Avertir le modérateur

LA GRANDE RACE DU BONNEZEAUX

Pin it!

Ce vin, parmi les plus célèbres crus de l’Anjou, est produit dans un vignoble de 105 ha, sur une seule commune (Thouarcé). Issu du cépage Chenin, surmûri et vendangé par tris successifs, c’est un vin blanc liquoreux qui doit toutes ses qualités au terroir exceptionnel qu’il occupe : trois petits coteaux de schistes abrupts orientés plein sud.

 

 

GODINEAU Père et FilsBONNEZEAUX GODINEAU Père et Fils

GODINEAU Père et Fils 

(BONNEZEAUX)

Domaine des Petits-Quarts - La Douve
49380 Faye-d’Anjou
Téléphone :02 41 54 03 00 
Email : earl.godineau@terre-net.fr 

Un vigneron passionné pour cette belle appellation du Bonnezeaux, il propose une large gamme avec de nombreux millésimes
On peut y déguster ce Bonnezeaux blanc Elevé en Fûts de Chêne 2016, un vin parfumé (musc, amande grillée...), il est frais et onctueux à la fois, gras, délicat, bien équilibré. Tout comme le Bonnezeaux blanc 2017, fin et mûr à la fois, tout en subtilité aromatique, avec cette nuance de fruits confits bien persistante en finale. 
Très beau Bonnezeaux blanc Malabé 1er tri 2017, dense et velouté à souhait, d’une grande palette aromatique, de bouche onctueuse, bien gras, avec ces nuances de fleurs et de coing. Egalement l’Anjou rouge 2014, tout en fruité, aux senteurs de rose et de framboise mûre. Beaucoup de gourmandise et de fraîcheur pour ce Cabernet d’Anjou rosé 2017, et un très beau Coteaux-du-Layon 2017, onctueux mais très fin, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur.
 

Château La VARIÈREBONNEZEAUX Château La VARIÈRE

Château La VARIÈRE 

(BONNEZEAUX)
David Grellier
Route de Mozé - Les Martignolles
49320 Brissac Loire Aubance
Téléphone :02 41 91 22 64 
Email : contact@orchidees-chateaulavariere.fr 
Site : www.chateaulavariere.com 

Un vignoble d’une superficie de 150 ha, où une large gamme de très beaux vins est proposée.
Remarquable Bonnezeaux blanc Les Melleresses 2017, belle robe or soutenu avec une belle concentration, nez, expressif, où domine des arômes de fruits confits. La bouche, est onctueuse, tout en longueur et en fraîcheur. Séduisant Quarts de Chaume GC blanc Les Guerches 2017, où s'expriment les fruits confits et le miel d'acacia, la bouche est ample, gourmande et onctueuse, équilibrée et persistante. Goûtez également l'Anjou-Villages-Brissac La Chevalerie rouge 2017, sa robe est grenat, un nez expressif avec des notes de fruits rouges, cassis. La bouche est souple et concentrée. Tout comme l’Anjou rouge 2018, sur le fruit, facile à boire. Il propose aussi l’Anjou-Village Brissac rouge 2017, au nez fin et délicat, sur les fruits rouges et violette, bel équilibre en bouche, bien fait. Sur la fraîcheur, le Cabernet d’Anjou rosé 2018, il est gouleyant et généreux, sur la fraise et la framboise mûres, idéal pour vos soirées d’été. 
Pour David Grellier, “2018 est une vendange dans des conditions exceptionnelles, des conditions météo extraordinaires, des températures plutôt clémentes, cela nous a permis d’atteindre de très belles maturités. A la dégustation, cela donne des vins tout de suite accessibles, très agréables à boire. Certes, des degrés un peu élevés pour les rouges.
Les vins blancs ont une belle acidité et beaucoup de fraîcheur, les vins rouges ont des couleurs exceptionnelles, de jolis tanins ronds, une belle sucrosité c’est ce qui marque ce millésime 2018 assez exceptionnel, je le compare volontiers au 1990. 
A la vente, en Anjou-Brissac La Chevalerie et la Grande Chevalerie 2017 et les Bonnezeaux 2016 et 2017 pour les autres, en Anjou ou Saumur-Champigny ce sera le 2018. Sur les deux propriétés nous effectuons pas mal d’essais, nous avons vinifié le moelleux en amphores de terre cuite revêtue. L’idée du contenant de 500l me plaisait beaucoup, cela facilite la vinification. Pour une autre partie de Bonnezeaux, au Château La Varière, nous les vinifions dans des contenants de 400 litres. Nous travaillons différemment, avec le Chenin, je me méfie de l’osmose bois-vin. 
Nous avons aussi fait un autre test au Domaine de la Perruche, 700l avec un peu de vinification intégrale en fûts de 500l, en grappes entières (30%). On obtient quelque chose d’assez génial, on gagne en richesse et en tanins.
Le Domaine de la Perruche s’étend sur trois sites, 20 ha de chaque coté et de l’autre, il y a le Grand Clos de l’Eglise à Chassay. Pour la première fois, nous l’avons mis en bouteilles séparément, cela donne une cuvée haut de gamme Grand Clos de l’Eglise. arômes délicieux de cerise noire, fruits à l’alcool, un vin très intéressant. Nous formons une équipe très dynamique, très motivée, nous partageons notre volonté d’améliorer constamment la qualité de nos vins, c’est très fédérateur.“ 
Excellent Coteaux-du-Layon 2018, aux reflets ambrés, un nez intense qui développe un bouquet aux notes de miel et de coing associées a des arômes floraux. La bouche est ronde, rafraîchissante, à déguster sur une cuisine exotique, ou épicée.
On termine avec le Coteaux de l’Aubance La Division 2018, aux notes de fruits exotiques tels l'ananas, la mangue, et les fruits blancs, la bouche est onctueuse, un vin vraiment remarquable à découvrir.

Pour le Domaine de la Perruche : on y déguste ce savoureux Saumur-Champigny rouge Le Chaumont 2018, d’une robe rouge cerise, limpide, un nez de griotte mais aussi avec des arômes de cassis et de pivoine et une bouche fraîche aux tanins biens fondus. Et enfin le Saumur Blanc 2018, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches, de lis et de pain brioché, qui associe élégance et charpente, finesse et densité, à ouvrir sur des quenelles de brochet, par exemple.

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu