coups de cœur de l'année. Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste, millésimes 2007, 2006, 2005, 2004


    Prix de vente : 12,00 € (hors port)
    Commandez maintenant
    grâce à notre paiement par carte bancaire securisé!


    PROMO DU MOIS : Port gratuit pour la France Metropolitaine


    Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
    FRANCE METROPOLITAINE : 12,00 €

    PORT GRATUIT

    Domaine SARRABELLE

    Domaine SARRABELLE

    (GAILLAC)
    Laurent et Fabien Caussé
    Les Fortis
    81310 Lisle-sur-Tarn
    Téléphone :05 63 40 47 48 et 06 63 08 19 18
    Télécopie : 05 63 81 49 36
    Email : contact@sarrabelle.com
    Site : www.sarrabelle.com

    C'est la 8e génération de vignerons sur ce domaine de 38 ha. Le vignoble se situe sur les premières côtes de la rive droite du Tarn, caractérisées par des collines molassiques composées de marnes, sables et grès. Les vendanges sont mécaniques et manuelles. Le tout donne ce Gaillac rouge cuvée Saint André 2007, élevé en fûts, aux notes de mûre et de cerise noire, riche en couleur, alliant finesse et structure, charnu comme il le faut, de bouche savoureuse. Beau 2006, médaille d'Or au Concours des vignerons indépendants 2008, aux effluves de fruits mûrs (cassis et framboise), dense et charnu, un vin aux nuances de prune et de griotte. Le Gaillac blanc doux 2008, aux senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits, onctueux en bouche, est bien réussi, de bonne bouche comme le Gaillac Tradition rosé, rosé de saignée issu en majorité de Syrah, avec 15% de Duras et 5% de Braucol, de bouche friande et finement fuitée, très réussi comme le Gaillac blanc sec, au nez de genêt, typé, avec des nuances de fougère et de fruits frais, d'une grande finesse.

    Les PRODUCTEURS de PLAIMONT

    Les PRODUCTEURS de PLAIMONT

    (CÔTES DE SAINT-MONT)


    32400 Saint-Mont
    Téléphone :05 62 69 62 87
    Télécopie : 05 62 69 61 68
    Email : producteursplaimont@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/producteursplaimont

    Valeur sûre. Ici, un millier de vignerons se sont engagés à produire des raisins de qualité. Ils ont choisi de travailler sous la responsabilité de commissions de vendanges, de techniciens viticoles et d'œnologues qui prodiguent leurs conseils et ont instauré un cahier de production. Les vignerons respectent les traditions et vendangent à la main. Goûtez leur Saint-Mont Le Faîte de Saint-Mont blanc 2007, de couleur profonde, de bouche fondue et parfumée, tout en finesse, aux tanins amples et savoureux, légèrement épicé comme il se doit, très réussi. Beau Madiran Collection Plaimont 2004, associant concentration aromatique, rondeur des tanins et longueur en bouche, avec ces notes de cuir et de fruits cuits en finale. Le Madiran cuvée Arte 2006, au nez intense de cassis mûrs et d'humus, est généreux, corsé en bouche, avec une touche de framboise, de fraise des bois et de cuir, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, qui poursuit une fort belle évolution comme Le Saint-Mont Château de Sabazan rouge 2006, aux tanins enrobés, un vin harmonieux, complet, dominé par le cassis et les sous-bois. Suave Pacherenc-du-Vic-Bilh Folie de Roi Douceur d'Automne 2006, élevé en fûts de chêne, aux notes de fruits confits, onctueux en bouche. Très joli Saint-Mont Les Vignes Retrouvées blanc 2008, de bouche harmonieuse, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, charmeur, parfait sur un poisson grillé.

    Clos du MAINE CHEVALIER

    Clos du MAINE CHEVALIER

    (BERGERAC)
    Claude et Claudine Caillard

    24560 Plaisance
    Téléphone :05 53 58 55 63
    Télécopie : 05 53 58 55 63
    Email : closdumainechevalier@orange.fr

    Une propriété de 12 ha sur un plateau argilo-calcaire très sec, au sud de l'appellation Bergerac. Excellent Côtes-de-Bergerac blanc moelleux 2007 pur Sauvignon, un vin dense, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs et de miel, de bouche persistante, vraiment réussi comme le Bergerac rouge 2008, ample en bouche, au nez légèrement épicé, finement tannique, avec des notes de mûre et d'épices. Plus puissant, le Bergerac cuvée Prestige 2006 est riche et parfumé (griotte, mûre, humus), bien charnu, d'une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés. Très joli Bergerac blanc sec 2009 (100% Sauvignon), au nez complexe à dominante de fruits secs et frais (abricot), un très joli vin, très agréable, tout en bouche.

    Château BOVILA S.c.e.a P.O PIERON

    Château BOVILA S.c.e.a P.O PIERON

    (CAHORS)
    Pascal et Olivier Pieron
    Rouffiac
    46700 Duravel
    Téléphone :05 65 36 54 27
    Télécopie : 05 65 36 44 14
    Email : vignoblespieron@orange.fr

    Un vignoble de 19 ha. Superbe Cahors 2006, (sol argilo-calcaire, 80% Malbec et 20% Merlot, vinification traditionnelle sans filtration ni collage systématique), un vin qui nous a particulièrement séduit, de belle charpente, riche en couleur comme en matière, au nez complexe de fruits rouges à noyau et d'épices, avec une belle base tannique, très typé. Goûtez leur Cahors Prieuré de Bovila 2005 (70% Malbec et 30% Tannat, élevage en fûts de chêne 12 mois), de robe soutenue, avec une structure solide en tanins, aux arômes de baies rouges et de truffe, parfait sur une grillade et les fromages.
    Château GAUTOUL

    Château GAUTOUL

    (CAHORS)
    Propriétaire : Éric Swenden Régisseur : Thierry Mézé

    46700 Puy-L’Évêque
    Téléphone :05 65 30 84 17
    Télécopie : 05 65 30 85 17
    Email : contact@achat-vins-chateau.com
    Site : www.achat-vins-chateau.com

    Au sommet. Un superbe Cahors cuvée Exception 2005, très bien élevé en fûts de chêne, tout en nuances d'arômes délicatement épicés, de robe intense, avec des tanins puissants, un vin où dominent la mûre et le cassis, très riche au nez comme en bouche, à ouvrir sur une selle d'agneau. Le 2004 est un vin intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, tannique, auquel il faut laisser du temps pour s'exprimer au mieux. Le 2003, de robe grenat, est gras, aux notes d'épices et de sous-bois, aux tanins riches. Remarquable 2002, qui sent les fruits noirs bien mûrs, un vin puissant, aux tanins bien présents mais soyeux, de bouche riche et charnue, gras et coloré, suave au palais.

    Château MOULIN GARREAU

    Château MOULIN GARREAU

    (MONTRAVEL)
    Nathalie et Alain Péronnet
    SCEA Moulin Garreau "Garreau"
    24230 Lamothe-Montravel
    Téléphone :05 53 61 26 97
    Télécopie : 05 53 61 26 97
    Email : aperonnet@wanadoo.fr
    Site : www.moulin-garreau.com

    Un domaine de 14 ha de vignes. Les cépages Merlots et Cabernets francs s'enracinent sur le plateau argilo-calcaire de Saint-Michel-De-Montaigne, les Sauvignons blancs et les Sémillons occupent les pentes de coteaux à sables siliceux et silex. En reconversion pour une conduite biologique du vignoble, implantation de bandes fleuries dans les vignes (variétés mellifères), travail mécanique et manuel (effeuillages, éclaircissage). Le Montravel cuvée Miss Diane rouge 2005, 90 % Merlot et 10 % Cabernet franc, issu d'un élevage 12 mois en fûts de chêne, charnu, de bouche puissante, au nez de cerise macérée, est un vin épicé en bouche, aux tanins veloutés et présents. Le Bergerac Ballon rouge 2005, Merlot Majoritaire et 20 % Cabernet franc, médaille de Bronze au Challenge international du vin de Bourg 2008, est souple et corsé, bien classique de son appellation. Charmeur Montravel Les Régates blanc sec 2007, issu d'un élevage de 7 mois en cuves ciment sur lies fines, médaille d'Argent au Concours des grands vins de France Mâcon 2008 ainsi qu'au Concours de Bordeaux, gras et parfumé, il se révèle subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, tout en complexité d'arômes en finale avec des nuances de poire et d'amande, à déboucher sur une volaille grillée ou un poisson en sauce.

    Le premier magazine Webvin

    ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
    L'actualité du vin
    chaque semaine par e-mail
    E-Mail :

    Château BOURGUET

    Château BOURGUET

    (GAILLAC)
    Jean et Jérôme Borderies
    Les Bourguets
    81170 Vindrac-Alayrac
    Téléphone :05 63 56 15 23
    Télécopie : 05 63 56 15 23
    Email : chateaubourguet@orange.fr

    Toujours très bien classé, et c'est mérité. Un vignoble de 21,50 ha (4 générations). Terrain argilo-calcaire très caillouteux (moyenne d'âge des vignes de 40 ans). Vous apprécierez leur Gaillac rouge 2007 (60% Braucol, 20% Duras, 10% Cabernet, 10% Syrah), avec ces notes intenses de petits fruits rouges surmûris et d'épices, charnu, coloré et parfumé, bien charpenté. Le Gaillac blanc doux 2008, 100% Len de l'El, est gras et bouqueté, subtil au nez comme en bouche, tout en complexité d'arômes, vraiment charmeur sur un foie gras. Très séduisant Gaillac blanc sec 2008, franc, frais, fleuri, avec des notes de fleurs et de citron. Joli Gaillac rosé, médaille d'Or au Concours de Paris 2009, sec et suave à la fois, l'un des meilleurs de l'appellation, d'une couleur très délicate, un vin avec des arômes fins de fruits qui développent au palais beaucoup d'élégance, de caractère vif, très agréable.

    Cru du PARADIS

    Cru du PARADIS

    (MADIRAN)
    Jacques Maumus

    65700 Saint-Lanne
    Téléphone :05 62 31 98 23
    Télécopie : 05 62 31 93 23
    Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr
    Site : www.madirancruduparadis.com

    Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C'est un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d'amour et de passion qui se transmettent ici. Superbe Madiran Réserve Royale 2003 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, vieilles vignes à dominante Tannat, macération longue), d'un rouge profond, au nez distingué, riche et boisé, est un vin parfumé, ample et gras, très bien équilibré avec des tanins enrobés. Remarquable Madiran Paradilys 2005, associant finesse et concentration, parfumé (griotte, mûre, cannelle), bien charnu, d'une belle longueur en bouche, aux tanins très structurés. Très joli Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux, bien typé, au nez où s'entremêlent des nuances d'acacia, de fruits confits et de fleurs blanches, d'une onctuosité raffinée.
  • Vingt vignerons de talent !

    Pin it!

    Vingt vignerons de talent !

    Le vin, c’est bien, mais celui qui l’élève, c’est tout aussi bien. Pour moi, en effet, depuis 30 ans, la typicité d’un vin, ce n’est rien d’autre que l’association d’un sol, d’un micro-climat, d’une plante et d’un homme. Ma nature me poussant à soutenir les hommes et les femmes qui partagent les mêmes valeurs, je suis toujours, aujourd’hui comme hier, passionné par ce “Sang de la Terre et du Ciel”, cette entité à part entière qui associe l’inné et l’acquit, le talent et la passion, l’homme et la science, le matériel et l’irrationnel, le plaisir et la mesure (si l’on a soif, on boit autre chose)... s’attachant à respecter à la fois une culture et une éthique. Il ne s’agit donc pas seulement de faire du bon vin, ce que tout le monde peut faire, mais surtout d’élever de vrais vins racés, reconnaissables entre mille, qui sentent ce “fumé” bourguignon, déploient ce “velours” libournais, cette “chair” en Médoc ou à Châteauneuf, cette “minéralité” à Pouilly ou à Meursault, cette fraîcheur en Champagne comme dans nos grands liquoreux. Ces vins-là, “chouchoutés” par des vignerons avec lesquels on aime partager un moment de plaisir, dans une gamme de prix unique au monde, sont de vraies valeurs sûres, certains crus l’étant déjà il y a bien longtemps, en 1980...

     

    On ne peut aimer un vin qu’en appréciant celui qui le fait. Derrière une étiquette, il y a un viticulteur (ou une viticultrice) et c’est fondamental de ne pas les dissocier. Je sais tout-de-suite, lors de mes déplacements à travers les vignobles (et je passe l’année à faire cela) si un propriétaire est réellement passionné par son vin, ou non. Cela se “sent” !

     

    MILLÉSIMES consultable en ligne gratuitement
    Cliquez ici UNIQUE EN FRANCE

     

    CHATEAU MONT-REDON
    CHATEAUNEUF-DU-PAPE
    Au
    milieu du XVIIIe siècle, Mont Redon fut acquis par un noble : Joseph
    Ignace d'Astier, avocat docteur en droit d'Avignon. Ensuite Mont Redon
    passa aux mains des Mathieu. Anselme Mathieu se disait Marquis de Mont
    Redon et exploita ce domaine avec ses frères à la mort de son père. Une
    catastrophe toucha alors la famille et ce fut le partage des biens. En
    1923, Mont Redon est acquis par la famille Plantin. Henri Plantin
    s'attache alors à regrouper l'ensemble des terres et à donner au
    domaine sa physionomie Actuelle : celle d'une propriété couvrant 162 ha
    au total, dont 100 plantés en vignes. Le château Mont Redon propriété
    de famille depuis quatre générations, avec son vignoble omniprésent
    depuis des siècles, aligne ses références de race et de traditions.
    Petite
    exploitation familiale, avec un savoir faire depuis 4 générations,
    située au cœur du village. C’est au début du siècle dernier que
    François BLEE s’installe à Vosne Romanée. Son fils Charles BLEE lui
    succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l’exploitation
    se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l’une de ses filles,
    et son époux René CACHEUX, créaient le Domaine René CACHEUX- BLEE.
    C’est en 2004, après avoir travaillé sur d’autres exploitations
    vitivinicoles que Gérald CACHEUX, leur fils, leur succède et dirige
    maintenant le Domaine René CACHEUX & FILS. A partir de 2005,
    l’exploitation acquiert des vignes de l’appellation Chambolle Musigny.
    Dense, complexe, suave, découvrez le Vosne-Romanée Premier Cru Les
    Suchots 2007. C’est un vin très typé, savoureux et distingué, concentré
    et charnu, très parfumé, très fin, puissant et persistant en bouche,
    aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de
    sous-bois, de garde.Très beau coup de cœur pour leur Chambolle-Musigny
    2007, avec ce charnu caractéristique, cette pointe d’épices et cette
    charpente à la fois puissante et souple, bien corsé comme il se doit.
    Cédric
    Chignard a pris la responsabilité du domaine depuis 2007 (4e
    génération). Il a particulièrement réussi son Fleurie Les Moriers 2008,
    qui doit sa notoriété séculaire à un sol privilégié, issu du granite où
    il prolonge ses racines, savoureux comme on les aime, de robe intense,
    ferme, au nez subtil où dominent la violette et la framboise, aux
    tanins fondus, d’excellente évolution. Le 2007, avec des notes de mûre
    et de poivre, de bouche à la fois puissante et ronde, est d’une belle
    couleur rubis prononcé. Superbe cuvée Spéciale Vieilles Vignes 2007, un
    vin qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois
    riche et souple, avec ces notes très caractéristiques et persistantes
    de petits fruits à noyau, aux tanins présents mais très fins, de très
    bonne garde. Le 2006 est très typé, de couleur rubis intense, de très
    bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré,
    alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un vin
    d’excellente évolution. Beau 2005, aux reflets pourpres, aux arômes de
    fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, complexe, aux
    tanins bien fondus mais présents, charnu en bouche, avec des nuances de
    fruits cuits à noyau et de cannelle, d’une jolie finale, de très bonne
    garde, un vin qui s’exprime parfaitement avec une oie à la broche.

    Belle
    propriété du XVIIIème siècle pour la partie la plus ancienne. Le
    domaine est un clos avec des vignes, un verger, un jardin et des arbres
    centenaires, situé au dessus du village de Vouvray. La propriété se
    situe au milieu des vignes, ce qui est également une rareté sur
    l’appellation, puisque la plupart des autres viticulteurs sont
    installés près de leurs caves situées dans les vallées creusées dans le
    tuffeau.” Au total, le vignoble compte un peu plus de 16,72 ha de
    vignes d’âge moyen de 30 ans, les vendanges sont manuelles pour les
    vins tranquilles, et l’on pratique la lutte raisonnée. Le chai enterré
    a été construit en 2008 pour stocker le Méthode Traditionnelle à
    proximité du Clos.
    Superbe Vouvray cuvée Marcus 2006, très séduisant, riche en bouquet,
    aux notes de fruits secs et de petites fleurs, avec des nuances de
    pêche fraîche en bouche, un vin savoureux et charmeur, à ouvrir sur une
    sole meunière. Le 2005 est marqué par sa fraîcheur en bouche et sa
    persistance aromatique, au nez intense, un vin floral, onctueux, d’une
    jolie complexité d’arômes, à découvrir à l’apéritif, sur un dessert
    comme sur une viande blanche en sauce. Le Vouvray moelleux 2005,
    médaille d’Or au concours des Vins de la Région Centre, chaleureux, fin
    et puissant à la fois, aux nuances d’abricot confit et de brioche
    fraîche, est un vin vraiment savoureux. Le Vouvray demi-sec 2005 est
    onctueux, d’un grand classicisme, très bien équilibré, un vin où
    s’entremêlent les fruits frais et la brioche, d’une belle persistance,
    de bouche harmonieuse, ample et typé. Le Vouvray Grande Réserve 2003,
    suave et persistant, aux notes florales complexes (rose, acacia...),
    très équilibré, fondu en bouche, de très belle garde. Leur Touraine
    rosé cuvée Pauline Méthode Traditionnelle demi-sec, tout en persistance
    aromatique, avec des nuances subtiles de rose et de chèvrefeuille, est
    une cuvée vive et fine en bouche comme il se doit, franche et suave,
    très bien équilibrée comme ce Vouvray Méthode Traditionnelle demi-sec,
    aux notes de fruits frais et d’acacia, de mousse fine et abondante,
    parfait sur les desserts aux fruits. Le Vouvray Méthode Traditionnelle
    brut, médaille d’Argent Mâcon 2008. Chambres d’hôtes sympathiques,
    spacieuses et de grand confort, ce qui est bien agréable au cœur du
    vignoble.


    Grâce
    aux patients efforts de remembrement accomplis par Françoise Lévêque
    depuis quarante ans, le Château de Chantegrive est devenu un superbe
    vignoble doté d'excellents terroirs constitués de graviers roulés
    mélangés à des sables fins s'appuyant sur une structure
    argilo-calcaire. Les vignes de plus de 30 ans d'âge sont plantées en
    majorité sur des terrasses et de légères croupes orientées au sud et
    bénéficient d'un excellent ensoleillement et d'une bonne ventilation.
    Des atouts qualitatifs indispensables pour faire du bon vin. C'est
    aussi une superbe exploitation dotée des meilleurs équipements inspirés
    à la fois par la tradition et les techniques modernes. Le Château
    Chantegrive est enfin conduit par une famille sympathique et passionnée
    par le vin, soucieuse du travail bien fait, respectueuse du client et
    responsable de la qualité des vins qu'elle produit. "Nous aimons
    produire des vins typés, précise Françoise Lévêque, élégants et de très
    grande qualité, nous sommes d'ailleurs fiers de retrouver nos vins dans
    les palmarès, c'est un encouragement pour continuer". Leur Cuvée
    Caroline est prestigieuse. On est très vite envoûté par ce vin riche et
    intense, élevé en fûts neufs, à la belle robe dorée, au nez, très
    élégant et intense, avec des notes de vanille, de citron, de beurre
    frais, d'amande grillée et de tilleul. Le vin est suave, avec une
    attaque en bouche franche, dominée par le fruit et le gras.


    Fondée
    au début 1900, la Maison Charles Ellner, est aujourd’hui gérée par la
    3ème génération alors que la 4ème y a déjà pris une part très active
    depuis plusieurs années. Elle a su évoluer et grandir en préservant son
    identité et son savoir faire familial. Pour mémoire, Charles-Émile
    Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison.Et, parmi ses
    successeurs, son fils Pierre, qui a été la véritable “locomotive” de la
    maison, a su transmettre à ses enfants cette passion pour la terre et
    le vin.Michel, plus attaché aux valeurs de la terre, s’est très souvent
    retrouvé aux côtés de son père et ils ont constitué le patrimoine de
    leur maison.Il a été suivi par ses deux fils Arnaud, maître de chai et
    Frédéric, directeur du vignoble.Jean-Pierre s’est vu confier la tâche
    administrative qui devenait de plus en plus lourde.Le vignoble couvre
    une superficie de 54 ha répartis sur une quinzaine de communes. La
    diversité, la richesse, la finesse de nos cuvées attestent de notre
    volonté de placer nos Champagnes au plus haut de l’échelle qualitative.
    La fidélité que nous accorde notre clientèle française, témoigne de la
    régularité et de la constance de nos Champagnes au fils des années.
    Toujours à la recherche de nouvelles opportunités, notre société a su
    développer ses marchés à l’exportation, secteur qui représente
    actuellement près de 60% de ses ventes.
    Superbe Champagne Millésime 2000 brut Prestige, à la mousse fine et
    légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot,
    harmonieux et savoureux, de belle structure, intense et parfumé, très
    élégant comme le 99, dense, alliant finesse et charpente, d’une bonne
    souplesse et d’un bouquet très aromatique aux nuances de pêche et de
    citronnelle, un grand Champagne tout en bouche, riche et très
    distingué.Très beau Millésime 1999 brut Séduction, sans fermentation
    malolactique, particulièrement subtile et parfumée, aux arômes intenses
    de fruits frais et une pointe d’épices, de mousse abondante, d’une
    belle finale.Remarquable brut Intégral (réalisé sans aucun dosage), de
    robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ses notes d’agrumes
    et d’acacia, de mousse fine et très persistante, alliant saveur et
    distinction. Le Carte d’Or brut est une réussite, au nez de petits
    fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur, très
    fin, de mousse intense.Excellent rosé brut, avec des notes de petits
    fruits rouges bien mûrs, d’une jolie finale au palais, de bouche
    fraîche et fruitée très bien fait, parfait sur une quiche comme sur les
    desserts.

    DOMAINE DUROCHE
    CHARMES-CHAMBERTIN
    Quatrième
    génération de vignerons, Gilles Duroché, ainsi que son fils Pierre
    possèdent et exploitent le Domaine Duroché. Depuis la succession, en
    1980, des vignes et de l'établissement vinicole de son père, Philippe,
    à Gevrey-Chambertin, Gilles a continué l'acquisition de parcelles sur
    la commune. Aujourd'hui le Domaine possède plus de 8 hectares de vignes
    (en fermage) à travers 8 appellations. Les vins de 2007 poursuivent
    leur élevage en fût de chêne dans nos caves. Ils présentent un bon
    équilibre et sont plein d'avenir. Le nez est agréable sur de petits
    fruits rouges avec une profondeur appréciable. Remarquable
    Charmes-Chambertin 2005, de robe rubis intense, avec des arômes de
    fruits surmûris et d’épices, complexe, d’une très belle charpente, aux
    tanins riches, un vin bien corsé, tout en bouche, de garde, bien sûr.
    Le Premier Cru Lavaud Saint-Jacques 2005 est charnu et typé comme nous
    les aimons, associant finesse et structure en bouche, un vin gras,
    intense, très équilibré, idéal sur une cuisine assez riche.

    Domaine
    familial dirigé par les deux frères, Patrick et Jean-Yves qui
    représentent la troisième génération. Le domaine compte 16 ha, la
    récolte se fait manuellement et la vinification de façon
    traditionnelle.
    Beau Chénas 2007, issu d’une vinification traditionnelle de 9 à 12
    jours (élevage en foudres de bois), racé, de robe violacée, parfumé
    (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche,
    savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et
    d’excellente évolution. Le Fleurie 2007, fin et parfumé comme il se
    doit, est bien typé, de robe pourpre, au nez puissant et persistant
    dominé par la fraise des bois mûre. Le Moulin-à-Vent 2007, de robe
    brillante, est un vin réussi et charnu, puissant et complexe, de bonne
    garde, épicé, un vin qui emplit bien la bouche.


    Propriété
    créée en 1910 par le grand-père. Alain Michaud représente la troisième
    génération de vignerons, bientôt secondé par la 4 ème avec Dorian. Le
    domaine compte 13 ha dont 9 en appellation Brouilly, constitué pour 70
    % par des vignes de plus de 50 ans.
    Beau Brouilly 2007, fin, parfumé, corsé, un vin qui sent bon les fruits
    rouges mûrs et les sous-bois, de bouche savoureuse. Le 2006, d’une robe
    rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi avec des
    arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins bien
    fondus, un vin qui demande une cuisine riche. Le 2005 est de couleur
    profonde, aux notes de mûre et de violette, de charpente équilibrée,
    très charmeur, de bouche charnue et persistante, d’excellente
    évolution. Le Morgon 2006 (2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les
    coteaux) est une réussite, un vin de bouche pleine et riche, aux
    nuances complexes de fruits des bois, puissant et savoureux,
    prometteur. Le Beaujolais rosé 2006 (2000 bouteilles seulement) est
    gourmand et fruité, parfait sur les charcuteries lyonnaises. Le 2008
    est une petite récolte avec beaucoup de concentration. Le domaine vous
    propose un nouveau produit « La Gamaysienne », un pétillant rouge très
    fruité, élaboré dans leurs chais. La Prise de mousse est réalisée en
    bouteille avec un dégorgement traditionnel, un vin idéal pour un
    apéritif léger ou un dessert.

    CHATEAU CANTENAC
    SAINT-EMILION Grand Cru
    Nicole
    Roskam-brunot, après des études de droit et d'économie régionale à
    l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son
    vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification
    et au terroir en veillant que le sol dispose de tous les oligo-éléments
    nécessaire à sa prospérité. Les 12 hectares s'étendent dans le
    prolongement du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la
    Dordogne. Il est composé de 75% de Merlot noir et de 20% de
    Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux permet une excellente
    maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement
    bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche.
    Nicole Roskam-Brunot assistée de son fils ainé Frans Roskam, maîtris
    eavec finesse l'élevage du vin en barriques. Il faut ajouter au Château
    Cantenac, le Château Moulin de Grenet, un Lussac-saint-Emilion très
    fruité qui bénificie d'une longue macération à froid et le Château Jean
    Melin à Saint-Emilion, et la superbe "Sélection Madame" : un vin
    souple, fruité, très charmeur. Autre nouveauté sur la propriété un rosé
    Sona, sensuel et fruité.


    CLOS TRIMOULET
    SAINT-EMILION Grand Cru
    Situé
    au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété
    exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont
    transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils ont
    su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux
    techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont
    répartis en plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux
    qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont
    ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait
    au maximum les tanins, le "clos trimoulet" est un excellent vin de
    garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété à
    partir de 18 mois d'élevage qui s'effectue en barriques de chêne.
    Ce Grand Cru riche et généreux, coloré, dense et ferme en bouche au nez
    caractéristique où dominent les fruits rouges mûrs, les épices et
    l'humus, de belle évolution, est vraiment remarquable. Goûtez
    l'excellent Montagne-Saint-Emilion Château Chevalier-Saint-Georges,
    dont la vinification et l'élevage sont similaires au Clos Trimoulet, et
    où l'exposition du vignoble et son terroir essentiellement argileux en
    font un vin au caractère et à la personnalité différents, charnu et
    typé, qui bénéficie d'un remarquable rapport qualité-prix-plaisir.

    Le
    Château Plaisance se situe sur la commune de VACQUIERS au sud est de
    l'appellation et compte à ce jour 30 hectares de vignes. L’encépagement
    est composé de NEGRETTE (60%), Syrah (25%), Cabernet franc (5%),
    Cabernet Sauvignon (5%), Gamay (5%). La famille PENAVAYRE cultive de la
    vigne sur Vacquiers depuis plusieurs générations. En 1991,
    l'association de Louis PENAVAYRE et de son fils Marc, donne un nouvel
    élan au domaine puisque les surfaces passent de 7 hectares à 16
    hectares, et au fil des ans jusqu'à 30 hectares. Non épargné au tout
    début par les recettes modernes de culture et de vinification, le
    domaine se recentre au début des années 2000 sur des techniques de
    culture douces. Un travail de la vigne au plus proche du terroir, sans
    engrais ni désherbants, en privilégiant les produits naturels. Les vins
    ne sont ni collés, ni filtrés. Ils sont aujourd’hui de très beaux
    ambassadeurs du cépage Negrette, qui depuis près de deux mille ans fait
    leur charme et leur originalité incomparable. En reconversion en
    viticulture biologique depuis le millésime 2008 – certification par
    Qualité France. Le Fronton 2005 (élevage de 12 à 18 mois et trois
    soutirages), est d’un beau rouge profond, aux connotations d’humus et
    de petits fruits noirs surmûris, est tout en finesse tannique, ample et
    structuré.
    Le Fronton rouge Thibault de Plaisance 2005, est riche en couleur comme
    en matière, aux tanins bien fermes mais savoureux à la fois. Le Fronton
    2006 (issu d’un élevage de 12 à 18 mois et trois soutirages), est
    marqué par des notes de fruits noirs très mûrs et des touches finement
    boisées, de bouche suave, qui développe des tanins fondus mais bien
    structurés. Le Fronton rouge Thibault de Plaisance 2006, de couleur
    soutenue, aux tanins fermes mais bien soyeux, intense en couleur et en
    arômes, demande un peu de patience pour développer tout son potentiel
    (très beau 2005). Savoureux Fronton Tot Çò Que Cal (Tout ce qu’il faut)
    2006, très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse
    aromatique, un vin de bouche charnue, parfumé (griotte, humus...), avec
    des tanins ronds et puissants à la fois.
    CHÂTEAU TOULOUZE
    GRAVES DE VAYRES
    Les
    terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier,
    propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à
    l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut
    une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme
    actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à
    ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70
    ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution
    française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le
    vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée
    en puissance de l’expression du terroir.
    Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec
    des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et
    harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en
    carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de
    garde, en moyenne de 10 à 15 ans.


    CHÂTEAU HAUT-SAINT-CLAIR
    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
    Ces
    propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35
    ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et
    Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et
    à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage,
    macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé
    chaque année...).
    “Le 2007 est une année de vigneron, nous dit Yannick Le Menn, il ne
    fallait pas partir en week-end en mai ou en juin, il fallait être au
    travail, c’était prépondérant ! L’été indien a bien achevé la
    maturation des raisins et c’est aussi grâce à notre deuxième table de
    tri que nous avons nettement amélioré la pureté de la matière première
    que nous mettons en cuves. On a oxygéné pour arrondir les polyphénols,
    ce qui rend les vins plus savoureux, et nos 2007 sont très
    satisfaisants, le vin est bien fruité, pas trop tannique, il sera
    agréable dans sa jeunesse, souple et très plaisant. Les 2006 et 2004
    sont des millésimes plus atlantiques avec des arômes floraux, alors que
    2005 et 2003 sont des vins de type plus méridional, aux arômes de
    fruits noirs. En fait, les 2006 et 2004 sont des vins plus “féminins”.
    Ils ont chacun leurs caractères propres mais ils se ressemblent car les
    conditions climatiques étaient similaires, deux millésimes assez
    classiques du Bordelais qui présentent une belle élégance et de la
    complexité. Ils ont été “encadrés” par des millésimes très médiatiques
    et c’est dommage, car je suis sûr, que, lorsque l’on ouvrira ces
    bouteilles, dans quelques années, on aura beaucoup de plaisir à les
    déguster.”
    En attendant, il y a ce superbe Puisseguin-Saint-Émilion 2005, où
    s’entremêlent harmonieusement les épices et le cassis, un vin où la
    souplesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de cuir et de
    fruits légèrement confits en finale, aux tanins riches, charpenté, qui
    poursuit sa belle évolution. Le 2004 est très classique, coloré et
    corsé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration
    en bouche, aux notes de groseille, d’humus et d’épices. Remarquable
    2003, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins présents et fondus
    à la fois, un vin où dominent les fruits mûrs et le poivre. Savoureux
    2002, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les
    fruits à noyau et la cannelle. Et un excellent second vin, la cuvée
    Moulin Saint-Clair.

    CHATEAU LAROQUE
    SAINT-EMILION Grand Cru Classé
    Depuis
    plus de quarante ans le Château appartient à la famille Beaumartin.
    Cette superbe demeure féodale du XIIe reconstruite sous Louis XIV, lui
    vaut le surnom de "Petit Versailles". Le vignoble s'étend sur 58
    hectares de vignes situés sur un superbe terroir. Il s'agit de
    plusieurs coteaux argilo-calcaires situés sur les hauts de
    Saint-Emilion et profitant d'un excellent ensoleillement. Les vendanges
    manuelles sont effectuées en fonction de la maturité des raisins,
    parcelle par parcelle. La vinification pratiquée en petites cuves
    permet d'isoler chaque lot de raisin et d'affiner la complémentarité
    des terroirs. Les cuvaisons sont longues et très surveillées, le vin
    vieillit ensuite en barriques durant 12 mois. Beaucoup de précautions
    et de soins apportés aux différentes étapes de l'élaboration du vin
    permettent d'obtenir une très haute qualité.
    Le vin est d'une belle robe d'un rouge sombre et profond. On note des
    arômes d'épices et de fruits noirs, en bouche, l'attaque est puissante
    et volumineuse, le vin est très élégant avec des tanins mûrs et fins,
    la finale est persistante, avec un très beau potentiel de
    vieillissement.

    Fondé
    vers 1870 à Banyuls-sur-Mer, le domaine de la Casa Blanca est un des
    plus anciens des crus Banyuls et Collioure, situés sur la Côte
    Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales (Roussillon). Sur 8 hectares de
    plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé
    Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces
    terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin
    doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de
    synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont
    été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé par
    traction animale (labour au mulet) sur le tiers de l’exploitation. Le
    reste est désherbé chimiquement. Des essais d’enherbement sont en cours
    pour s’affranchir totalement du désherbant. BANYULS « Mise Tardive»
    2006 : 80 % Grenache Noir, 20% Grenache Gris ; vieilles vignes de 80
    ans. (20 hectos/ha). Banyuls de type Rimage (fruité). Deux ans
    d’élevage en fûts de 400 litres. Garde : 20 ans et plus. Robe rubis
    tuilé. Nez : eau de vie de framboise, intense. Attaque kirschée en
    bouche, notes framboise à l’eau de vie sur touche poivrée. Tanins
    ronds, bonne longueur. BANYULS 2007 : 60 % Grenache Noir, 40% Grenache
    Gris ; vieilles vignes de 70 ans. (20 hectos/ha). Banyuls de type
    Rimage (fruité). Elevage 12 mois en milieu réducteur. Garde : 20 ans et
    plus. Robe grenat. Nez : Fruit mûr, confituré. Acidulé en bouche,
    pointe de cacao, réglissé. Longueur et rondeur en bouche. COLLIOURE
    2007 : 80% Grenache Noir, 20 % Syrah ; plantations d’une quinzaine
    d’années. (25 hectos/ha). Elevage 12 mois. Garde : 7-10 ans. Belle robe
    pourpre. Nez complexe associant épices, fruits noirs (mûres, cassis) et
    fruits rouges (cerise) sur légère pointe de garrigue et de fumé.
    Fraîcheur en bouche, dans laquelle on retrouve les fruits mûrs.

    Sur
    les restes d’une tombelle gallo-romaine, Charlemagne fut le premier
    bâtisseur du Château de la Rivière en 769. Cette forteresse défensive
    aux marches de son empire était positionnée en un point stratégique
    pour l’observation d’éventuels envahisseurs. Puis au 16ème siècle,
    Gaston de l’Isle « Maire de Bordeaux » construit la majestueuse demeure
    que l’on peut encore admirer de nos jours. Année après année, il fut
    admirablement maintenu en l’état par ses nombreux propriétaires. Au
    19ème siècle, l’un d’eux, originaire de la famille des Massé de
    Corneilles, fit appel à un architecte de renommée, Viollet-le-Duc, pour
    le restaurer et le compléter. Après la famille de Jean Balluteaud
    (1927), de Jacques Borie (1962) et de Jean Leprince (1994), c’est
    aujourd’hui la famille de James Grégoire (achat en 2003) qui prend en
    charge la destinée du Château de la Rivière. Nous disposons également
    de 8 hectares de magnifiques caves monolithiques « anciennes carrières
    de calcaire » que nous faisons visiter tout au long de l’année (sur
    rendez vous) et dans lesquelles nous laissons vieillir nos vins en
    barriques et en bouteilles. Les années 2000 nous ont permis de produire
    des grands vins. Les 2000, 2003, 2005 et le dernier 2008 sont de très
    grands vins, concentrés et puissants, avec des potentiels de gardes
    exceptionnels. Les millésimes 2001, 2002, 2004, 2006 et 2007 sont des
    vins plus faciles d’accès, élégants et fins, à boire dans les 10 ans.
    La propriété est certifiée Terra Vitis depuis 2002 et qualifiée
    Agriculture Raisonnée depuis 2004. L’ensemble du processus
    d’élaboration (de la vigne, au chai et jusqu’au conditionnement) est
    réalisé dans un souci de préservation de la qualité de notre
    environnement et de notre terroir.


    Pierre
    et Éric Marey veillent avec amour sur leur joli vignoble de 10 ha. Les
    vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire
    durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au
    domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est
    expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à
    l’étranger.
    Le domaine vous propose en vins blancs : Aligoté, Pernand-Vergelesses,
    Pernand-Vergelesses Premier Cru "Sous Frétille", et Corton Charlemagne
    Grand Cru. En vins rouges : Savigny-Lès-Beaune "Les Rouvrettes" Premier
    Cru, Bourgogne, Pernand-Vergelesses "Les Belles Filles", Les Fichots
    Premier Cru et Corton Grand Cru. Envoûtant Corton-Charlemagne 2006, de
    bouche suave, aux notes d’amandes grillées et de miel, de robe dorée,
    riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, très charmeur sur une
    cuisine assez relevée ou sur une langouste grillée. Le Corton Grand Cru
    2006, complexe, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent les
    fruits rouges bien mûrs (pruneau) et une touche d’épices, un vin
    puissant en arômes comme en structure, de fort belle évolution. Le 2005
    est un grand vin aux tanins soyeux, solide et gras, d’une belle
    harmonie, complet, tout en bouche. Beau Pernand-Vergelesses Les Fichots
    Premier Cru rouge 2006, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de
    fruits surmûris, alliant structure et velouté, de bouche persistante,
    très prometteur. Le 2005, une grande réussite dans ce millésime
    exceptionnel, est un vin épicé, riche et complexe, tout en bouche,
    agréablement corsé, de garde bien sûr comme cet autre
    Pernand-Vergelesses rouge Les Belles Filles 2006, avec ces connotations
    subtiles de cerise et d’humus, aux tanins soyeux mais puissants, de
    belle robe soutenue, mêlant charpente et rondeur en bouche. Goûtez
    aussi le Pernand-Vergelesses Sous Frétille blanc Premier Cru 2006.

    CHÂTEAU PONT LES MOINES
    PREMIERES COTES-DE-BLAYE
    Propriété
    familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est
    situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la
    commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol
    argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un
    encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30%
    Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds
    en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons
    longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Le
    Premières-Côtes-de-Blaye rouge 2005 est d'un grand classicisme, de
    couleur pourpre, bien corsé mais très fin, avec des notes de mûre et de
    cassis, un vin qui allie finesse et charpente, aux tanins denses et
    soyeux, ce vin a reçu le prix d’Excellence au concours des Vinalies
    2007.


    Le
    Tuquet et son Vignoble figurent déjà sur les cartes royales de belleyme
    au début du XVIIIe siècle. La chartreuse fut construite vers 1730
    (façade sud de Victor Louis). Dans la première édition du Féret (Ch.
    Cocks 1868) Le Tuquet est classé premier vin de la commune de
    Beautiran, ce qui sera confirmé par les éditions successives jusqu'à
    aujourd'hui. A la fin du XIXe siècle, le domaine appartient à la
    famille du Père de Foucauld qui y séjournera à plusieurs reprises avant
    son départ pour le Maroc. Il a appartenu ensuite à une grande maison du
    négoce bordelais, puis fût racheté en 1963 par la famille Ragon,
    actuellement propriétaire. D'importants travaux ont été faits dans les
    chais en 1991 : 3 200 hl de cuverie inox supplémentaires, construction
    d'un nouveau chai à barriques, thermorégulation de l'ensemble de la
    cuverie et climatisation des locaux de stockage.
    Faites-vous plaisir avec ce superbe Graves rouge, de robe grenat, au
    bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de
    fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme, de
    garde. Très joli Graves blanc, bien typé par son Sémillon (95%), bien
    fruité, au nez de petits fruits frais, régulièrement charmeur.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu